Bignone Madame Galen

Bignone Madame Galen, Campsis x tagliabuana 'Madame Galen'

Botanique

Nom latin  : Campsis x tagliabuana 'Madame Galen'
Synonyme  : Campsis x hybrida 'Madame Galen'
Famille  : Bignoniacées
Origine  : horticole
Période de floraison : juin ou juillet à octobre
Couleur des fleurs  : orange
Type de plante : plante grimpante
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 3 à 6 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -18°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : riche et humifère
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : drainant, résiste à la sécheresse une fois bien enracinée
Utilisation : mur, pergola, tonnelle, clôture
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : bouture, greffage

Campsis x tagliabuana ‘Madama Galen’ est une plante grimpante appartenant à la famille des Bignoniacées. Campsis tagliabuana est une hybridation entre l’espèce Campsis grandiflora originaire de Chine et Campsis radicans, espèce nord-américaine. Mélange des deux espèces, la bignone ’Madame Galen’ est caractérisée par une très longue et magnifique floraison, capable de durer jusqu’en octobre.

Description du Campsis ‘Madame Galen’

Campsis tagliabuana ‘Madame Galen' est une vigoureuse plante grimpante au feuillage caduc. Elle présente de belles grandes feuilles composées d’une douzaine de folioles au limbe vert clair. Les feuilles sont plus amples que chez ses parents, et ont la particularité d’être duveteuses sur le revers. Cette bignone s’épanouie à partir de juillet, voire de juin en région plus chaude, jusqu’à l’arrivée de l’automne. Ses grandes fleurs campanulées, orange saumoné, sont longues de 7 cm et large de 5 cm. elles sont réunies sont en grappes terminales.

Ses branches sarmenteuses, très vigoureuses, s’allongent de 3 à 6 m, elles s’accrochent sur les murs avec de petites ventouses, mais un support de quelques fils tendus permet d’éviter que la plante ne s’affaisse en s’alourdissant.

La plante est vigoureuse et peut devenir encombrante avec le temps. Elle grimpe sur un support à sa disposition ou rampe s’il n’y en a pas. Pour la maitriser, il vaut mieux éviter de laisser courir les branches par terre, sauf bien sûr si on souhaite faire une marcotte. Chaque fin de saison, les parties les plus hautes meurent naturellement, comme un recépage naturel; elle demande donc un élagage régulier. ‘Madame Galen’ ne produit pas de graines.

Campsis tagliabuana ‘Madame Galen’ donne aussi d’excellents résultats menée en arbre, comme les glycines.

Planter la bignone ‘Madame Galen’

Campsis tagliabuana ‘Madame Galen ‘ se repique au jardin soit au printemps, ce qui est préférable pour les régions plus froides, soit à l’automne. Elle demande une situation ensoleillée et chaude, abritée des courants d’air glacés en hiver qui peuvent bruler les bourgeons. Le campsis ‘Madame Galen apprécie un sol meuble, au environ de neutre, enrichie et affiné avec d’un bon terreau de plantation. Le drainage doit être correct. Dès qu’il fait sec, les arrosages seront bienvenus durant les 3 ans qui suivent la plantation.

Pourquoi Campsis ‘Madame Galen’ refuse de fleurir chez moi?

  • Ce campsis demande 3 à 4 ans minimum pour bien s’installer et fleurir. Les plants greffées fleurissent abondamment au bout de quelques années, en revanche les plants issus de boutures, trop jeunes, peuvent parfois nécessiter 10 ans avant de fleurirpour la première fois!

  • Le manque d’ensoleillement peut aussi empêcher ‘Madame Galen’ de fleurir.

  • Trop d’azote dans le sol ou apporté par engrais peut favoriser le développement du feuillage au détriment des fleurs

Tailler Campsis tagliabuana ‘Madame Galen’

Chaque printemps, votre campsis gagne à être nettoyé, élagué:

  • Les éventuelles branches qui rampent au sol sont ôtées pour éviter l’envahissement.

  • Le campsis est taillé sévèrement à la manière d’une vigne, elle produira peu à peu une sorte de tronc. Ne gardez qu’une ou deux grosses branches charpentière. Tous les rameaux qui ont fleuri l’année précédente, sont rabattus en ne laissant que 2 bourgeons. Si la plante est très vigoureuse, on ne laisse de ceux-ci qu’un rameau tous les 20 cm. Cette taille permet une poussée vigoureuse qui assure une belle floraison.

Espèces et variétés de Campsis

Le genre comprend plus de 700 espèces
Campsis grandiflora ou Campsis chinensis, la bignone de Chine
Campsis radicans, la bignone de Virginie

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Chèvrefeuille grimpant, bignone, un petit coup de jeune ! Chèvrefeuille grimpant, bignone, un petit coup de jeune !

Comment redonner un coup de jeune à votre chèvrefeuille grimpant ou à votre bignone en place depuis bien longtemps ? Et une coupe pour le chèvrefeuille grimpant ! Les chèvrefeuilles grimpants sont...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Bourru07 (Cévennes)
    Voila près de 40 ans qu'elle prospère chez moi. Je devrais dire qu'elle squatte. A la grosse rigolade des locaux, qui l'appelle, par mépris ; "le fourmillier". Ma perplexité, c'est son nom. Je l'avais achetée comme Bignone Madame Allen. puis j'ai du me réduire à la déclasser en Campsis radicans Madame Allen. Pour finir, elle serait devenue Bignone x tagliabuana. C'est une plante ou un parti de droite?
    Répondre à Bourru07
    Le 26/06/2016 à 12:38