Escallonia

Le genre Escallonia rassemble des arbustes persistants, denses et florifères, qui se cultivent et s’utilisent facilement en massif, en isolé ou en haie. La rusticité de cultivars horticoles est plus importante que celle des espèces. Tous font d’excellentes plantes côtières.

Escallonia

Botanique

N. scientifique Escallonia
Famille Escalloniacées
Origine Amérique du Sud
Floraison été
Fleurs blanc, rose, rouge
Typearbuste à fleurs
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteurjusqu'à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité températures négatives tolérées en situation abritée
Exposition soleil, mi-ombre
Solbien drainé, fertile
Acidité neutre, calcaire toléré
Humidité normal
Utilisationhaie taillée, haie libre, haie fleurie, haie basse
Plantationautomne, printemps
Multiplicationbouturage en septembre
Sensibilité les cochenilles
Escallonia
Escallonia rouge (Escallonia rubra) -Détail des feuilles et des fleurs-

Le genre Escallonia comprend 59 à 79 espèces d’arbustes ou de petits arbres. Il appartient à la famille des Escalloniaceae (Escalloniacées), qui est elle-même parfois considérée comme une sous-famille des Saxifragacées. Ils sont originaires d’Amérique du Sud. L’escallonia est plaisant pour ses feuilles lustrées, sa longue floraison et sa propension à se régénérer de manière vigoureuse. Les sélections horticoles offrent une belle diversité de feuillage et de couleur de fleur tout en améliorant leur rusticité, ce qui permet de cultiver des escallonias presque partout en France.

Description du genre Escallonia

Escallonia regroupe un ensemble d’arbustes ou petits arbres aux feuilles le plus souvent persistantes (Escallonia virgata est cependant caduc). Cultivés en France, ils seront persistants ou semi-persistants quand le froid détruit leur feuillage. Les feuilles sont alternes, entières, souvent dentées, le plus souvent très luisantes et épaisses.

Les fleurs sont assez réduites, mais nombreuses, réunies en petites cimes axiales ou plus imposantes cimes terminales (E. laevis). Elles sont tubulaires s’épanouissant sur 5 lobes, de couleur blanche, rose ou rouge. Elles sont nectarifères et attirent les insectes, dont les abeilles et les papillons qui les pollinisent.

Comment cultiver les escallonias ?

Les escallonias sont des plantes vigoureuses, très faciles à cultiver. Ils s’adaptent tout sol un peu drainant, de légèrement acide à basique. Il supporte les terres siliceuses ou calcaires, sauf Escallonia rubra qui préfère de loin des terres neutres.

Les escallonias aiment le soleil qui les fait fleurir abondamment, mais accepte également une exposition mi-ombre. Une exception cependant avec les formes au feuillage doré : ils seront plus beaux s’ils sont abrités du soleil brûlant.

Comment utiliser l’escallonia ?

Laissé en forme libre, il produit souvent un agréable buisson aux branches arquées ou hérissées. Mais il se rabat aussi pour se mettre en forme s’il le faut et répond très favorablement à une taille pour se densifier.  Ils peuvent donc, en fonction de leur stature servir en isolé, en haie fleurie, ou en bordure basse.

Certains petits hybrides comme ‘Gold Brillant’, ‘Iveyi’ et ‘Red Dream’ peuvent même être maintenus en grand pot.

Les qualités des escallonias 

  • Les escallonias sont persistants et denses, il forme des écrans opaques. Leurs feuilles sont belles et souvent luisantes.
  • les escallonias fleurissent longuement de mai à octobre.
  • leurs fleurs sont souvent parfumées. Elles sont mellifères et favorables à la biodiversité
  • ils sont résistants à la sécheresse une fois bien enracinés.
  • ils sont résistants aux entrées maritimes et au vent, ce sont donc des arbustes indiqués pour les jardins en bord de mer.
  • ce sont d’excellents brise-vent.
  • suite à une taille, au recépage ou au modelage, l’escallonia se régénère avec vigueur et sans difficulté : on en fait donc ce qu’on veut.
  • il se multiplie facilement par bouture ou séparation d’une tige basse racinée.
  • leur transplantation en automne ou en hiver est facile et la reprise est quasiment assurée sans trop de soins, si ce n’est des arrosages quand il fait trop sec.

Moins intéressant chez les escallonias 

  • ils sont parfois un peu frileux, modérément rustiques. Un courant d’air glacé peut détruire toute une branche ou davantage. Cependant tant que les racines n’ont pas gelé, ils repartiront vigoureusement de souche. Certaines variétés sont plus rustiques que d’autres.
  • les fleurs sont mignonnes mais assez petites et disséminées sur l’arbuste, sauf pour l’espèce E. laevis.

Quelques espèces botaniques cultivées dans le genre

Escallonia alpina, rustique jusqu’à- 10 °C, est une espèce montagnarde aux fleurs roses (parfois presque blanches), idéale pour être taillée en haie haute, menée en bonsaï ou pour s’adosser à un rocher, car il se ramifie densément. Il peut être cultivé en bordure de mer supportant la sécheresse estivale comme les embruns et le vent.

Escallonia revoluta est une espèces originale, en arbre, aux feuilles et aux rameaux duveteux et à panicules terminales blanches.

