Cobée vivace de Pringle

Cobée vivace de Pringle, Cobaea pringlei
Cobée vivace de Pringle, Cobaea pringlei

Botanique

Nom latin  : Cobaea pringlei
Synonyme  : Cobaea foetidissima
Famille  : Polémoniacées
Origine  : Amérique centrale
Période de floraison : avril à août
Couleur des fleurs  : blanche
Type de plante : plante grimpante
Type de végétation : plante vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 2 à 5 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -6 ° à -10 °C, voire -15 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais, voire humide
Utilisation : clôture, haie, pergola, treillage, jardin d'hiver
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Cobaea pringlei, la cobée vivace de Pringle, est une plante vivace volubile appartenant à la famille des Polémoniacées. Elle est originaire d’Amérique centrale. Si la cobée annuelle est relativement connue en tant que plante grimpante annuelle, la cobée vivace est encore très peu répandue, car redécouverte dans le monde de l’horticulture depuis peu. Malgré son origine, elle semble montrer une relative rusticité qui permet sa culture en situation protégée jusqu’en Belgique ou aux Pays-Bas.

Description de la cobée vivace de Pringle

Cobaea pringlei est une plante grimpante qui développe rapidement chaque année de nouvelles tiges, mais passe l’hiver au repos sous terre. Une plante bien installée croît jusqu’à 5 m de longueur, souple et ramifiée, s’accrochant à tout support à sa portée, un treillage, un grillage, mais également aux branches des arbres.

Les nouvelles croissances démarrent de terre assez tardivement en saison, courant mai.

Ses feuilles sont composées de 3 à 5 folioles lancéolées vert sombre et se terminent en un long fil tactile qui s’enroule autour du support.

Les fleurs n’apparaissent pas avant le mois d’aout, puis la cobée vivace de Pringle étale sa floraison jusqu’en novembre. Les fleurs se développent à partir de l’aisselle des feuilles, seules, ou par paire, et s’épanouissent au bout d’un pédoncule dressé d’une vingtaine de cm. Ainsi mises en valeur, les fleurs sont d’une grande beauté : elles forment une large corolle lobée en forme de trompette de couleur crème, et à la gorge vert frais, longue de 6 à 10 cm et largement ouverte, d’où émergent des étamines encore plus longues.

Comment planter et cultiver la cobée vivace de Pringle ?

Cette belle exotique se plante en pleine terre au printemps après les dernières gelées, car de toute façon ses nouvelles tiges ne débutent que courant mai. Elle a besoin d’une situation ensoleillée au moins la moitié de la journée, et plus l’exposition sera chaude, plus elle fleurira rapidement à partir du mois d’aout. Elle fleurira ensuite sans discontinuer tant que les températures ne descendent pas au-dessous de 5 °C.

Cobaea pringlei est une plante robuste, pas vraiment difficile sur la nature du sol, à partir du moment où celui-ci est drainant, ne retenant pas trop l’humidité en hiver. Bien enracinée, elle est capable de supporter le manque d’eau.

Rusticité : on ne connait pas encore bien sa tolérance à nos hivers, et ses limites semblent pouvoir être repoussées. Elle a déjà traversé des hivers aux gelées fortes, de l’ordre de -10 °C.  Chaque automne, ses tiges aériennes sont rabattues au sol après la première gelée, même si elles n’ont pas souffert. La souche dénudée de la Cobée vivace de Pringle peut alors paillée d’un lit de feuilles, et éventuellement recouverte d’une tuile ou d’un pot de terre retourné, ce qui la protège en partie des précipitations hivernales.

Cobaea pringlei peut également être maintenue dans un grand conteneur, ce qui permet de l’abriter sous serre ou au garage en hiver.

Comme toute plante volubile à la croissance exubérante, la cobée vivace appréciera en début de saison un apport de matière nutritive chaque année, que ce soit du compost ou de l’engrais.

Comment multiplier Cobaea pringlei ?

Semis : les graines germent en 1 à 4 semaines, sur un sol humide maintenu entre 20 et 25 °C.

La multiplication végétative peut être tentée sur les plantes déjà bien développées, par bouturage de tige comportant 2 nœuds, à l’étouffée, au printemps avec des tiges basales ou en juin avec des fragments intermédiaires.

Espèces et variétés de Cobaea

Le genre comprend une vingtaine d'espèces

  • Cobea scandens, la cobée annuelle
Lire aussi
Le basilic vivace Le basilic vivace

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente le basilic vivace. Un basilic vivace, un basilic perpétuel Le basilic vivace est un basilic pérenne dans son milieu d'origine (Afrique), mais...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

Vos commentairesAjouter un commentaire