Copalme d'amérique

Le Copalme d'amérique est un arbre hautement décoratif avec un feuillage vert, puis cuivre, or et  pourpre plus on avance dans l'automne.

Le copalme d'amérique l'automne venu !

Botanique

N. scientifique Liquidambar styraciflua
Origine Sud-est des Etats-Unis, Mexique
Floraison printemps
Fleurs crème
Typearbre
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteurde 10 à 40 m selon les variétés

Planter et cultiver

Rusticité rustique
Exposition soleil
Solsol aéré, ordinaire
Acidité neutre à légèrement acide
Humidité humide, bord de cours d'eau
Utilisationisolé
Plantationautomne
Multiplicationsemis en pot à l'automne, bouturage en été, marcottage
Taillepas de taille nécessaire
Sensibilité résistant aux maladies et aux ravageurs
Le copalme d'amérique l'automne venu !
Copalme d'amérique, Liquidambar styraciflua
En ce moment il est magnifique !!!

Le Copalme d'amérique aussi appelé Liquidambar (du latin "liquidus", liquide, et de l'arabe "ambar", ambre) est un arbre majestueux originaire des Etats-Unis. Il fut découvert en Floride par les Espagnols en 1528 pour être introduit en Europe en 1681. Cet arbre splendide se caractérise par un feuillage découpé en 5 à 9 lobes. Les feuilles caduques sont alternes ce qui permet de les différencier de celles des érables très similaires. En automne, elles se parent de couleurs magnifiques entre l'or, le cuivre et le pourpre.

Le tronc présente une écorce fissurée gris foncé dont s'écoule une résine huileuse aux couleurs ambrées ce qui lui a vaut sont nom de Liquidambar. Cette résine appelée « Baume blanc du Pérou » possède des propriétés dermatologiques. Le bois dégage une odeur naturelle de cannelle et est utilisé par certain pour la fabrication de meubles odorants.

Dans son pays d'origine, le Copalme peut atteindre facilement 40 mètres de hauteur pur 12 mètres de largeur tandis qu'en Europe, il dépasse rarement les 30 mètres de haut.

Il pousse dans un sol non calcaire, bien exposé au soleil. Son entretien ne pose pas de problèmes particuliers. Il nécessite juste une fertilisation lorsqu’il est nouvellement planté puis des arrosages abondants en été et un élagage l'hiver. Il peut se planter toute l'année hors gel. La croissance est assez lente selon une posture droite parfaite. La longévité du Copalme est de 150 ans.

Le Copalme fleurit en avril. Il produit des fleurs unisexuées : chatons mâles dressés et fleurs femelles en forme de glomérules pendants. Les fruits se présentent sous forme de boules épineuses assez proches dans leur physionomie aux fruits du platane. Ils restent en place tout l'hiver pour ne tomber qu'au printemps suivant. Ces boules libèrent des graines ailées.  La reproduction du Copalme se fait le plus souvent par la dispersion des graines mais cet arbre peut aussi se reproduire par drageons ou  par marcottage.

Le saviez-vous ?

En Orient, la gomme odorante exsudée par le Copalme servait à la fabrication d'un  lait de beauté dont les femmes du XIXe siècle disaient le plus grand bien. La gomme transformée en baume contient en effet une essence particulière, le styrax qui a pour propriété d'être un fixateur de parfum. Cette propriété a ensuite été utilisée dans la fabrication des premiers chewing-gums.

Espèces et variétés de Liquidambar

Le genre comprend 4 espèces

  • Liquidambar styraciflua 'Burgundy' aux feuilles rouges à l'automne
  • Liquidambar styraciflua 'Variegata' aux feuilles ponctuées de jaune
Lire aussi
Asaret d'Amérique occidentale, Gingembre sauvage d'Amérique, Asaret à longues queues, Asarum caudatum Asaret d'Amérique occidentale, Gingembre sauvage d'Amérique, Asaret à longues queues, Asarum caudatum

Asarum caudatum, l'Asaret d'Amérique occidentale, est une plante vivace couvre-sol au feuillage semi-persistant appartenant à la fascinante famille des Aristolochiacées. Asarum caudatum vit sur le...

Raisin d'amérique, Phytolaque d'amérique, Phytolacca americana Raisin d'amérique, Phytolaque d'amérique, Phytolacca americana

Le raisin d'Amérique est une grande plante vivace (elle peut dépasser 3 mètres de hauteur) aux vigoureuses tiges dressées . Largement ramifiées, ces dernières sont souvent de couleur rouge. Les[...]

Hélianthus scrofuleux, hélianthis, Salsifis d'Amérique, Helianthus strumosus Hélianthus scrofuleux, hélianthis, Salsifis d'Amérique, Helianthus strumosus

Helianthus strumosus, hélianthe scrofuleux, salsifis d'Amérique ou hélianthis, est une plante vivace rhizomateuse appartenant à la famille des Astéracées. Il est originaire d'Amérique du Nord où il...

Mélèze d'Amérique, Mélèze laricin, Tamarack, Larix laricina Mélèze d'Amérique, Mélèze laricin, Tamarack, Larix laricina

Larix laricina, le mélèze d'Amérique ou mélèze laricin, est un conifère au feuillage caduc appartenant à la famille des Pinacées. Il est natif d'Amérique du Nord, parfaitement adapté au climat[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Antigonos (Gironde)
    Ce n'est pas 'Brugundy' mais 'Burgundy', par analogie à la couleur rouge du bourgogne - il y a d'autres plantes qui ont un tel nom de variété, comme un Sarracenia 'Burgundy', une plante carnivore aux unes rouge bourgogne.
    Répondre à Antigonos
    Le 14/01/2020 à 13:17
  • Daniel Dupont
    Je l'attends on verra après
    Répondre à Daniel Dupont
    Le 30/04/2012 à 19:01
    Fabrice (Seine saint denis 93)
    Je possède un copalme d'amérique (Liquidambar styraciflua). Il avait été planté par l'ancien propriétaire il y a 40 ans. Toujours magnifique depuis que je suis installé à cet endroit il a toutefois développé depuis un certain temps dont je ne saurai dire une mousse sur ses branches. Par mégarde je ne m'en suis pas préoccupé. Depuis la canicule il a sévèrement dépéri. Ses feuilles sont toutes desséchées et le tronc très entaillé. Que puis-je faire pour le sauver ? Je suis allé chez un pépiniériste et il m'a fait savoir que plus aucun produit ne pourrait faire son effet avec l'arrivée du bio et l'interdiction de vendre des produits chimiques. En clair il me dit qu'il n'y a plus qu'à prier ! Merci pour votre aide...
    Répondre à Fabrice
    Le 26/08/2019 à 14:12
    Lilyan (56000)
    Un travail superficiel du sol avec un amendement adapté pourrait lui donner un coup de main !
    Répondre à Lilyan
    Le 09/01/2020 à 19:28