Pin sylvestre, Pin d'Écosse, Pin du nord

Pinus sylvestris, le pin sylvestre est notre conifère indigène, présent dans nos montagnes, et largement cultivé en altitude ou en plaine. C’est le pin du nord utilisé comme bois d’œuvre, mais aussi un pin paysager dans ses variétés horticoles pour sols secs et non calcaires.

Pin sylvestre, Pin d'Écosse, Pin du nord, Pinus sylvestris

Botanique

N. scientifique Pinus sylvestris
Synonyme Pinus sativa
Famille Pinacées
Origine Europe
Floraison avril
Fleurs cônes
Typeconifère
Végétationarbre de haut jet
Feuillage persistant
Hauteur20 à 30 m

Planter et cultiver

Rusticité rustique, jusqu'à -34 °C
Exposition ensoleillée
Soldrainant, siliceux
Acidité neutre à basique
Humidité normal à sec
Utilisationen isolé, en bosquet, en bonsaï
Plantationnovembre à mars
Multiplicationsemis
Pin sylvestre, Pin d'Écosse, Pin du nord, Pinus sylvestris

Pinus sylvestris, le pin sylvestre est un arbre résineux persistant appartenant à la famille des Pinacées. Il est originaire d’Europe et d’Asie centrale, très largement distribué d’Écosse jusqu’en Turquie et de France jusqu’en Sibérie. En France, sa répartition naturelle suit nos massifs montagnards jusqu’à 2000 m d’altitude.

Ce conifère fait l’objet d’exploitation forestière et a largement été introduit en plaine : c’est un bois d’œuvre en altitude, un bois pour pâte à papier ou panneaux de particules en plaine, mais aussi un bel arbre ornemental en variétés horticoles. Il est tolérant sur ses conditions de culture.

Description du pin sylvestre

Pinus sylvestris est un arbre de haute tige, mais qui peut être aussi multitroncs. La forme naturelle mesure 30 à 40 m de hauteur à maturité.

Son tronc est habillé d’une écorce brun rougeâtre, accentuée en ocre rose sur la partie supérieure et dans le houppier. Sa couronne est pyramidale, avec un houppier semi-ouvert.

Les rameaux gris et glabres portent des aiguilles réunies par 2, gris verdâtre (parfois bleutées) longues de 4 à 7 cm, vrillées.

Le pin sylvestre fleurit sous forme de cônes, différenciés sexuellement. Il fleurit de mai à juin. Il est pollinisé par le vent. Les cônes femelles mesurent de 3 à 5 cm, et produisent des graines nues et ailées dispersées par le vent. Les cônes tombent rapidement de l’arbre.

Pinus sylvestris vit une centaine d’années en plaine et 200 ans ou plus en montagne. Sa croissance est rapide en plaine et moyenne en montagne.

Variétés horticoles de pin sylvestre

Pinus sylvestris ‘Watereri’, est la forme idéale pour le jardin. Le pin sylvestre ‘Watereri’ est nain et large : il ne dépasse pas 3 m en hauteur, mais s’étale presque plus largement. Ses aiguilles sont bleues. Cette variété est un bel ajout paysager à utiliser en isolé. Elle peut être conduite avec une forme en nuage.

Pinus sylvestris ‘Fastigiata’, une variété haute de 12 m et étroite, de croissance extrêmement rapide, mais un peu fragile au poids de la neige ou du givre.

Pinus sylvestris ‘Aurea', le pin sylvestre doré, a des aiguilles qui sortent vert chartreux au printemps qui virent au jaune vif en hiver.
Pinus sylvestris ‘Beauvronensis’ est une forme large et trapue, aux aiguilles courtes et denses. Son houppier est bien plus fermé.

Pinus sylvestris ‘Hillside Creeper’ est un pin sylvestre rampant et couvre-sol vigoureux. ‘Albyn Prostrata’ est un peu similaire, mais avec des aiguilles grasses et brillantes.

Pinus sylvestris ‘Pumila’ forme un petit arbre rond aux aiguilles bleutées.

Pinus sylvestris ‘Norska ‘ou ‘Norske’, haut de 12 m, est pyramidal et trapu avec une couronne dense (houppier fermé) aux aiguilles vert bleuté. Il se prête également à la taille en nuage.

Comment cultiver le pin sylvestre ?

En tant que plante paysagère, le pin sylvestre est un bon conifère, tolérant sur ses conditions de culture ; il sera même indiqué pour des situations difficiles de sol pauvre et sec.

Il supporte n’importe quelle terre acide à peu basique, de type argilo-sabloneux ou argilo-limoneux, tant que celle-ci n’est ni trop humide, ni trop calcaire (chlorose).

Il est très résistant à la sécheresse et se comporte très bien lorsque la terre est pauvre en minéraux et en matière organique. Il a besoin d’une exposition ensoleillée.

Bien que très rustique, Pinus sylvestris est sensible au poids de la neige et aux vents violents, qui peuvent casser des branches.

Dans les jardins, les formes horticoles, moins grandes, seront plus adaptées. Elles seront transplantées entre novembre et mars.

Espèces et variétés de Pinus

Le genre comprend environ 120 espèces

  • Pinus mugho, le pin mugho ou pin des montagnes
  • Pinus nigra, le pin noir d’Autriche
  • Pinus pinaster, le pin maritime
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Anémone sauvage, Anémone sylvestre, Anemone sylvestris Anémone sauvage, Anémone sylvestre, Anemone sylvestris

Anemone sylvestris, l'anémone sauvage ou anémone sylvestre est une plante vivace de la famille des Renonculacées. Cette espèce est originaire des régions fraiches d'Europe. Elle croît en lisière ou...

Mauve de Mauritanie, Grande mauve, Mauve des bois, Mauve sylvestre, Malva sylvestris var Mauritiana Mauve de Mauritanie, Grande mauve, Mauve des bois, Mauve sylvestre, Malva sylvestris var Mauritiana

Malva sylvestris, la mauve des bois est une plante herbacée appartenant à la famille des Malvacées. La sous espèce nommée scientifiquement Malva sylvestris subs. mauritiana, appelée couramment...

Pin parasol, Pin pignon, Pinier, Pinus pinea Pin parasol, Pin pignon, Pinier, Pinus pinea

Pinus pinea, le pin parasol ou pin pignon, est un conifère de haute taille, appartenant à la famille des Pinacées. Il est originaire du pourtour méditerranéen, mais son origine est[...]

Tulipe des bois, Tulipe sauvage, Tulipa sylvestris Tulipe des bois, Tulipe sauvage, Tulipa sylvestris

Tulipa sylvestris, la tulipe sauvage, se distingue des lourdes tulipes hollandaises : ses fleurs inclinées sont fines et gracieuses. Cette tulipe botanique, surprenante, originale et précoce, sera...

Vos commentairesAjouter un commentaire