Juglandacées / Juglandaceae

Noyer commun (Noix), Juglans regia

Les Juglandaceae, sont une famille d’arbres et d’arbuste dicotylédone appartenant à l’ordre des Juglandales. Ce sont de beaux arbres souvent imposants au bois précieux, producteur de graines comestibles. La famille des Juglandacées représente des plantes que l’on dit relictuelles du crétacé, c’est-à-dire qu’elles étaient mieux adaptées au climat d’antan, et ne restent vivantes, que dans quelques poches de microclimat et en petites quantité. Les Juglandacées sont cependant largement cultivées pour leurs noix.

Les plantes populaires : uglans regia le noyer qui produit les noix, Carya pecan qui donne la noix de pécan, Carya ovata qui produit la noix d'hickory (asiatique)

Place de la famille parmi les autres et distribution

La place de la famille des Juglandacées dans l’arbre phylogénétique est un peu obscure. Leurs plus proches parents seraient les Rhoiptéleacées (une seule espèce chinoise Rhoiptelia chiliantha) et les Myricacées (Myrica gale, le piment royal).

Ensuite, les Juglandacées seraient liées de bien plus loin aux Nothofagacées (Nothofagus) et aux Bétulacées (Bouleaux).

Les Juglandacées sont dispersées en climat tempéré, tropical et subtropical avec la majorité de leurs espèces présentes dans l’hémisphère Nord.

En France, le noyer est cultivé et plus ou moins naturalisé

Caractères généraux des Juglandaceae

Les familles des juglandacées rassemblent des arbres ou arbustes au bois dense et solide. Ces arbres portent un feuillage caduc, exceptionnellement persistant ou semi-persistant. Les feuilles sont alternes (rarement opposées), pennées, et sans stipules, composées de multiples folioles en nombre pair ou impair. Ce feuillage est facilement taché par les insectes ou les maladies cryptogamiques. Il est résineux et aromatique.

Si les Juglandacées sont monoïques, leurs inflorescences en épis sont cependant sexuées. Bien souvent les épis mâles sont issus du bois de l’année antérieur (ramille), tandis que les épis de fleurs femelles sont portés par les nouvelles tiges, plus en bout de branche. Cependant, certaines espèces ont des inflorescences plus complexes : les épis femelles sont entourés d’épis de fleurs mâles.

Les fleurs sont petites, parfois dépourvues de périanthe, mais affublées de bractées parfois bien visibles (Pterocarya fraxinifolia), elles portent de 3 à 40 étamines et un ovaire infère à plusieurs locules qui ne produit pourtant qu’une seule graine.  

Les fleurs sont pollinisées le plus souvent par le vent, mais parfois par les insectes. Les fruits sont gros et charnus, caractéristiques ; ce sont des drupes ou des noix ailées. La chair charnue (brou) s’ouvre sur une grosse noix renfermant une imposante graine.

Les plantes appartenant à la famille des Juglandacées

On estime que cette famille rassemble 60 espèces réparties en 3 à 10 genres, selon les classifications. Ils sont parfois divisés en sous-famille selon la forme du fruit.

  • Alfaroa
  • Annamocarya
  • Carya, ex Carya pecan, carya
  • Cyclocarya
  • Engelhardtia
  • Juglans, comme le noyer royal Juglans regia, Juglans nigra, le noyer d’Amérique. Il existe de nombreuses espèces de noyer d’origine différente : de Californie, de Bolivie, de Mandchourie, des Antilles...
  • Oreomunnia
  • Platycarya
  • Pterocarya ex Pterocarya fraxinifolia

Les 3 genres principaux sont Carya, Juglans et Pterocarya

Utilisation des Juglandacées

Le port des Juglandacées tel que Juglans ou Pterocarya, majestueux lorsqu’ils sont âgés, en font de magnifiques arbres, mais qui demande malheureusement beaucoup d’espace, car ils ont besoin d’une exposition ensoleillée. Pterocarya fraxinifolia est un grand arbre ornemental facilement utilisé dans les parcs et jardins : sa belle ramure, ses longues inflorescences pendantes et son feuillage qui devient doré en automne en font une essence ornementale de choix.

Diverses espèces de Juglans et de Carya sont largement cultivés pour leurs délicieuses noix, leur huile ; le brou (fruit encore vert), riche en vitamine C, est utilisé, par exemple, pour faire des boissons sou teintures naturelles. Les feuilles de noyer, aromatiques, ont de nombreuses vertus médicinales ; broyées, elles sont insectifuges.

Le bois de ces arbres est d’une très belle qualité pour l’ébénisterie.

Nos fiches de culture

Juglans

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...