Arabette du Caucase, Corbeille d’argent

Arabette du Caucase, Corbeille d’argent, Arabis caucasica

Botanique

Nom latin Arabis caucasica
Synonymes Arabis albida, Arabis alpina subsp. caucasica
Origine Europe
Floraison avril à mai
Couleur des fleurs blanc, parfois rose
Typeplante ornementale couvre-sol
Végétationvivace
Feuillage persistante
Hauteur10 à 20 cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, -26°C
Exposition mi-ombre à ensoleillée
Soldrainant, sol pauvre à humifère
Acidité neutre à légèrement acide
Humidité normal à sec
Utilisationmassif, rocaille, talus
Plantationprintemps
Multiplicationdivisions, semis
Arabette du Caucase, Corbeille d’argent, Arabis caucasica
» Proposer une photo

 

Arabis caucasica, l’arabette du Caucase ou corbeille d ‘argent est une plante vivace appartenant à la famille des Brassicacées. L’arabette du Caucase est spontanée dans les régions méditerranéennes orientales jusqu’au Caucase. Elle croît sur les pentes rocailleuses en altitude, ce qui lui confère une grande rusticité.

La corbeille d’argent est une plante couvre-sol des plus satisfaisantes, elle est facile et tolérante. C’est une plante sans soucis qui fait le bonheur des jardiniers.

Description de l’arabette du Caucase

Arabis caucasicum se présente sous la forme d’une rosette basale arrondie, aux feuilles obovales obtuses, dentelées. Leur limbe est recouvert d’un velours gris, se colorant de pourpre sombre avec le froid. La tige de la plante s’allonge et rampe, s’enracinant facilement au contact de la terre tout en se ramifiant. L’arabette du Caucase forme ainsi assez rapidement un tapis de rosettes de feuilles gris clair, haut d’environ 10 cm.

Chaque rosette produit une hampe florale dressée sur 10 à 20 cm qui fleurit généralement d’avril à mai, mais parfois plus précocement si les températures printanière sont douces. Les fleurs en épis compacts, sont lumineuses, parfumées, un peu irrégulières avec 4 pétales arrondis. Les fleurs sont généralement blanches, mais parfois roses ou jaunes. La corbeille d’argent disparait sous les fleurs pendant plus d’un mois, en rocaille ou massif, elle s’associe avec les aubriètes ou l’alysse corbeille d’or, qui fleurissent simultanément. L’arabette peut aussi servir de couvre-sol pour un massif de bulbe.

Cultiver l’arabette du Caucase

Arabis caucasica est vraiment facile à réussir, elle demande une exposition ensoleillée et supporte toute sorte de sols, d’argileux à limoneux ou sablonneux. Seul un sol trop compact et trop humide lui est défavorable. L’arabette du Caucase ne craint pas la sécheresse. Le plein soleil et un sol pauvre rend la plante compacte ; au contraire, un sol riche et la mi-ombre forcera l’arabette à produire des rosettes larges et plus hautes.

Bien qu’elle puisse croître en sol pauvre, un peu de matière organique accélère son développement.

Multiplier l’arabette du Caucase

Arabis caucasica se multiplie aisément par semis, division ou bouturage.

Les graines sont semées en juin, en terrine couverte. A 21°C, elles germent en 2 semaines. Les plantules sont repiquées assez petites en godets individuelles (les racines de la corbeille d’argent n’aime pas être dérangées), puis repiquées en pleine terre en septembre-octobre.

Les divisions sont possibles juste après la floraison, mais le bouturage est certainement aussi satisfaisant. Des rosettes avec une tige longue d’au moins 15 cm sont prélevées et enterrées, de telle sorte que la tige soit enfoncée jusqu’à la base de la rosette de feuilles. Les boutures sont arrosées et maintenues en ombre légère jusqu’à la reprise.

Le saviez-vous ?

Les feuilles d’Arabis caucasica sont comestibles, utilisables comme garniture.

Le nom de corbeille d’argent qualifie plusieurs espèces de plante qui ont en commun leur aspect couvre-sol et les fleurs blanches tel que Iberis sempervirens, le thlaspi perpétuel et Cerastium tomentosum, le céraiste cotonneux.

Arabis caucasicum est parfois considéré comme une sous-espèce d’Arabis alpina. Cependant d’autres taxonomistes estiment que ce sont deux espèce distinctes et que Arabis albida fut confondu avec Arabis alpina (le synonyme) à cause de leurs noms qui se ressemblent.

Espèces et variétés de Arabis

100 espèces dans ce genre :
Arabis alpina, l’arabette des alpes, une espèce délicate
Arabis androsacea, espèce rare en coussinet
Arabis aubrietoïdes, jolie espèce aux fleurs rose pâle
Arabis blepharophylla, pour climat doux
Arabis fernandi-coburgii, excellent couvre-sol
Arabis procurrens agréable plante tapissante qui stolonise comme des fraisiers
Cultivars :
Arabis caucasica ‘Plena’ ou ‘Flore pleno’, à fleurs doubles
Arabis caucasica ‘Schneehaube’, compacte
Arabis caucasica ‘sulphurea’, aux fleurs teintées de jaunes
Arabis caucasica ‘Variegata’, au feuillage panaché
Arabis caucasica ‘PInkie’, ‘Rosea’,’Hedi’ sont différentes variétés aux fleurs roses

Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire