Euphorbe à résine, Euphorbe resinifère

Euphorbe à résine, Euphorbe resinifère, Euphorbia resinifera

Botanique

Nom latin  : Euphorbia resinifera
Famille  : Euphorbiacées
Origine  : Maroc
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : jaune et verte
Type de plante : plante grasse, succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : feuilles très réduites
Hauteur : jusqu'à 1,50m dans son milieu d'origine
Toxicité : sève toxique

Planter et cultiver

Rusticité  : -2°C minimum
Exposition  : lumineuse
Type de sol : sol minéral, drainant et profond
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : sec
Utilisation : plante d'intérieur, véranda, terrasse en été, jardin du sud
Plantation, rempotage : en pot profond, d'avril à juillet
Méthode de multiplication : bouturage, semis au printemps
Maladies et ravageurs : pourriture du collet, pourriture noire sur les tiges

Euphorbia resinifera, l’euphorbe à résine est une plante arbustive de la famille des Euphorbiacées. Dans cette famille très hétérogène, l’euphorbe à résine est une plante cactiforme originaire du Maroc, notamment des montagnes de l’Atlas. Sa ressemblance avec un cactus est due à une convergence de forme : épaississement des tiges gorgées d’eau et disparition totale ou partielle du feuillage : des adaptations au milieu aride.

Euphorbia resinifera est une jolie plante succulente, utilisée comme ornementale. Elle est facile de culture, en serre chauffée, véranda ou au rebord d’une fenêtre lumineuse.

Description de l’Euphorbe à résine

Euphorbia resinifera se présente dans la nature comme un buisson dense de tiges épaisses serrées verticales, espacées régulièrement pour former une touffe massive, plus ou moins en forme de dôme. La base de la plante se lignifie avec l’âge, devenant grise et très dure, comme du bois, l’ensemble pouvant s’élever de 1 m à 1m 60, et le coussin s’arrondit sur plusieurs mètres.

En culture, Euphorbia resinifera est souvent jeune, et montre généralement une tige unique dressée comme un cierge, avec quelques rejets éventuels à la base. En effet les ramifications de branches n’apparaissent que lorsque la plante atteint une certaine Hauteur. La tige épaissie montre 4 côtes et un épiderme bleuté. Ces côtes sont marquées tous les quelques centimètres par une paire de courtes épines rouges.

En été, l’euphorbe résinifère fleurit sur le haut des branches. De petites fleurs épaisses et jaunes, qui attirent les abeilles avec des glandes nectarifères. Elles produisent des fruits ronds à trois loges, contenant chacune une graine presque ronde.

Comment cultiver l’euphorbe à résine

Euphorbia resinifera demande un substrat drainant, contenant 1/3 de sable grossier. Cette plante xérophyte supporte bien la chaleur et le manque d’eau, mais si vous désirez la voir grandir, il lui faut une terre enrichie en terreau et des arrosages estivaux réguliers : pour éviter que la plante ne pourrisse du pied, on laisse la terre bien sécher entre 2 arrosages.

Une plante installée à l’extérieur en plein soleil, doit être protégé par un voile léger ou du papier journal pendant 3 jours, le temps de s’adapter aux rayons du soleil, car toute brulure ou plaie laisse sur l’euphorbe une cicatrice peu esthétique. La plante en extérieur est plus vigoureuse, plus colorée, et accepte davantage d’eau, grâce à l’aération naturelle.

En revanche, l’hiver Euphorbia resinifera ne supporte seulement que de légères gelées ponctuelles, il vaut mieux la rentrer à l’abri du froid et de l’humidité dans une pièce entre 10 et 18°C, avec peu ou pas d’arrosage. En appartement plus chauffé, un arrosage léger une fois par mois suffira durant l’hiver.

Multiplier Euphorbia resinifera

L’euphorbe à résine se reproduit par semis à 25°C minimum, en lumière tamisée. La levée doit être rapide, et les plantules se développent plus vite que celles des cactus.

La méthode la plus rapide est le bouturage des branches basses d’avril à août. Les boutures sont coupées avec un couteau aiguisé, à l’endroit où elles sont le plus étroite, près de la tige principale. Le latex qui coule des plaies est coagulé avec de l’eau, puis la bouture est laissée sécher dans une position verticale, pendant au moins une semaine. Le fragment d’euphorbe est ensuite posé et très peu enfoncé dans la terre afin de s’enraciner.

Le saviez-vous ?

Le latex blanc qui sort dès que l’on blesse l’euphorbe été utilisé autrefois en médecine, comme purgatif. Il est encore utilisé en homéopathie. La sève laiteuse, typique des Euphorbiacées est considérée comme corrosive et toxique. Il faut donc éviter les contacts avec la peau et les yeux.

Espèces et variétés de Euphorbia

en tout plus de 2000 espèces dans ce genre dont des herbacées vivaces et annuelles, des arbustes, et de nombreuses succulentes

  • Euphorbia canariensis, l’euphorbe des Canaries
  • Euphorbia obesa, une jolie cactiforme globulaire
  • Euphorbia lathyris, l’euphorbe anti-taupe
  • Euphorbia amygdaloïdes, une plante vivace pour le jardin
Nos fiches
Lire aussi
L'euphorbe de mrs Robb, Euphorbia robbiae L'euphorbe de mrs Robb, Euphorbia robbiae

Thierry DENIS du JARDIN DU MORVAN nous présente l'euphorbe de Mrs Robb L'euphorbe de Mrs Robb est une vivace increvable qui pousse dans toutes les conditions et qui conserve son feuillage toute...

Bouturer l'Euphorbe arborescente Bouturer l'Euphorbe arborescente

L'euphorbe arborescente est une belle plante grasse de forme érigée, très graphique. Il est tout à fait possible de la bouturer mais pour cela, quelques précautions sont nécessaires. Les diverses...

Réaliser un bassin de jardin en résine polyester Réaliser un bassin de jardin en résine polyester

Se lancer dans la construction d'un bassin de jardin n'est pas à prendre à la légère. En effet, il en existe tous types avec des techniques différentes: des bassins en argile, en béton, en...

Le mobilier de jardin en résine tressée Le mobilier de jardin en résine tressée

La résine tressée fait partie de ces nouveaux matériaux très utilisés pour la confection de salons de jardin. Style exotique, colonial ou contemporain, il y en a pour tous les goûts et pour tous...

Vos commentairesAjouter un commentaire