Vipérine de Coincy

Vipérine de Coincy, Echium webbii

La Vipérine de Coincy s’apparente à l’exotique et fabuleux Echium fastuosum, en plus compact, donc plus facile à maintenir en pot ou à utiliser dans un  jardin de climat océanique. Il est moyennement rustique, mais de culture facile.

Botanique

Nom latin  : Echium webbii
Synonyme  : Echium bourgaeanum
Origine  : Iles Canaries
Période de floraison : mai à juillet
Couleur des fleurs  : bleu
Type de plante : plante bisannuelle
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 90 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : semi-rustique, jusqu'à -6 °C
Exposition  : soleil, mi-ombre
Type de sol : drainant, argilo-sablonneux
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Généralités

Echium Webbii, la vipérine de Coincy, est une plante vivace bisannuelle appartenant à la famille des Boraginacées. Echium Webbii est une espèce endémique des Iles Canaries, croissant dans les espaces ouverts des pinèdes de La Palma. En pot ou en pleine terre dans les climats doux, Echium Webbii est comme une version plus compacte de l’Echium candicans de Madère, exubérante et exotique, mais mieux adaptée au petit jardin et plus facile à hiverner.

Description de Echium webbii

Echium webbii est une plante vivace de vie brève, voire bisannuelle. Elle développe un épais buisson très ramifié, plus large que haut, et termine généralement sa vie après son imposante floraison en candélabre, alors que chaque branche se termine en épaisse chandelle bleu cobalt.

Le buisson atteint 90 à 100 cm de hauteur en fleur, tandis que le feuillage produit une masse plus basse, large et dense.

Les feuilles sont alternes, mais sont serrées sur une tige épaisse. Elles sont lancéolées et longues de 8 cm ou plus, duveteuses et gris bleuté.

Les inflorescences portent des centaines de fleurs campanulées, ouvertes sur une corolle arrondie (et non comprimée latéralement comme chez beaucoup d’échiums). La corolle est bleue, tandis que les étamines sont roses. Elles s’épanouissent au fur et à mesure le long de l’épi de juin à septembre, mellifère, attirant de nombreux insectes pollinisateurs. Les graines de la vipérine de Coincy sont fines et nombreuses, elles assureront la relève.

Comment cultiver la vipérine de Coincy ?

Echium webbii est rustique jusqu’à -6 °C, avec quelques exemples qui ont résisté jusqu’à -12 °C. cette vipérine apprécie un sol relativement drainant (sablonneux ou caillouteux), de ph compris entre 6 et 8, bien arrosé au printemps et en été, capable de supporter aussi quelques sécheresses une fois profondément enracinées. Selon qu’Echium webbii soit en sol riche ou pauvre, arrosé ou aride, il montrera un développement plus ou moins compact.

La culture en pleine terre sera possible en climat océanique doux ; Echium webbii est repiqué encore jeune, sans perturber la motte de racines. Il fleurira l’année suivante. On pourra ensuite espérer quelques semis spontanés, mais il sera bon de récolter une partie des graines pour la semer aussi en pot.

Espèces et variétés de Echium

Environ 40 espèces d’annuelles ou de vivaces

  • Echium fastuosum, une espèce arbustive de Madère
  • Echium pininana, la vipérine des Canarie
  • Echium russicum, à fleurs rouges et plus rustique
  • Echium vulgare, une charmante plante sauvage européenne
  • Echium wildpretii, Vipérine de Tenerife
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire