Délosperma hirsute

Délosperma hirsute, Delosperma echinatum

Botanique

Nom latin  : Delosperma echinatum
Synonymes  : Trichodiadema echinatum, Mesembryanthemum echinatum
Famille  : Aizoacées
Origine  : Afrique du Sud
Période de floraison : juin, juillet
Couleur des fleurs  : jaune ou crème
Type de plante : plante grasse, succulente, xérophyte
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 15 à 45 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, jusqu'à -3 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : drainant, rocailleux, sablonneux, pauvre
Acidité du sol  : légèrement acide
Humidité du sol  : sec en hiver, arrosé périodiquement en été
Utilisation : rocaille, auge, jardin de gravier, potée, véranda
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : semis, bouturage
Maladies et ravageurs : pourriture due à l'humidité

Généralités

Delosperma echinatum, le delosperma hirsute, est une très belle plante succulente appartenant à la famille des Mésembryanthémacées ou Aizoacées, il est apparenté aux plantes que l’on appelle couramment ficoïdes. Delosperma echinatum est originaire d’Afrique du Sud, c’est un sous-arbrisseau qui croit au bord des cours d’eau ou à la lisière des broussailles dans la région du Cap en Afrique du Sud. Plante grasse complètement hirsute à la manière du beau Sedum hintonii, Delosperma echinatum est à la fois originale et fascinante, tout en étant facile à cultiver.

Description de Delosperma echinatum

Delosperma echinatum est typiquement une plante vivace xérophyte : un sous-arbrisseau haut de 30 à 45 cm qui développe une souche large et des racines épaisses, très longues, qui s’enfoncent en profondeur. Ses petites branches sont le plus souvent dressées, ramifiées et un peu désordonnées. La base des tiges se lignifie. La plante entière est très jolie, car tiges et feuilles sont hérissées de poils non piquants. Dans les meilleures conditions de culture, la plante conserve un maximum de feuilles et reste compacte : elle semble être un monticule irrégulier de feuilles succulentes et hirsutes.

Les feuilles de Delosperma echinatum sont un peu variables selon les sujets et la luminosité : elles sont vert tendre à bleutées, se colorant de pourpre en plein soleil. Elles sont longues de 2,5 cm environ, d’une forme ovoïde à cylindrique et recouvertes de papilles se terminant en poil. Elles sont opposées, et si la plante n’est pas déplumée par la sécheresse ou étiolée par le manque de lumière, ses tiges sont entièrement dissimulées par les feuilles.

Les fleurs naissent de l’aisselle des feuilles, pendant la belle saison. Ce sont de petites fleurs nichées au creux des feuilles, aux multiples étamines et avec de très nombreux pétales effilés, de couleur crème à jaune vif. Fécondées, elles produisent de petits fruits remplis de graines.

Comment cultiver Delosperma echinatum ?

Delopsoerma echinatum est rustique facilement jusqu’à -3 ou -4 °C, mais parfois au-delà avec quelques aménagements qui le protège de l’humidité hivernale ; il est donc robuste en culture extérieure dans les climats peu gélifs. C’est cependant une excellente plante facile à maintenir en pot.

Delosperma echinatum a besoin d’un pot assez profond pour qu’il puisse y développer ses longues et épaisses racines. La terre est un mélange de sable ou gravier avec un limon ou une terre de jardin minérale et assez pauvre. Il faut que le sol soit drainant, de ph compris entre 6 et 6,7 et relativement pauvre.

L’exposition doit être ensoleillée et chaude. Le mieux est d’installer cette plante succulente dehors au soleil dès que les gelées ne sont plus à craindre (les 2-3 premiers jours en ombre claire pour éviter les brulures). Plus elle est ensoleillée ensuite, plus la plante sera compacte, dense et hirsute donc belle. Durant cette période, cette plante grasse est arrosée régulièrement, mais en laissant sécher entre chaque arrosage. Elle est bien sûr très résistante à la sécheresse.

Fin septembre est le début de sa période de repos, les arrosages sont suspendus puis le demosperma hirsute est hiverné à l’abri du froid et de la pluie. L’humidité en hiver favorise la pourriture des racines, bien que ce ne soit pas l’espèce la plus fragile du genre. De plus, il faut stopper sa croissance par manque d’eau pour éviter que la plante ne s’étiole.

Delopserma echinatum peut bien sûr être cultivé l’année durant en véranda ou en serre.

La plante en pot sera rempotée tous les 2 ou 3 ans entre avril et juillet.

Comment multiplier Delosperma echinatum ?

Par bouture : des morceaux de branche dont la base est lignifiée, sont prélevés en mai/juin/juillet, lorsque les feuilles sont bien gonflées, puis à peine enterrés sur leur longueur lignifiée et sans feuilles, dans un sol sablonneux humidifié.

Les graines sont semées en surface au mois de mai sur une terre humide ; maintenues entre 20 et 30 °C pour une germination rapide en 1 à 2 semaines. Il faut faire baisser l’humidité du substrat après la germination et instaurer une alternance de courtes périodes sèches et humides.

Espèces et variétés de Delosperma

Environ 150 espèces dans ce genre, et quelques confusions parfois entre elles

  • Delosperma annulare aux feuilles cylindriques
  • Delosperma cooperi aux fleurs magenta
  • Delosperma nubigenum aux feuilles plus arrondies
  • Delosperma lineare, surnommé le ficoïde vivace jaune
  • Delosperma lehmannii, aux feuilles lisses et bleutées
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Le thym hirsute Le thym hirsute

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous parle du thym hirsute Le thym hirsute est un thym très vigoureux qui résiste un peu mieux à l'humidité que le thym de Provence. Il est très...

Scolie hirsute, une guêpe solitaire discrète Scolie hirsute, une guêpe solitaire discrète

Guêpe solitaire utile au jardin, la scolie hirsute reste très discrète bien qu'elle soit observable de juillet à septembre. Apprenons à mieux la connaître pour pouvoir la protéger. Une guêpe...

Stérée hirsute, Stereum hirsutum Stérée hirsute, Stereum hirsutum

en consoleLes vieux bois du jardin exposés à l'humidité se couvrent rapidement de fines croûtes orangées, de guirlandes de consoles coriaces. Ces petits chapeaux duveteux émergent du bois, se...

Vesse-de-loup hérisson, Vesse-de-loup épineuse, Lycoperdon echinatum Vesse-de-loup hérisson, Vesse-de-loup épineuse, Lycoperdon echinatum

sphère couverte d'aiguillons, 2 à 5 cm de diamètreUne petite boule de quelques centimètres, toute hérissée d'épines, se roule sur un tapis de feuilles de hêtres. S'il porte son nom, hérisson, ce...

Vos commentairesAjouter un commentaire