La taille en tige

Une bignone conduite en arbre par une taille en tige
Une bignone conduite en arbre par une taille en tige

Pratiquée pour donner un port élégant à un arbre, un arbuste ou une grimpante, la taille dite « en tige » n'est pas difficile à mettre en œuvre si l'on sait appliquer les bons gestes au bon moment.

Qu'est-ce que la taille « en tige » ?

Les arbres de grandes envergures se forment naturellement en « haute tige » c'est à dire que les branches charpentières dominent la hauteur d'un unique tronc. Mais ce n'est pas le cas de tous les végétaux qui ont parfois besoin d'un peu d'aide extérieure pour prendre cette forme caractéristique.

La taille en tige consiste donc à former un arbre, un arbuste ou une grimpante, de sorte à ce que la charpente soit portée par une tige unique. Ces plantes prennent alors le port d'un petit arbre même si dans la nature elles n'y auraient pas du tout ressemblé. Les cas les plus connus restent les rosiers tigesles glycines ou les bignones qui, ainsi taillés, offrent un spectacle toujours très élégant.

Principes de base de la taille en tige

Dans le cas d'un arbre, il faut toujours tenir compte du port qu'il doit avoir une fois adulte. Certains adoptent une forme naturellement arrondie (oranger, Érable, Saule, chêne...) d'autres une forme plus élancée (peuplier, poirier, bouleau...)

Formation de la charpente d'un arbre :

Attendez que votre arbre ait atteint 1,80 à 2 m de hauteur pour envisager la première taille.

  • Taillez la flèche et les branches alentours afin de ne laisser que 3 yeux.

  • La seconde année, pour les espèces à port arrondi supprimez la flèche centrale et conservez seulement 4 charpentières pour donner un bel équilibre à l'arbre. Ces charpentières seront quant à elles taillées à deux yeux latéraux.

  • Sur les espèces à port élancé on conserve la flèche qui sera taillée à 6 yeux et les autres charpentières à 2 yeux extérieurs.

  • On procédera de même l'année suivante en conservant le même type de taille selon le port de l'arbre.

  • Une fois la formation réalisée sur 3 ans, vous laisserez faire la nature en vous contentant d'équilibrer la silhouette si nécessaire.

Formation de la silhouette en tige chez les arbustes ou les grimpantes :

Pour donner une forme de tige à un arbuste comme le lilas ou le buddleia par exemple, il faut dès le départ supprimer les pousses latérales et tous les rejets. Un tuteurage peut être nécessaire à former un tronc bien droit.

Coupez chaque année les branches transversales jusqu'à obtenir un tronc bien formé et unique. Les charpentières seront conservées afin de donner la forme recherchée à l'arbuste.

La glycine, qui est une puissante grimpante, devra s'appuyer sur un tuteur très solide afin de former son tronc au fur et à mesure de sa pousse. Là encore, rejets et tiges latérales seront supprimés afin de donner la forme adéquate à la plante. Une fois le tronc formé, conservez 5 ou 6 charpentières bien placées pour donner le port pleureur recherché.

Chaque année, supprimez le bois mort et taillez les tiges de moitié.

Pour conserver un port harmonieux aux rosiers tiges pleureurs déjà formés, ôtez chaque année le bois mort et coupez à ras les branches qui se croisent afin de laisser pénétrer la lumière et l'air au centre de la plante. Coupez ensuite les branches pleureuses à 40 cm du sol afin de conserver une belle silhouette à votre rosier. S'il s'agit d'un cultivar à port érigé, nettoyez le bois mort de la même façon puis taillez chaque branche à 2 ou 4 yeux selon la vigueur de la plante.

Lire aussi
Les règles de base de la taille Les règles de base de la taille

N’ayez plus peur de jouer du sécateur ! D’une taille bien effectuée dépend la santé de nombreuses plantes. Elle aide à maintenir un bon état sanitaire en éliminant les potentielles...

La taille de formation La taille de formation

La taille de formation se pratique sur les jeunes arbres afin de maintenir un équilibre entre les racines et la ramure. Elle permet de sculpter la silhouette future de l'arbre en supprimant...

La taille des palmiers La taille des palmiers

Posséder un palmier dans son jardin implique parfois quelques travaux de taille pour des raisons aussi bien esthétiques que pratiques. Voici comment procéder... Quelques règles de sécurité Un...

La cicatrisation des plaies de taille La cicatrisation des plaies de taille

Parfois, l'obligation de tailler un arbre se fait sentir. Toutefois, ce type d'opération peut avoir de néfastes répercussions sur le sujet, certains arbres étant mieux armés que d'autres face à ces...

Vos commentairesAjouter un commentaire