Figuier rampant, Figuier nain, Ficus rampant

Figuier rampant White Sunny, Ficus pumila
Figuier rampant White Sunny, Ficus pumila

Botanique

Nom latin  : Ficus pumila
Synonymes  : Ficus repens, Ficus scandens, Ficus stipulata
Famille  : Moracées
Origine  : Asie tropicale
Période de floraison : sans intérêt
Couleur des fleurs  : ne sont pas visibles
Type de plante : plante exotique
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 30 cm à 10 m

Planter et cultiver

Rusticité  : 0 °C minimum
Exposition  : la plus lumineuse possible
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : normal, frais sans excès
Utilisation : plante d'intérieur, bonsaï
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouture

Ficus pumila, le figuier rampant, est une plante vivace appartenant à la famille des Moracées. Le ficus rampant est originaire d’Asie tropicale, et si pour nous, Européens, ce n’est qu’une délicieuse petite plante d’appartement, parfois nommé figuier nain, dans les régions non gélives, ce ficus aux petites feuilles grimpe et s’étale sur de larges surfaces, capable de couvrir la façade d’une maison. Le ficus rampant est même parfois considéré comme une plante invasive. En tant que plante d’appartement, le ficus rampant est une plante facile à maintenir en intérieur.

Description du figuier rampant

Ficus pumila forme une plante d’appartement qui retombe, s’étale ou grimpe sous tout support qu’on lui offre. Ses tiges sont ramifiées régulièrement de part et d’autre. Les feuilles sont petites de 2 à 3 cm sur les jeunes plantes, plus grandes sur les plantes anciennes et matures. Les feuilles sont alternes, d’un beau vert satiné. Elles montrent un limbe fin, ovale et ondulé, au toucher de papier. Le feuillage est dense au point de couvrir la surface qui lui est donnée. La plante ne fleurit pas en appartement ; en serre elle produit parfois de petites fleurs insignifiantes à l’aisselle des feuilles.

Elle peut être en pot suspendu, ou grimpant sur des treilles, tuteurs, fils ou autres. Ses branches anciennes se lignifiant, on peut même en faire de superbes bonsaïs.

Comment cultiver le figuier rampant ?

Ficus pumila demande une exposition d’ombre claire. Il vaut mieux lui éviter le soleil direct. Il apprécie les atmosphères relativement humides, celle des terrariums, d’une serre, d’une véranda, ou d’un groupe de plantes d’intérieur. Il craint les atmosphères sèches, trop proches du chauffage en hiver. Si l’atmosphère est trop sèche, le feuillage peut être brumisé.

Le ficus rampant se défolie lorsque la température baisse sous les 7 °C, et gèle à 0 °C, mais se plait en intérieur chaud, même à de plus de 30 ° C.

Le ficus rampant ne doit jamais manquer d’eau. Cultivé dans un simple terreau, à tendance acide, on ne laisse pas son substrat sécher complètement ni tremper dans plusieurs cm d’eau. Ce qui correspond à environ 3 arrosages par semaine en été, mais à un arrosage par semaine seulement en hiver, par exemple si la température descend vers les 10 °C.

Il est nourri d’engrais liquide tous les 15 jours pendant la saison chaude, et éventuellement par un rempotage printanier de terreau frais, complet ou de surfaçage. Les branches s’allongent ainsi de 45 cm par an.

Comment multiplier son Ficus pumila ?

La multiplication sera faite facilement par marcottage. Une branche allongée est maintenue partiellement enterrée dans un autre pot. Elle s’enracine profondément en une saison chaude, et peut être alors séparée du pied mère.

Les boutures à l’étouffée sont possibles en été. Elles s’enracinent en une vingtaine de jour. Parfois certaines branches sur la plante sont même déjà racinées.

Espèces et variétés de Ficus

Enorme genre d’environ 1000 espèces

  • Ficus carica, le figuier fruitier
  • Ficus benjamina, la plante d’appartement la plus répandue
  • Ficus elastica, le caoutchouc
  • Ficus microcarpa 'Panda', à feuilles rondes
  • Ficus pumila ‘Minina’, aux toutes petites feuilles
  • Ficus pumila ‘Variegata’, au feuillage panaché
  • Ficus pumila quercifolia, aux feuilles lobées
Nos fiches
Lire aussi
Bien choisir son figuier Bien choisir son figuier

Pierre BAUD des pépinières BAUD nous conseille sur le choix des figuiers. Il possède une collection de plus de 250 variétés Il faut savoir que les  figuiers peuvent être plantés au nord de Lyon, et...

Un figuier dans le Nord : c'est possible ! Un figuier dans le Nord : c'est possible !

Bonne nouvelle pour les jardiniers du Nord de la France : si vous aimez les figues et que vous appréciez cet arbre pour sa valeur ornementale et le doux ombrage qu'il procure en été, vous allez...

La taille du figuier La taille du figuier

Le figuier évoque la douceur des littoraux méditerranéens où il distille son parfum caractéristique. Pour assurer une bonne fructification et contenir sa vigueur, quelques gestes de taille...

Plantation et entretien du ficus Plantation et entretien du ficus

Plante verte très prisée pour la beauté de son feuillage, le ficus reste une valeur sûre dans un intérieur. De nombreuses espèces se partagent la vedette, dont le fameux caoutchouc ou l'indémodable...

Vos commentairesAjouter un commentaire