Bec de perroquet, Impatience de Zanzibar, Niam-niam

Bec de perroquet, Impatience de Zanzibar, Niam-niam, Impatiens niamniamensis

Botanique

Nom latin  : Impatiens niamniamensis
Famille  : Balsaminacées
Origine  : Afrique : Congo, Zanzibar , Zaire
Période de floraison : toute l'année à l'intérieur, sauf l'hiver
Couleur des fleurs  : rouge, jaune et vert
Type de plante : plante vivace exotique
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 80 cm en culture, jusqu'à 2 m dans la nature

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 5 °C minimum
Exposition  : ombre lumineuse
Type de sol : riche en humus, bien drainé
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : plante d'intérieur, véranda, comme annuelle en extérieur
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : semis au chaud en avril, bouturage herbacé en mai
Taille : taillez-la régulièrement pour augmenter la floraison
Maladies et ravageurs : les aleurodes, les araignées rouges, les pucerons, la fonte des semis

Impatiens niamniamensis, l’impatiens niam-niam ou bec-de-perroquet, est une belle plante vivace appartenant à la famille des Balsaminées. Elle est originaire d’Afrique tropicale, maintenant largement cultivée là où le climat lui est profitable parce qu’elle est pour les Africains, un légume et une plante médicinale autant qu’une plante ornementale. Pour les Européens cette impatiens bec-de-perroquet est une plante d’intérieur ou une plante d’extérieur cultivée en annuelle le temps d’une saison. Elle fait une plante d’intérieur facile à réussir.

Description de l’impatiens bec-de-perroquet

Impatiens niamniamensis est une plante arbustive, haute de parfois 2 m en Afrique, mais qui se limite généralement entre 50 et 80 cm en culture, puisqu’on peut la tailler et la former comme on le souhaite. Si la base de ses branches se lignifie un peu, les jeunes rameaux sont tendres, presque comme succulents. Les feuilles sont grandes, lancéolées, finement dentées, vert vif, et luisantes, un peu velues.

Les fleurs se développent préférentiellement à l’aisselle des feuilles de la partie haute des tiges. Elles sont tout à fait remarquables, en forme de corne d’abondance : tubulaires, avec un éperon impressionnant recourbé en bec-de-perroquet, le plus souvent de couleur rouge vif. Les couleurs de la fleur de l’impatiens niam-niam sont vives mais peuvent varier selon les clones. La forme la plus cultivée est le bec-de-perroquet ‘Queen africa’, rouge vif, jaune et vert acidulé. Forme et couleurs voyantes sont dédiées aux insectes pollinisateurs qui sont nourris en contrepartie par un nectar abondant.

La fleur d’Impatiens niamniamensis est rarement fécondée dans nos intérieurs, mais si c’est le cas, elle produit une petite capsule explosive qui éjecte les graines lorsqu’elles sont matures.

Quelques variétés de l’impatiens niam-niam

  • Impatiens niamniamensis 'African Queen', aux fleurs tricolores jaunes rouges et vertes
  • Impatiens niamniamensis ‘African King’, aux fleurs entièrement rouge foncé
  • Impatiens niamniamensis ‘Pink Princess’, aux fleurs rose tendre
  • Impatiens niamniamensis 'Congo Cockatoo', au feuillage panaché gris et blanc
  • Impatiens niamniamensis 'Congo Cockatoo', panaché jaune et vert
  • Les formes panachées sont de croissance un peu plus lente.

Comment cultiver l’impatiens bec-de-perroquet ?

Elle est maintenue facilement en intérieur, dans une pièce lumineuse, mais sans soleil direct, sauf éventuellement tôt le matin ou tard le soir et avec une atmosphère humide à 40/50 % (assez ordinaire, sauf en cas de chauffage en hiver). On lui offre un sol riche et humifère, acide à neutre, de type terreau allégé de perlite. Lors du rempotage qui a lieu en période de croissance, il faut éviter de perturber les fines racines de l’impatiens, mais plutôt renouveler la terre autour en la mettant dans un pot plus grand.

Impatiens niamniamensis aime une température modérée, comprise entre 12 et 27 °C. Elle ne supporte pas le chaud (au-dessus de 30 °C) ni le froid (sous les 2 °C).

