Billbergie penchée

Bien qu’un peu tombée dans l’oubli, sa  rusticité laisse entrevoir une culture possible en extérieur. La billbergie penchée apporte une belle touche d’exotisme au jardin. En tant que plante d’intérieur, elle est facile à cultiver.

Billbergie penchée, Billbergia nutans

Botanique

N. scientifique Billbergia nutans
Famille Broméliacées
Origine Argentine, Brésil
Floraison pas de période particulière
Fleurs rose, bleu, vert
Typeplante d'intérieur
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur60 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu'à -10°C
Exposition lumineuse, soleil voilé
Solléger et drainant
Acidité neutre à légèrement acide
Humidité normal
Utilisationintérieur, serre, véranda, extérieur en été
Plantationprintemps
Multiplicationrejets, semis
Billbergie penchée, Billbergia nutans

Billbergia nutans, la billbergie penchée, ou plus poétiquement chez les anglophones ‘les larmes de la reine’, est une plante exotique appartenant à la famille des Broméliacées. Originaire du sud du Brésil et d’Argentine,  la billbergie penchée est considérée comme une plante d’appartement en Europe. Bien qu’un peu tombée dans l’oubli, elle connait aujourd’hui un regain d’intérêt : en effet sa  rusticité  laisse entrevoir une culture possible en extérieur. Et cette Broméliacée  apportera  sans conteste une belle touche d’exotisme au jardin. En tant que plante d’intérieur, Billbergia nutans est facile à cultiver.

Description de la billbergia penchée

Billbergia nutans forme une touffe dense de rosettes de feuilles longues  et étroites : environ  50 cm de long pour  2 cm de large. Ces feuilles engainantes forment un creux au centre de la rosette qui sert de réservoir. Les feuilles en gouttière récupèrent l’eau de pluie qui dégouline jusqu’au cœur du billbergia, créant une resserve d’eau qui pourra faire patienter la plante jusqu’à la prochaine pluie.

La hampe florale se développe au centre d’une rosette mature, s’élevant, d’abord penchée,  puis retombant en grandes bractées roses. Les fleurs  tubulaires sont en épis et pendent gracieusement, en une magnifique et étrange  association de couleurs : vert, bleu et rose. 

La rosette  termine son développement  par cette longue floraison, mais développe plusieurs rejets à la base qui demanderont quelques années pour atteindre la maturité. La plante s’étoffe ainsi lentement, et  devient de plus en plus belle.

Culture de Billbergia nutans

La billbergie penchée se cultive facilement dans une maison ou un appartement. Elle apprécie une exposition lumineuse, en soleil voilée, ou en soleil direct le matin et le soir. Elle est lente à se développer, mais devient magnifique lorsqu’on la laisse devenir une large potée. Lorsqu’on vient de l’obtenir, il faut parfois patienter 3 ans avant  de bénéficier de sa première floraison. Son développement racinaire est assez limité, Billbergia nutans ne demande donc pas un grand contenant, si ce n’est pour l’équilibre de l’ensemble.

Elle préfère un sol drainant et aéré, humifère. Le mélange pour Broméliacées lui convient ou encore, un mélange d’écorce de pin, de tourbe blonde et de terreau.

Billbergia nutans apprécie des arrosages réguliers à l’eau de pluie. Le substrat de culture ne doit sécher, entre chaque arrosage pendant la saison chaude, que sur les premiers centimètres près de la surface. D’autre part, elle aime conserver  de l’eau  de pluie dans ses réservoirs. Cette eau peut même être légèrement enrichie en engrais pour Broméliacées. En hiver si la température descend sous les 8 °C, les arrosages seront espacés : le substrat doit  sécher entre chaque arrosage.

La culture de Billbergia nutans peut être  tentée en pleine terre toute l’année, car certaines plantes ont survécu à des gelées jusqu’à -10 °C.  Mais le feuillage est parfois taché par la neige ou les grêles, il pourra donc être protégé par un toit en hiver.

Multiplication de la billbergia penchée

Au printemps ou en début d’été, les  jeunes rejets peuvent être séparés à la base à partir du moment où leurs feuilles  forment un tube. Généralement, ils comportent déjà quelques menues racines qu’il ne faut pas endommager. La coupe doit sécher 2 jours, puis les boutures sont repiquées en terre, maintenues dans une atmosphère humide.

Espèces et variétés de Billbergia

Quelques 50 espèces dans ce genre

  • Billbergia pyramidalis, aux grosses inflorescences rouges
  • Billbergia leptopoda, aux larges rosettes cendrées
  • Billbergia  amoena, grande espèce aux fleurs bleues
  • Billbergia nutans ‘Variegata’, aux feuilles panachées
Lire aussi
Le billbergia Le billbergia

Marcel DELHOMMEAU des établissements DELHOMMEAU nous présente le billbergia et nous conseille sur sa culture.

Silène penché, Silène attrape-mouche, Silene nutans Silène penché, Silène attrape-mouche, Silene nutans

Le silène penché, Silena nutans, est une jolie plante sauvage et indigène. Bien que normalement présent partout en France, il est en régression dans plusieurs régions. Facile à cultiver, tout[...]

Bambou, Phyllostachys sulphurea Bambou, Phyllostachys sulphurea

Phyllostachys sulphurea viridis est un bambou rustique, très beau et assez grand. Il appartient à la famille des Poacées, les graminées, et est originaire de la Chine. Appelé Phyllostachys viridis...

Les plus belles floraisons nocturnes Les plus belles floraisons nocturnes

Noctambules et insomniaques, réjouissez-vous ! Certaines plantes n'ouvrent leur corolles que le crépuscule aidant, révélant souvent des fragrances d'une insoupçonnable suavité.

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Zam (Provence)
    Dans mon village la température descend chaque année à -10°C, ma billbergia est sous le porche d'entrée, à l'extérieur, (côté nord !!) et fleurit chaque année. Je ne l'arrose presque jamais (une fois tous les 3 mois, tous les mois en été (très secs)) et elle se porte très bien. Je suis surprise de savoir qu'elle doit être dans une terre maintenue un peu humide... En tous cas, c'est une fleur magnifique et peu exigeante. A conseiller à tous les jardiniers, même -et surtout- débutants !!
    Répondre à Zam
    Le 06/05/2017 à 08:54