Pâtisson, Bonnet de prêtre

Pâtisson, Bonnet de prêtre, Cucurbita maxima var. ovifera
Pâtisson, Bonnet de prêtre, Cucurbita maxima var. ovifera

Botanique

Nom latin  : Cucurbita maxima var. ovifera
Famille  : Cucurbitacées
Origine  : Amérique du sud
Période de floraison : printemps
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : légume
Type de végétation : annuel
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : peu rampante
Toxicité : fruits comestibles

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique
Exposition  : soleil
Type de sol : très riche en humus, culture sur fumier possible
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : potager
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis en mars-avril sous abri ou en avril-mai en place
Maladies et ravageurs : l'oïdium, les limaces

Les pâtissons font partie de la famille des cucurbitacées. On les retrouve, parfois, cachés sous de drôles appellations : bonnet de prêtre, couronne impériale, artichaut de Jérusalem...

Dans la grande famille des cucurbitacées se distinguent plusieurs espèces, dont les plus courantes sont Cucurbita maxima (potiron, potimarron...), Cucurbita moschata (courge musquée, Butternut...) et Cucurbita pepo (citrouille, courgette...). C'est à cette dernière espèce qu'appartient le pâtisson.

Les pâtissons trouvent leurs origines chez les amérindiens ; c'est dire si certaines variétés sont très anciennes (et notamment les variétés à fruits jaunes et à fruits blancs) ! Car, en effet, il y a plusieurs variétés.

Le pâtisson est une plante annuelle dont la forme particulière du fruit lui permet d'être vite identifié parmi le nombre important des courges : circulaire, aplati et bombé au centre, sa périphérie présente une dizaine de drôle de bosses, parfois dédoublées. Plus ou moins marquées selon les variétés, elles lui confèrent parfois l'aspect d'une étoile ou d'une couronne. Les couleurs des fruits varient également : on trouve des blanc, des vert pâle, des jaunes, des panachés. Ces derniers ont une peau moins épaisse que les autres.

Les grandes feuilles vertes, largement découpées, sont piquantes, comme les pédoncules épais et cannelés. Selon les variétés, les tiges sont parfois coureuses (Pâtisson verruqueux panaché) ou non (Pâtisson Blanc, Pâtisson Orange).

Semis et repiquage

Comme la plupart des courges, le développement des pâtissons est rapide. Si vous réalisez des semis à chaud (en godet, sous serre ou sous châssis), ne semez pas trop tôt. 2, voire 3 semaines avant le repiquage sont suffisantes, c'est à dire à partir de la mi-avril. Si non, procédez en mai, en pleine terre, et couvrez les semis d'une cloche, si les températures nocturnes sont encore trop froides.

Les semis se font en poquets de 2 ou 3 graines ; seul le plus beau plant sera conservé.
Les plants doivent être distancés d'un mètre en tous sens, pour les variétés non coureuses, et de 1,50 m sur 2 mètres pour les variétés coureuses.

Conditions de cultures

Les pâtissons font partie des plantes potagères gourmandes. Remplissez les trous de plantation par du compost. Arrosez les plants repiqués puis paillez-les. Si les pluies se font trop rares, arrosez. L'apport de purin d'ortie dans l'eau d'arrosage permet d'encourager le développement de la plante.

Quand récolter les pâtissons ?

Les pâtissons peuvent se récolter avant leur complète maturité ; la peau est tendre, comme celle des courgettes, et peut être consommée avec la chair. À maturité (70 jours après semis), la peau devient dure ; le pâtisson peut, alors, être farci.

Le saviez-vous ?

Le pâtisson panaché serait issu d'un croisement, réalisé en France, entre le Pâtisson Blanc et un pâtisson très ancien d'Amérique du Nord : Yellow Mandan.

Espèces et variétés de Cucurbita

Le genre comprend une trentaine d'espèces dont deux sont principalement cultivées : le melon et le cornichon.

Nos fiches
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

La fleur se décomposent en différentes parties : Anthère : partie terminale de l'étamine contenant le pollen Bractée : élément à la base du pédoncule ou de la fleur Calice : l'ensemble des sépales...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire