La taille de formation

La taille de formation
La taille de formation

La taille de formation se pratique sur les jeunes arbres afin de maintenir un équilibre entre les racines et la ramure. Elle permet de sculpter la silhouette future de l'arbre en supprimant certaines parties pour ne privilégier que les branches charpentières et les branches secondaires qui donneront une forme harmonieuse à l'arbre.

A quelle période pratiquer la taille de formation ?

La taille se pratique de préférence en hiver, lorsque la sève est descendue dans les parties inférieures et que l'arbre est en repos végétatif. Il est possible d'effectuer des opérations complémentaires de pincement en cours de végétation.

Les interventions de taille s'étaleront sur 3 années consécutives.

Comment effectuer la taille de formation ?

Cette taille se pratique généralement sur un scion, c'est à dire un jeune arbre greffé sur pied depuis un an. A partir de ce scion il sera alors possible de donner la silhouette désirée à l'arbre.

Le scion devra être taillé à la hauteur voulue en tenant compte de la forme future qui sera donnée à l'arbre. La formation du tronc prendra 3 ans en étêtant et en supprimant successivement les branches latérales. Nous n'aborderons pas ici les formes palissées afin de se concentrer sur des formes plus accessibles au jardinier amateur.

En pépinière ou en jardinerie l'arbre est disponible sous cette forme (scion de 3 ou 4 ans déjà préparé de 1,80 à 2 mètre de hauteur), en tige, demi-tige ou en gobelet. Il ne vous restera plus qu'à vous occuper de la ramure pour créer les branches charpentières et donner une forme à l'arbre.

  • La première année :

    Il faudra toujours tenir compte de la forme naturelle de l'espèce pour former un arbre de plein vent.

    Déterminez la hauteur que vous désirez et coupez la partie supérieure en ne laissant que 3 yeux qui formeront les 3 branches charpentières. Coupez les rameaux tire-sève le long du tronc.

  • La deuxième année :

    Supprimez toutes les branches latérales sur le tronc situées en dessous de la ramures formée par les 3 branches de l'année précédente.

    Taillez ensuite ces branches charpentières au dessus d'un œil extérieur pour ne garder que 30 cm de longueur.

  • La troisième année :

    Chaque branche devrait avoir produit plusieurs nouvelles branches latérales. Ne conserver que les 4 supérieures et les couper à 25/30 cm au dessus d'un œil extérieur.

Quelles sont les différentes formes envisageables ?

  • Plein vent : forme très naturelle respectant le port de l'arbre mais nécessitant de l'espace.

  • Gobelet : forme arrondie à ramure creuse. Gobelet demi-tige : ramure sur un tronc de 1m à 1,50m de hauteur. Gobelet basse-tige : le tronc est court (30 à 80 cm), idéal pour faciliter la cueillette

  • Cordon vertical : forme destinée aux pommiers, poiriers ou vignes palissés verticalement contre un mur.

  • Cordon horizontal : forme souvent utilisée pour les pommiers.

  • Forme en U simple ou double, palmette : destinée aux pommiers, poiriers ou pêchers palissés contre un mur.

Lire aussi
Les règles de base de la taille Les règles de base de la taille

N’ayez plus peur de jouer du sécateur ! D’une taille bien effectuée dépend la santé de nombreuses plantes. Elle aide à maintenir un bon état sanitaire en éliminant les potentielles...

La taille des palmiers La taille des palmiers

Posséder un palmier dans son jardin implique parfois quelques travaux de taille pour des raisons aussi bien esthétiques que pratiques. Voici comment procéder... Quelques règles de sécurité Un...

La cicatrisation des plaies de taille La cicatrisation des plaies de taille

Parfois, l'obligation de tailler un arbre se fait sentir. Toutefois, ce type d'opération peut avoir de néfastes répercussions sur le sujet, certains arbres étant mieux armés que d'autres face à ces...

La taille en tige La taille en tige

Pratiquée pour donner un port élégant à un arbre, un arbuste ou une grimpante, la taille dite « en tige » n'est pas difficile à mettre en œuvre si l'on sait appliquer les bons gestes au bon...

Vos commentairesAjouter un commentaire