La culture sous abri

Cultiver sous abri au jardin permet de prolonger les saisons de récolte des légumes et des fruits et de fleurissement des fleurs. Selon le budget et la place disponible, l'abri peut aller d'une simple cloche à la serre chauffée.

La culture sous abri
La culture sous abri

La culture sous abri est un grand classique au jardin. Elle permet d'avancer les cultures pour obtenir des fruits, des légumes et des fleurs quasiment toute l'année.

Pour les plus petits budgets, la culture peut se faire tout simplement sous cloche. Il en existe en plastique ou en verre. Elles se posent sur le sol pour protéger les plantes frileuses du froid et concentrer la chaleur des premiers rayons de soleil.

En montant en gamme, la culture sous abri peut être réalisée sous châssis. Celui-ci se compose d'une simple plaque de verre ou de plastique translucide posée sur un encadrement en bois ou en acier. Le châssis peut facilement être réalisé soi-même. Il se pose sur un carré de plantation et permet de protéger les plantes du froid en concentrant la chaleur du soleil.

Le châssis est souvent l'outil utilisé pour préparer les semis du jardin. Selon les cas, il peut être équipé d'un fil chauffant enterré entre deux couches de sable. Le châssis étant généralement bas, les plantes à l'abri ne peuvent être de grande taille.

La culture sous cloche

Lorsque le but est de protéger des plantes hautes comme les tomates, les haricots verts, les plants d'aubergine, de poivrons... l'utilisation d'une serre tunnel est plus indiquée. Là encore, l'abri peut être réalisé par soi-même. La serre tunnel consiste en un dispositif de cerceaux qui coiffe le carré de plantation. Ces cerceaux qui peuvent être réalisés en plastique, métal ou branche de saule sont recouverts d'un plastique de bonne qualité ou d'un voile d'hivernage. Selon les plantes accueillies il est possible, comme sous un châssis, d'installer un système de chauffage enterré pour prolonger la saison de culture sous abri.

Les serres quant à elles reprennent le même principe de fonctionnement que les installations plus restreintes en offrant une plus grande capacité de culture. On peut y cultiver des plantes plus rares et notamment des espèces exotiques nécessitant un système de chauffage pour une température constante.

La culture sous serre tunnel

Comme on le voit, la culture sous abri peut être réalisée selon différentes techniques plus ou moins onéreuses. Le type de culture dépend principalement de la place disponible. Les petites installations seront utilisées en priorité pour les semis. Les structures plus imposantes peuvent accueillir des cultures en place hâtives. Dans bien des cas, le chauffage n'est pas une obligation.

Lire aussi
Faire ses semis sous abri Faire ses semis sous abri

Pour protéger les fragiles plantules des aléas climatiques ou pour gagner du temps sur les cultures printanières, le semis sous abri est une excellente solution. Du voile d'hivernage à la[...]

L'abri de piscine semi-haut L'abri de piscine semi-haut

Dans cet article-ci, nous détaillerons les atouts et les défauts d'un abri semi-haut, compromis idéal entre l'abri haut et l'abri bas. L'abri semi-haut vous permet de profiter de votre piscine[...]

Gérer les maladies et les ravageurs en culture sous serre Gérer les maladies et les ravageurs en culture sous serre

Gérard BOURGES d'Au Jardin des Cistes nous conseille sur la lutte contre les maladies et les ravageurs lorsque l'on cultive des légumes sous serre.

Comment cultiver les légumes sous serre ? Comment cultiver les légumes sous serre ?

Cultiver des légumes sous serre offre de nombreux avantages. La saison de culture se fait plus longue qu'au potager sans oublier que vous serez bien à l'abri pour jardiner. Dans[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire