Sinicuichi, Heimia à feuilles de saule, Sini

Heimia salicifolia est un arbuste peu courant ornemental et médicinal, facile à cultiver, florifère et finalement assez rustique. Sans être hallucinogènes, les infusions de sinicuichi sont efficaces en autres contre l’anxiété.

Sinicuichi, Heimia à feuilles de saule, Sini, Heimia salicifolia

Botanique

N. scientifique Heimia salicifolia
Famille Lythracées
Floraison juin à septembre
Fleurs jaune
Typearbuste rare, ornemental et médicinal
Végétationplante vivace
Feuillage persistant
Hauteur0,60 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité rustique, jusqu'à -12 °C
Exposition mi-ombre à plein soleil
Solsol pauvre à riche, drainant
Acidité légèrement acide à moyennement basique
Humidité normal, résistant à la sécheresse si bien enraciné en pleine terre
Utilisationpleine terre en situation chaude ou potée
Plantationprintemps
Multiplicationbouture, semis
Sinicuichi, Heimia à feuilles de saule, Sini, Heimia salicifolia

Heimia salicifolia, appelé sinicuichi, sini, ou heimia à feuilles de saule, est un arbuste appartenant à la famille des Lythracées, comme le lilas des Indes ou la salicaire. Ce joli arbuste de croissance rapide et au feuillage persistant est originaire du sud de l’Amérique du Nord (Texas), du Mexique et du nord de l’Amérique du Sud (jusqu’en Argentine) : il s’y développe aux abords ensoleillés des cours d’eau.

Le sinicuichi est considéré comme une plante psychotrope, qui fut utilisée par les chamans. Bien que peu récréative, elle est appelée aussi ouvre-l’œil, ayant un effet relatif (encore en cours d’étude) sur la mémoire. C’est une plante médicinale reconnue, mais aussi un bel arbuste à cultiver en pleine terre en situation chaude, ou en pot toute l’année.

Description de l’heimia à feuilles de saule

Heimia salicifolia est un arbuste aux jeunes tiges raides quadrangulaires, brunes rougeoyantes. Ses feuilles sont alternes, étroites et longues (9 cm x 1 cm), peu pétiolées, rappelant les feuilles de saule, mais avec une nervure centrale bien marquée. Ce feuillage assez léger est persistant, vert vif, aromatique.

Ses tiges vieillissantes montrent ensuite une belle écorce.

Les fleurs du sinicuichi apparaissent à partir de juin, avec une floraison mieux marquée d’août à septembre. Solitaires, elles naissent à aisselle des feuilles sur les tiges de l’année. Leurs corolles montrent 5 pétales jaunes un peu froissés et bien séparés et une quinzaine d’étamines. Elles sont nectarifères et très attractives pour les butineurs. Pollinisées, elles se transforment en petites capsules qui sèchent en libérant de nombreuses fines graines.

Comment cultiver le sinicuichi ?

Heimia salicifolia peut être cultivé en plaine terre dans un sol drainant, mais en situation bien chaude comme devant un mur orienté au sud ou à l’ouest, au soleil ou à mi-ombre.

Il supporte une terre pauvre ou riche, ainsi que la sécheresse une fois bien enraciné et se montre plus rustique que l’on pense, car, abrité des vents froids, il survit avec son feuillage jusqu’à -12 °C, tandis qu’à -15 °C, ses branches gèlent, mais il est capable de rejeter de souche. En revanche, il supporte mal les sols lourds et ne montre une croissance rapide que s’il est régulièrement arrosé.

En pot, il peut être installé dans un mélange de terre de jardin, terreau et billes d’argile. Il est alors arrosé très régulièrement et montrera une croissance satisfaisante. Il reste cependant sensible au gel et doit être relégué sous abris en hiver.

Comment tailler le sinicuichi ?

Bien arrosé, Heimia salicifolia peut grandir de 1 m par an si son sol est riche. Cependant, il supporte très bien toute taille, notamment pour le maintenir plus compact. Fleurissant sur le bois de l’année, la taille de formation est conseillée au printemps, avant la nouvelle croissance.

Comment multiplier Heimia salicifolia ?

Heimia salicifolia est assez facile à semer, cependant ses boutures sont encore plus faciles avec des tiges tendres au printemps ou plus lignifiées en août. Les rameaux s’enracinent dans un substrat poreux et humide, mais aussi simplement en 1 mois dans un verre d’eau en renouvelant l’eau chaque jour.

Espèces et variétés de Heimia

Le genre ne comprenant que quelques espèces

  • Heimia mirtyfolia, heimia à feuilles de myrte
  • Heimia grandiflora, heimia à grandes fleurs
Lire aussi
Saule à feuilles étroites, Saule à feuilles de romarin, Salix rosmarinifolia Saule à feuilles étroites, Saule à feuilles de romarin, Salix rosmarinifolia

Salix rosmarinifolia, le saule à feuilles étroites ou saules à feuilles de romarin est un arbuste caduc appartenant à la famille des Salicacées. Il est originaire d'Europe centrale ainsi que[...]

Cotonéaster à feuilles de saule, Cotoneaster salicifolius Cotonéaster à feuilles de saule, Cotoneaster salicifolius

Le cotonéaster à feuilles de saule est une espèce très rustique très courante et existe en quelques variétés; couvre-sols arbustifs, arbustes dressés, utilisé en isolé, massif ou haie.

Saule Marsault pleureur, Salix caprea 'Kilmarnock' Saule Marsault pleureur, Salix caprea 'Kilmarnock'

Le saule marsault pleureur, en latin Salix caprea 'Kilmarnock' ou Salix caprea 'Pendula' est une adorable forme horticole de saule, appartenant à la famille des Salicacées. Le saule marsault...

Saule pleureur, Salix babylonica Saule pleureur, Salix babylonica

Il existe de nombreuses espèces de saule mais une des plus connues est le saule pleureur au port remarquable. Ceux que l'on rencontre aujourd'hui dans les jardins d'Europe sont, en[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire