Aster japonais

Aster japonais, Kalimeris pinnatifida 'Hortensis'
Aster japonais, Kalimeris pinnatifida 'Hortensis'

Botanique

Nom latin  : Kalimeris pinnatifida
Synonymes  : Asteromoea mongolica, Asteromoea pinnatifida, Kalimeris mongolica, Aster cantoniensis, Boltonia cantoniensis
Origine  : Japon
Période de floraison : juillet à octobre
Couleur des fleurs  : blanc crème
Type de plante : plante vivace
Type de végétation : herbacée
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 0.60 à 1,20 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -34°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : très acide à légèrement acide
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : fond de massif
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : divisions, semis

Kalimeris pinnatifida, l’aster japonais est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. Proche des asters, Kalimeris est un genre d’origine asiatique. Kalimeris pinnatifida est originaire de l’île de Honshu au Japon.

Très attrayante au jardin, l’aster japonais, peu usité, offre une des floraisons les plus longues, assortie d’un très bon caractère. Cette plante solide et florifère mérite d’être mieux connue. Le nombre de synonymes qu’elle porte n’aide sans doute pas à sa notoriété: le dernier nom scientifique en date est Asteromoea pinnatifida, mais elle restera sans doute un Kalimeris dans le monde horticole.

Description de l’aster japonais

Kalimeris pinnatifida est une plante rhizomateuse qui s’étale avec le temps. Elle produit chaque année un bouquet de nouvelles tiges rigides, qui se ramifient chacune en obliques. Le feuillage est frais et vigoureux, rugueux au toucher, il dégage une odeur citronnée lorsqu’on le froisse. Les feuilles alternes sont lancéolées et profondément indentées. Elles deviennent petites et linéaires en haut des tiges.

La floraison démarre à partir de juillet et continu jusqu’en octobre. Les fleurs sont réunies en capitules, de petites marguerites blanches au cœur jaune, larges de 2 à 3 cm. Au fur et à mesure de la floraison, elles s’épaississent et blanchissent. La forme double Kalimeris pinnatifida ‘Hortensis’ arbore une masse de feuillage très sain, plus compact, parsemée d’une multitude de petits pompons.

Selon la richesse du sol et la quantité d’eau disponible, il est plus ou moins grand, entre 60 et 120 cm.

Lorsque le froid stoppe la floraison, les tiges sèchent. L’aster japonais repart de souche au printemps suivant.

Cultiver Kalimeris pinnatifida

Kalimeris pinnatifida apprécie les sols à tendance acide, et assez riches, contenant un peu de matière organique. Il aime une exposition ensoleillée mais fleurit également à mi- ombre. C’est une plante des plus faciles à entretenir, qui n’est jamais malade. L’aster japonais peut être repiqué au jardin presque toute l’année, en évitant les journées trop chaudes, et en arrosant copieusement plusieurs semaines s’il est transplanté en été.

Il s’étale doucement sur plus d’1 à 2 mètres en une dizaine d’année. Certaines formes se ressèment spontanément, d’autres pas. Ses petites marguerites au cœur jaune semblent crème de loin, toutes sortes de couleur peuvent donc lui être associé, mais il faut éviter toutefois des voisines aux fleurs blanc pur. Ses tiges hautes ont une légère tendance à se dénuder de la base, l’aster japonais sera donc placé plutôt en fond de massif, sauf pour la forme ‘Hortensis’, plus compacte, qui forme de jolis dômes.

Chaque printemps, les anciennes tiges desséchées sont taillées au ras du sol.

Multiplier l’aster japonais

Kalimeris pinnatifida se multiplie facilement par division, au printemps ou en automne, vers la fin de la floraison, un coup de bèche en périphérie de la souche sépare un morceau de rhizome, qui reprend très volontiers.

Espèces et variétés de Kalimeris

Le genre comprend une dizaine d’espèces

  • Kalimeris incisa, grande espèce,  pourpre à blanche
  • Kalimeris pinnatifida ‘Hortensis’, à fleurs doubles
  • Kalimeris pinnatifida ‘Summers showers’, à la floraison plus longue encore, aux fleurs lavées de lilas
Lire aussi
Les pas japonais Les pas japonais

D’inspiration asiatique, les pas japonais guident le visiteur dans la découverte du jardin de façon progressive et douce, moins abrupts qu’une allée gravillonnée rectiligne, ils...

L'aster L'aster

Mathieu VERMES du DOMAINE DE LA SOURCE nous conseille sur la culture de l'aster L'aster est une plante qui peut être utilisée soit en massif, en bordure ou en fleurs à couper. Elle peut se planter...

L'ophiopogon, le muguet japonais L'ophiopogon, le muguet japonais

Thierry DENIS du JARDIN DU MORVAN nous présente le muguet japonais L'Ophiopogon ou muguet japonais est une vivace ressemblant à une herbe noire qui en fait une plante japonaise cousine du muguet....

Les érables japonais Les érables japonais

Gilles COLINET de la pépinière JEAN HUCHET vous présente les érables japonais qui remportent un grand succès dans les jardins La diversité des érables se traduit à travers leurs formes érigées ou...

Vous aimerez...
Les pas japonais

Les pas japonais

L'aster

L'aster

L'ophiopogon, le muguet japonais

L'ophiopogon, le muguet japonais

Les érables japonais

Les érables japonais

Vos commentairesAjouter un commentaire