Croix de Malte

Croix de Malte, Lychnis x arkwrightii
Croix de Malte, Lychnis x arkwrightii

Botanique

Nom latin  : Lychnis x arkwrightii
Famille  : Caryophyllacées
Origine  : Hybride horticole
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : pourpre
Type de plante : plante ornementale
Type de végétation : vivace à vie brève
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 45 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -34°C
Exposition  : ensoleillée à ombre partielle
Type de sol : pauvre et caillouteux, mais tolérant
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : massif, bouquet
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis

Lychnis x arkwrightii, la croix de Malte est une plante vivace que l’on peut qualifier de coquelourde. Elle appartient à la famille des Caryophyllacées et est issue de croisements horticoles entre Lychnis x haageana (Lychnis fulgens x Lychnis coronata) et Lychnis chalcedonica, la croix de Jérusalem. Cette parenté confère à la croix de Malte une pimpante floraison écarlate mise en valeur sur un feuillage dense et foncé. Autre qualité, qui n’est pas des moindres, c’est une plante facile, extrêmement rustique, qui se multiplie spontanément.

Description de la croix de malte

Lychnis x arkwrightii produit une ou plusieurs rosettes de feuilles basales, allongées, au limbe sombre et duveteux. Elle s’étale sur une trentaine de cm. Dès que la température dépasse les 15 °C, la plante développe ses hampes florales sur 40 de cm de hauteur. Les tiges comportent des feuilles opposées, qui se parent de jolies teintes rouges ou violacés avec le froid.

Elle crée ainsi un bel écrin à l’inflorescence lumineuse et compact comportant 5 à 15 fleurs d’orange à rouge. Les fleurs sont caractérisées par 5 pétales bilobés un peu ondulés (la véritable croix maltaise n’a que 4 branches). La fleur mesure de 4 à 5 cm de diamètre; La floraison se poursuit durant tout l’été, surtout si les fleurs fanées sont ôtées au fur et à mesure. La fleur coupée tient en vase de 8 à 10 jours.

La croix de Malte est féconde, elle est capable de produire une centaine de petites graines par fleur que l’on peut récolter ou laisser s’ensemencer spontanément.

Lychnis x arwightii développe des racines charnues, qui sont des organes de réserves, et durant la croissance des racines plus fines pour l’absorption.

Le cultivar le plus répandu actuellement est Lychnis x arkwrightii ‘Vesuvio’, aux grandes fleurs orangées. Lychnis x arkwrightii ‘Scarlet O’Hara’ est plus proche du rouge sur un feuillage rouge sombre, tandis que Lychnis x arkwrightii ‘Orange Gnome’ offre une fleur de texture plus ferme.

Cultiver la croix de Malte

Lychnis x arkwrightii se plait en tout type de sol relativement drainant. Il apprécie une exposition ensoleillée et croît même en sol sablonneux ou caillouteux. Cependant pour que la plante soit bien fournie, il sera préférable qu’elle ne souffre pas trop de sécheresse. Cette coquelourde est très belle en terrain presque toujours frais. Lychnis x arkwrightii peut donc se montrer sous divers aspects, plus ou moins compacte ou colorée en fonction de ses conditions de culture.

La plante s’implante au printemps, ou en fin d’été. Elle ne vit au jardin généralement de quelques années. Il faut donc prendre soin de laisser quelques graines s’échapper et se ressemer spontanément, ou en récolter pour les semis futurs.

Multiplier la croix de Malte

Le semis en place: les graines sont jetées à la volée sur un sol dénudé et ameubli en automne. Les graines germeront au printemps après avoir subi le froid de l’hiver. Une petite partie de graines peut commencer à germer avant l’hiver et fleurira dès la saison suivante.

Le semis en pépinière: les graines germent après un passage de 4 à 6 semaines à 4°C. La levée intervient ensuite à une température comprise entre 15 et 20 °C.

Espèces et variétés de Lychnis

15 à 20 espèces dans ce genre
Lychnis chalcedonica, la croix de Jérusalem
Lychnis alpina, espèce des Alpes de 15 cm de haut
Lychnis flos-cuculii, la silène à fleur de coucou
Lychnis coronaria, la coquelourde des jardins
Lychnis x arkwrightii ‘Vesuvius’, rouge orangé
Lychnis x arwightii ‘scarlet O’Hara’, rouge vif

Nos fiches
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire