Rossolis à feuilles rondes

Rossolis à feuilles rondes, Drosera rotundifolia

Botanique

N. scientifique Drosera rotundifolia
Famille Droséracées
Origine Europe, Amérique du nord Asie
Floraison juin à septembre
Fleurs blanc
Typeplante carnivore
Végétationvivace
Feuillage non persistant
Hauteur2 à 5 cm , jusqu’à 20 cm avec la tige florale

Planter et cultiver

Rusticité -20 C minimum, climat tempéré, zone 6- 8
Exposition ensoleillée, supporte la mi-ombre
Solsphaigne vivante ou tourbe blonde
Acidité acide
Humidité saturé d’eau en été, humide en hiver
Utilisationpotée, tourbière extérieur
Plantationde préférence en tourbière extérieure ou en pot profond
Multiplicationsemis, bouturage
Sensibilité limaces, pucerons
Rossolis à feuilles rondes, Drosera rotundifolia

Le rossolis est la plante carnivore naturelle la plus représentée en France.

Bien qu’il soit réparti dans de nombreux départements, son milieu d’origine, la tourbière acide, est rare. Donc la plante l’est aussi. Le rossolis est protégé et ses populations sont surveillées. Ce qui signifie que le ramassage, le transport, et l’utilisation de ce drosera sont interdits. Leur commerce est réglementé : ne sont vendues que les plantes cultivées.

Les feuilles du rossolis sont petites et rondes, portées par un long pétiole. Elles sont disposées en rosettes de 2 à 5 cm en tous sens. Ce sont des plantes miniatures, mais qui se développent en colonies. Les feuilles sont recouvertes de poil s sur leur surface supérieure. Chaque poil se termine par une glande rouge qui sécrète un mucilage collant.

La feuille est recouverte de gouttelettes de glue, de plus elles se pigmentent de rouge en plein soleil ; l’effet est saisissant !

Les fleurs sont blanches, regroupées en haut d’une tige de 5 à 20 cm .Plutôt éphémères, elles s’ouvrent lorsqu’il y a du soleil. Elles produisent de minuscules graines, disséminées par l’eau et le vent.

Comment fonctionne leur piège du Rossolis ?

Les insectes sont attirés par les gouttelettes sur les feuilles, qui pour eux ont l’aspect de nectar ou d’eau. Une fois en contact avec la glue, l’insecte est piégé. Plus il se débat, plus il s’enfonce dans les gouttes collantes. Il est amené au centre de la feuille par un mouvement semi-actif (lent) de la plante. Puis la feuille prend une forme de coupe, ou sont secrétés les sucs digestifs. C’est pour elle un apport de matière organique, alors que son milieu de vie est très pauvre.

Le rossolis à feuilles rondes se cultive à l’extérieur, de préférence en tourbière, dans de la tourbe blonde ou, mieux encore, sur de la sphaigne vivante. Vous pouvez vous procurer la sphaigne et la plante chez les spécialistes. Dans ces conditions, il résiste à tous nos hivers.

Le substrat doit être humide toute l’année. L’arrosage se fait à l’eau de pluie ; en tourbière ce droséra supporte même les immersions, c’est une façon pour lui de disperser ses graines.

A partir de septembre, la plante fabrique un hibernacle, fait de feuilles embryonnaires serrées autour du bourgeon central. Elle entre en dormance pour l’hiver ; donc pendant la saison froide, on ne la voit plus. Elle réapparait en mai-juin.
Vous pouvez éventuellement la conserver dans pot très large et profond, maintenu toujours humide.

Mais attention aux températures trop élevées en été et trop froides en hiver.

Comment multiplier les Rossolis?

Le semis : les graines ont besoin d’une stratification, c’est-à-dire un processus de maturation de la graine pour induire la germination. En bref, on fait croire à la graine que c’est le printemps et qu’elle peut germer !

Donc : mettez les graines dans un pot sur de la sphaigne vivante humide. Vous enfermez le pot dans un sac congélation. Vous le placer 2-3 mois dans le réfrigérateur, ensuite quelques jours à geler dans le bac à glaçon et enfin au chaud, 20 °C, où il faut attendre encore 1 mois ou 2 pour obtenir la germination.

Les boutures : elles sont possibles en partant de belles feuilles sectionnées à la base du pétiole. On dispose alors ces feuilles dans de la sphaigne, ce qui empêche le développement des champignons tout en maintenant l’humidité requise.

Le savez-vous ?

Le rossolis est utilisé en homéopathie pour les infections ORL, notamment pour un effet antitussif.

« Rossolis » signifie rosée du soleil. 

Espèces et variétés de Drosera

Le genre comprend environ 100 espèces
- Drosera pulchella, le Drosera pygmée,
- Drosera regia, le drosera royal
- Drosera. aliciae et Drosera capensis, les plus connus
- Drosera anglica et Drosera filiformis, les rustiques

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Campanule à feuilles rondes, Campanula rotundifolia Campanule à feuilles rondes, Campanula rotundifolia

La campanule à feuilles rondes, Campanula rotundifolia, est une petite plante vivace, délicate d'apparence, mais solide et fiable, sans grand entretien et avec une très longue période de floraison....

Droséra dichotomique, Droséra à feuilles fourchues, Drosera binata Droséra dichotomique, Droséra à feuilles fourchues, Drosera binata

Drosera binata, le drosera à feuilles cornues, est une plante carnivore vivace, appartenant à la famille des Droséracées. Elle est originaire de l'est de l'Australie, de Tasmanie, et de...

Rossolis d'Alice, Drosera aliciae Rossolis d'Alice, Drosera aliciae

Le genre Drosera est très représenté dans le monde entier ; une centaine d'espèces, dont la majorité sont originaires d'Australie. Le rossolis d'Alice est originaire d'Afrique du sud, il se...

Rossolis du Cap, Drosera capensis Rossolis du Cap, Drosera capensis

Drosera capensis, le drosera du Cap est une plante carnivore subtropicale appartenant à la famille des Droséracées. Il est originaire d'Afrique du Sud, mais s'est acclimaté dans plusieurs autres...

Vos commentairesAjouter un commentaire