Lupin de Russell, Lupin des jardins

Lupin de Russell, Lupin des jardins, Lupinus x russellii

Botanique

Nom latin  : Lupinus x russellii
Origine  : horticole
Période de floraison : juin à juillet
Couleur des fleurs  : bleu, blanc, rose, jaune, bicolores…
Type de plante : plante ornementale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduque à semi-persistant
Hauteur : 1,20 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -23 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : argileux, limoneux ou sablonneux
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : massif
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Le lupin de Russell, Lupinus x Russellii, est le lupin des jardins ; il appartient à la famille des Fabacées la même famille que les pois et haricots. Lupinus x Russellii est d’origine horticole : l’horticulteur britannique  George Russell a passé plus de 20 ans de sa vie à hybrider l’espèce Lupinus polyphyllus avec d’autres espèces pour obtenir nos magnifiques lupins de jardin aux chandelles longues et pleines. Ce lupin est une magnifique plante vivace, point de mire des massifs en juin juillet.

Description du lupin de Russell

Le lupin des jardins est une plante vivace, mais de vie assez brève (3 à 4 ans). Il forme une plante ramifiée, large de 60 cm et haute de 1,20 m au plus. Ses feuilles alternes sont composées palmées de 9 à 15 folioles spatulées vert foncé, légèrement velues. Les fleurs sont assemblées en longs épis cylindriques et denses, hauts parfois de 50 cm, qui apportent de la verticalité aux massifs.

Les fleurs sont longues de 1 à 2 cm, papilionacées, de couleurs très variables. En effet Russel recherchant toutes les couleurs autres que le bleu, qui est la couleur d’origine. Le lupin des jardins peut donc être blanc, crème, jaune, rose, cuivré, saumon, rouge, violet, parfois bicolore. N’en déplaise à Russel régulièrement un lupin de jardin bleu réapparait dans les semis : il n’en est pas moins très joli.

Les fleurs sont fécondées par les abeilles et les bourdons, et produisent de petites gousses velues contenant les graines rondes comprimées.

Le lupin des jardins développe une racine pivotante qui s’enfonce en profondeur et qui produit des nodules symbiotiques, où des bactéries lui permettent d’utiliser l’azote atmosphérique.

Il existe des variétés naines du lupin des jardins qui ne dépasse pas les 50 cm de hauteur.

Comment cultiver et utiliser le lupin des jardins ?

Lupinus x russellii est facile à réussir dans une terre légère et à tendance acide ou neutre. Il ne supporte pas les terres calcaires, et les sols lourds provoquent facilement la pourriture du collet. Il a besoin d’une exposition ensoleillée une bonne partie de la journée. Il apprécie les climats un peu frais.

Sa racine pivotante lui permet de devenir résistant à la sécheresse, mais rend sa transplantation difficile.

Le lupin est donc plutôt planté au jardin à partir de graines en semis direct. Ils sont semés en place sur un sol ameubli en mai-juin, avec une levée dans les semaines qui suivent et la floraison à partir de l’année suivante. Semées en octobre, les graines subissent alors une stratification froide l’hiver durant ; elles lèvent alors encore mieux au printemps suivant. C’est pourquoi lorsqu’on a un lupin qui fructifie, il y a souvent de nombreux semis spontanés.

Pour un semis surveillé en pot : mettre 3 graines dans de grand pot, et ne conserver que la plus belle des plantules, puis la repiquer en pot plus grand ou en place sans toucher à la motte dès que quelques racines dépassent en dessous. Attention, le collet du lupin doit être soigneusement placé en surface et ne doit pas être en contact avec du fumier ou de la matière organique.

Le lupin de Russell est très beau courant juin juillet, mais perd de son attrait ensuite, il vaut mieux donc qu’il soit entouré d’autres vivaces ou annuelles, qui prennent la relève. Les épis peuvent être coupés, lorsqu‘ils sont défleuris, mais il faut toujours en laisser un peu évoluer en graines pour le renouvellement des plantes.

Espèces et variétés de Lupinus

Environ 200 espèces dans ce genre

  • Lupinus mutabilis, le lupin changeant
  • Lupinus luteus, le lupin jaune
  • Lupinus nanus, le lupin de Douglas
  • Lupinus constancei, une espèce rare et naine
  • Lupinus arboreus, le lupin en arbre
  • Lupinus polyphyllus, le lupin polyphylle espèce à l’origine des lupins de Russel
Nos fiches
Lire aussi
Le lupin indigo, Baptisia australis Le lupin indigo, Baptisia australis

Thierry DENIS de la pépinière LES JARDINS DU MORVAN nous présente le Baptisia australis, une espèce de lupin Le Baptisia australis est une espèce de lupin qui comme tous les lupins pousse...

Les mammifères de nos jardins Les mammifères de nos jardins

Comme le nom l'indique (mammifère signifie « qui porte des mamelles », du latin mamma « mamelle »), les femelles de cette classe peuvent allaiter leur progéniture. Les mammifères sont des animaux...

Les jardins du Montmarin (35) Les jardins du Montmarin (35)

En Bretagne, près de Dinard et de Saint Malo, au bord de la Rance, découvrez les jardins d'une malouinière où l'histoire botanique et maritime se mêlent pour n'en faire qu'une : le domaine de...

Les jardins du Quai Louis Blanc (72) Les jardins du Quai Louis Blanc (72)

Entre histoire et modernité... Si la ville du Mans est plus connue pour ses spécialités culinaires ou sa course de 24 heures, c’est aussi une ville riche en histoire. Le vieux Mans, la...

Vos commentairesAjouter un commentaire