Escallonia laevis ou Escallonia organensis, l’escallonia de Gardner est un excellent petit arbuste à grandes feuilles persistantes. Il est très coriace et rustique jusqu’à - 10 °C, résistant au vent, aux embruns, et à la sécheresse. Il est idéal pour les haies fleuries basses.

Escallonia laevis ‘Pink Ell’ est un cultivar nain impressionnant avec ses panicules terminales roses.

Escallonia laevis ‘Gold Ellen’, à feuilles assez grandes, très jaunes et ponctuellement marquées de vert sombre.

Escallonia rubra ou Escallonia macrantha, l’escallonia rouge est une espèce étalée très souvent cultivée sous différents cultivars. Cet escallonia est rustique jusqu’à -12 °C. Particulièrement robuste et vigoureux, il s’est même naturalisé en Europe et en Nouvelle-Zélande. Mais à l’inverse des autres espèces, il supporte mal les terres calcaires. La variété ‘Crimson Spire’ a remporté le prix du mérite du jardin de la Royal Horticultural Society.

Ex de cultivar : Escalonia macrantha ‘Donard Star’, à grandes fleurs roses et grandes feuilles.

Escallonia virgata, est une des rares espèces à feuillage caduc, mais aussi l’une des plus rustiques. Ses fleurs sont blanc pur. Il est très utilisé dans les croisements pour apporter de la rusticité dans les sélections horticoles.

Escallonia bifida (ou Escallonia montevidensis) est une belle espèce de petit arbre de 3 m, un peu fileuse malheureusement. Ses feuilles persistantes, assez grandes, vert sombre sont de belle texture, elles contrastent joliment avec ses fleurettes blanc pur bien étalées. Il a gagné le Prix ​​du mérite du jardin de la Royal Horticultural Society, mais nécessite la protection d’un mur, n’étant rustique que jusqu’à -5 °C. Idéalement, il est palissé contre un mur qui le protège des vents glacés.

Escallonia myrtilloides est un petit arbre de 5/6 m, aux petites feuilles persistantes et au branchage étagé (jolie forme de pagode). Ses fleurs sont blanc jaunâtre.

Quelques variétés hybrides d’escallonias

La plupart des escallonias horticoles sont des croisements issus de Escallonia macrantha (rubre) et de Escallonia virgata.

  • la maison Donard a créé une série d’excellents cultivars, hybridés surtout à partir de l’espèce caduque et rustique Escallonia virgata 
  • Escallonia ‘Donard Seedling’ est l’une des plus rustiques, car elle supporte des gelées atteignant -15 °C.
  • Escallonia ‘Pride of Donard’ est vigoureux, dense, facile à cultiver, idéal pour les haies ou bordures basses.
  • Escallonia ‘Apple Blossom’, aux fleurs rose tendre très lumineuses.
  • Escallonia ‘Red Dream’ est nain avec un port compact en boule et des fleurs très foncées
  • Escallonia ‘Iveyi’, aux branches arquées couvertes de fleurs blanches.
  • Escallonia ‘Gold Brillant’ montre un feuillage doré sur lequel scintillent les fleurs rose foncé.
  • Escallonia x ‘Golden Carpet’ est rampant avec un feuillage jaune.
  • Escallonia ‘Glowing Embers ‘, est un petit arbuste rond et compact au feuillage luisant jaune orangé et fleurs fuchsia.

La multiplication des escallonias

Les escallonias se multiplient aisément par boutures herbacées en juin, que vous planterez dans des pots individuels contenant un mélange composé à moitié de terre de jardin à moitié de sable. Vous les garderez dans un endroit bien chaud à l'ombre sans jamais laisser dessécher complètement la terre. Couvrez le tout d'un sac plastique transparent que vous maintiendrez au pot à l'aide d'un élastique. Procédez de même en septembre sur des tiges semi-ligneuses et en hiver sur les branches bien lignifiées.

Espèces et variétés de Escallonia

Le genre comprend plus de 50 espèces

  • Escallonia bifida pour sa floraison blanche réunie en panicules,
  • Escallonia 'Edinensis' qui présente des rameaux arqués et des fleurs rouge rosé en forme de coupes aplaties,
  • Escallonia rubra intéressant pour son écorce brune qui s'exfolie et ses fleurs rouges tubulaires.
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Escallonia de Gardner, Escallonia des Organ mountains, Escallonia organensis Escallonia de Gardner, Escallonia des Organ mountains, Escallonia organensis

L'escallonia de Gardner est un arbuste coriace, habitué aux conditions climatiques difficiles. S'il n'est pas très rustique il est par contre tout indiqué pour les situations éventées et sèches,...

10 arbustes résistants à la sécheresse 10 arbustes résistants à la sécheresse

Dans les régions où il ne pleut que rarement, il est intéressant de faire pousser des arbustes, qui une fois bien installés, ne demanderont que très peu d'eau et résisteront[...]

Planter une haie d'arbustes persistants Planter une haie d'arbustes persistants

Une haie d'arbustes au feuillage persistant à bien des avantages : à la fois brise-vent et occultante elle a aussi pour avantage d'offrir un abri aux petits animaux du jardin.[...]

Août au jardin d'ornement Août au jardin d'ornement

Marcottage, division, bouturage, août est le mois idéal pour multiplier vos plantes au jardin d'ornement. Des arrosages très réguliers, quelques gestes de taille bien menés et votre jardin sera...

Vos commentairesAjouter un commentaire