Onagre bisannuelle, Oenothère bisannuelle, Jambon du jardinier, Herbes aux ânes

Onagre bisannuelle, Œnothère bisannuelle, Jambon du jardinier, Herbes aux ânes, Oenothera biennis

Botanique

Nom latin  : Oenothera biennis
Famille  : Onagracées
Origine  : Amérique du nord
Période de floraison : juin à septembre
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante ornementale, comestible, médicinale
Type de végétation : bisannuelle
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : jusqu’à 1 m 50

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -24°C
Exposition  : soleil
Type de sol : sablonneux
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : massif, potager
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : division, semis

Généralités

Oenothera biennis, l’onagre bisannuelle, est une plante herbacée de la famille des Onagracées. Originaire d’Amérique du nord, Oenothera biennis fut introduite en Europe en au 17e siècle, et s’est largement répandue depuis en Europe et en Asie. L’onagre bisannuelle est cultivée en tant qu’ornementale, plante médicinale ou plante potagère, et porte donc de nombreux noms communs : onagre ou oenothère commune, herbes aux ânes, jambon des jardiniers, jambon de st Antoine, primevère du soir…

Description du jambon du jardinier

Oenothera biennis produit une rosette de feuilles basales, vert clair, marquée d’une nervure blanche. Les feuilles sont entières, lancéolées, au limbe souple. Lorsqu’elle monte en fleur, une tige s’élève rapidement de 1 m à 1 m 50, parfois 2 m si la terre est riche. Les fleurs naissent en verticilles, le long des hampes florales : de grandes fleurs jaunes aux pétales souples et délicats en forme de cœur inversés. Les fleurs s’ouvrent vers la fin de la journée. Elles ne durent pas mais sont remplacées par de nouvelles chaque jour. La plantes produit de nombreuses graines noires, riches en huile, dans des fruits en forme de capsules allongées. Ces plantes sont lumineuses et florifères.

Elles donnent un bel effet de verdure, et sont idéales pour les fonds de massif.

Culture de l’onagre bisannuelle

Oenothera biennis vit en sol sablonneux et pauvre en matière organique, supporte la sécheresse et la chaleur. C’est une plante d’exposition ensoleillée à mi-ombre. Cependant elle accepte de se développer dans d’autres conditions, devenant d’un développement très important en sols riches, bien arrosé. Elle est généralement implantée au jardin par semis.

Pour une culture ornementale

Le semis peut être direct au printemps après les dernières gelées sur la zone à coloniser. Les plantes produiront une rosette basale la première année qui se deviendra une haute plante très florifère la seconde année.

Le semis peut être fait en caissette, sous châssis froid à partir de février-mars, puis les plantules repiquées en place lorsqu’elles font une rosette de 4 à 10 cm de diamètre. Le fait de repiquer les jeunes plantules d’Oenothera biennis induit la mise en fleur la même année. Les plantes repiquées boosteront leur croissance et montent en hampe florale pour fleurir dès fin juin.

Une fois qu’elle a fleurit, l’œnothère commune produit souvent des semis spontanés l’année suivante. Certains la trouvent envahissante, d’autres la considère comme une plante qui se débrouille toute seule.

Pour une culture potagère

Le jambon du jardinier est semé en mars-avril sur une terre propre et riche. Les graines ne sont pas couvertes, ou à peine. Le surplus de plantules est délicatement enlevé de telle sorte qu’il reste une plante tous les 25 cm. Les plantules en trop peuvent être repiquées au jardin d’ornement avec grand succès, mais surtout pas les plantes cultivées pour les racines. En effet celles-ci ne produiront de belles racines tendres que si elles sont en semis direct, non dérangées. La récolte se situe en automne, alors que les œnothères n’ont pas encore fleurit.

Utilisation

Les feuilles se mangent en salade lorsqu’elles sont abritées de la lumière. Les racines sont récoltées en fin de saison. Bouillies, elles ont une saveur un peu sucrée, entre le salsifis et le panais. Ce légume ancien est appelé jambon du jardinier, parce qu’il prend une teinte rose. Les fleurs se mangent également en beignet.

Les graines sont riches en huile polyinsaturée. Elles montrent des vertus médicinales et sont utilisées en cosmétologie.

Espèces et variétés de Oenothera

le genre comprend plus de 120 espèces
Oenothera caespitosa, une espèce de rocaille
Oenothera erythrosepala, fleurs jaunes puis rougissante
Oenothera fructicosa, très belle vivace lumineuse
Oenothera speciosa, belle vivace aux délicates fleurs rose pâle

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Des abris pour les amis du jardinier (suite) Des abris pour les amis du jardinier (suite)

» Des abris pour les amis du jardinier La maison des abeilles et des guêpes solitaires Les abeilles et les guêpes solitaires contribuent à la pollinisation des fleurs, arbres fruitiers, légumes......

La fourche, un outil polyvalent utile au jardinier La fourche, un outil polyvalent utile au jardinier

La fourche, de la préhistoire à aujourd'hui ... Bien que la fourche évoque souvent, dans l'esprit commun, un instrument agricole, elle n'en est pas moins utile au jardin; entre autres opérations,...

Accueillir les amis du jardinier Accueillir les amis du jardinier

La biodiversité d'un jardin fait sa richesse. Pour favoriser l'installation de la faune sauvage amie du jardin, quelques gestes simples suffisent. Création d'une mare, mise en place d'une rocaille,...

La serpe, un outil utile au jardinier La serpe, un outil utile au jardinier

La serpe, encore un outil antique ayant conquis l'éternité !  Depuis que les instruments de cisaillement sont réellement efficaces, on considère la serpe, pour la taille proprement dite, comme un...

Vos commentairesAjouter un commentaire