Le substrat doit rester tout le temps un peu humide, mais non détrempé. La plante est arrosée à l’eau douce, à chaque fois que la surface sèche légèrement. Toutes les 2 à 3 semaines, au printemps et en été cette plante gourmande apprécie un apport d’engrais liquide très dilué. En hiver, on instaure si possible une pause végétative dans une pièce lumineuse et plus fraiche, avec des arrosages espacés.

Taille et bouturage

L’impatiens bec-de-perroquet supporte bien la taille, à partir du moment où l’on ne descend pas jusqu’à la partie lignifiée de la tige. Au bout de 3 ans, il vaut mieux d’ailleurs produire un nouveau pied, rajeuni.

Chaque tronçon peut alors être bouturé en 6 semaines au chaud, soit à l’étouffée, soit dans un verre d’eau (en changeant l’eau régulièrement).

Espèces et variétés de Impatiens

1000 espèces dans ce genre, annuelles ou vivaces

  • Impatiens balfouri, la balsamine de Balfour, annuelle
  • Impatiens glandulifera, la balsamine de l’Himalaya, invasive annuelle très haute
  • Impatiens noli-tangere, la balsamine des bois
  • Impatiens X novae-guinea impatiens de Nouvelle Guinée
  • Impatiens omeiana, rare vivace couvre-sol
  • Impatiens bicaudata  impatiens à 2 éperons
  • Impatiens parasita, impatiens de Parrot
  • Impatiens auricoma, vigoureux et stérile
Nos fiches
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Muguette (Poitou charente)
    Ou pourrais-je trouver une bouture d'impatience de Zanzibar ?
    Répondre à Muguette
    Le 13/06/2016 à 18:38
  • Soph540 (Lorraine)
    J'ai une impatience du Zaïre ou bec de perroquet, ses tiges perdent toutes leurs feuilles pourtant je ne l'arrose qu'une fois par semaine et elle est dans une chambre sous comble qui n'est pas non plus surchauffée et elle est placée sous le velux de ma fille. Est-elle trop à la lumière. Que dois-je faire ? Faut il la placer dans une autre pièce ? La couper à ras pour qu'elle repousse ?
    Répondre à Soph540
    Le 29/10/2015 à 16:36
  • So26 (Drôme)
    J'ai un beau niamniamensis, mais je l'ai trop arrosé, j'ai l'impression qu'il est très mal, il pleure, que puis je faire pour le récupérer ?
    Répondre à So26
    Le 10/06/2015 à 17:37
  • Nanou (Troyes)
    J'ai eu deux boutures en février dernier et je craignais pour l’hiver. Je les ai gardé à la maison au début je ne savais pas trop pour les arrosages mais quant j'ai vu que les feuilles retombaient j'ai repris les arrosages a raison de un par semaine. Aujourd'hui ces deux boutures sont splendides et refleurissent a nouveau. Le tronc est bien gros : les feuilles d'un beau vert et bien droites. Il faut dire que je les avais rempoté a l'automne car les racines devenaient apparentes
    Répondre à Nanou
    Le 15/02/2015 à 16:15
  • Lala311 (Midi pyrénées)
    Bonjour, j'ai cette plante depuis un an, elle grandit bien (30 cm à peu près) et fait quelques fleurs mais le problème est que son tronc ne grossit pas. Si je ne mets pas de tuteur elle tombe. Qu'est ce que je peux faire pour que le tronc grossisse? Merci
    Répondre à Lala311
    Le 28/10/2014 à 15:15
  • Mounette (Normandie)
    Bonsoir j ai cette plante chez moi mais les feuilles sont mangées a certains endroits et il y a en haut de la plante comme des gouttelettes tansparentes qui quand je les prend ca crisse sous les doigts comme un grain de sel qu est ce que cela peut etre ??? pouvez vous me le dire ???
    Répondre à Mounette
    Le 27/03/2014 à 18:45
    Nanou (Troyes)
    Les gouttelettes un peu collantes sont absolument normales. Pour les feuilles mangées vous pouvez utiliser un anti-insectes et acariens ça marche.
    Répondre à Nanou
    Le 15/02/2015 à 16:21