Massette à feuilles étroites

Massette à feuilles étroites, Typha angustifolia

Botanique

Nom latin  : Typha angustifolia
Famille  : Typhacées
Origine  : Europe, presque tout l'hémisphère nord
Espèces proches : Typha latifolia
Période de floraison : juin à août
Couleur des fleurs  : jaune et marron
Type de plante : plante aquatique, subaquatique
Type de végétation : herbacée
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 2 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -34°C
Exposition  : soleil
Type de sol : riche
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : frais à inondé
Utilisation : maintien des berges, roselière, phytoépuration, plante comestible, vannerie, bouquet sec
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division

Typha angustifolia, la massette à feuilles étroites est une plante herbacée monocotylédone, unique genre de la famille des Typhacées, classé un peu à l’écart des carex ou graminées.

La massette à feuilles étroites est l’une des espèces françaises que l’on rencontre le long des fossés ou en zone humide, dans les roselières, riches en biodiversité. Réputée pour son inflorescence en massette couramment utilisée en bouquet sec, la massette fait partie de nos paysages.

Écologie

Typha angustifolia se développe rapidement en fixant les berges des lacs ou étangs. Elle fait parie de roselières, où elle participe au phénomène d’atterrissement : lorsque le milieu humide évolue vers le milieu terrestre. Elle se développe en terre fraiche à humide jusqu’à inondé de 15 cm d’eau, généralement en milieu eutrophe, riche en matière organique.

Dans la gestion et la préservation d’une zone humide, Typha angustifolia est étroitement surveillé : il est limité pour éviter l’atterrissement, mais utile, car en exportant soit les chaumes, soit les plants en surplus, on peut éviter l’eutrophisation des zones aquatiques (excès de richesse qui mène à l’asphyxie).

Description de la massette à feuilles étroites

Typha angustifolia développe un rhizome horizontal épais et vigoureux, sous-terrain ou aquatique. Chaque printemps de nouvelles pousses s’élèvent de 1 à 3 m de hauteur. Les feuilles sont alternes engainantes, linéaires, disposées sur 2 rangs, vert franc. Les fleurs sont monoïques, réunies très densément en spadice, fleurs mâles en haut, fleurs femelles en bas, formant la fameuse massette, qui devient épaisse et brune, par la suite. À la longue, la massette brune s’éparpille dans le vent, dispersant ainsi les fines graines.

Les tiges meurent et sèchent chaque hiver.

Différencier Typha angustifolia de Typha latifolia

La massette à feuilles étroites montre des feuilles larges de 0,3 à 1, 2 cm, les fleurs mâles et femelles sont séparées par un espace de plusieurs centimètres. Chez la massette à larges feuilles, les feuilles bleutées sont entre 1,2 et 3 cm de large, les fleurs mâles et femelles sont contiguës.

Culture de Typha angustifolia

Typha angustifolia croît en plein soleil uniquement, dans un sol riche, à tendance basique sous une quinzaine de centimètres d’eau au maximum. Elle est très graphique, mais l’espèce Typha minima est certainement plus à l’échelle d’un petit bassin.

Au jardin, dans les bassins, Typha angustifolia est un peu trop vigoureuse, à moins de limiter son extension par une barrière anti-rhizome, ou un pot sans fond. Bien maitrisée dans un contenant sans fond, elle peut cependant être utilisée pour empêcher le bassin de s’eutrophiser et assainir l’eau. Chaque année, les tiges sont récoltées et emportées en dehors du bassin, extrayant ainsi une bonne masse de la matière organique du bassin, absorbée par les racines et utilisée dans les feuilles.

Autres utilisations

Cette espèce peut être utilisée en phyto épuration, pour nettoyer des eaux usées.

Les feuilles servent à faire du papier ou de la vannerie, paniers ou chaises.

Les rhizomes se mangent cuits, ayant un gout légèrement sucré ; ils sont riches en protéines. Ils produisent une farine épaississante. Les jeunes tiges ou les jeunes hampes florales sont consommables crues ou cuites, ou en soupe. Les hampes florales rappellent le gout du maïs frais.

Multiplier Typha angustifolia

Les divisions se font au printemps alors que les nouvelles pousses mesurent moins de 30 cm.

Espèces et variétés de Typha

Une quinzaine d’espèce dans ce genre
Typha minima, massette naine
Tyha latifolia, massette à larges feuilles

Lire aussi
Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Les plantes à feuilles flottantes Les plantes à feuilles flottantes

Qui ne connait pas le nénuphar, digne représentante de ces plantes de bassin aux feuilles flottantes. Les plantes dites "à feuilles flottantes" possèdent des feuilles posées à la surface de l'eau...

Précieuses feuilles mortes Précieuses feuilles mortes

Chaque année voit renaître l'élégant ballet des feuilles mortes dansant dans le vent, l'automne arrivant. Nul besoin de stresser à l'idée de les ramasser et de les brûler : vous allez pouvoir les...

Vos commentairesAjouter un commentaire