Sagittaire à feuilles en flèche, Flèche d'eau

Sagittaria sagittifolia, la sagittaire flèche d’eau est une plante indigène intéressante, naturelle et vigoureuse sous sa forme sauvage, remarquablement romantique en variété à fleurs doubles : une belle plante de bassin oxygénante et phytoépuratrice.

Sagittaire à feuilles en flèche, Flèche d'eau, Sagittaria sagittifolia

Botanique

N. scientifique Sagittaria sagittifolia
Synonymes Sagittaria heterophylla, Sagittaria trifolia
Famille Alismatacées
Origine Amérique du Nord
Floraison juillet, août
Fleurs blanc
Typeplante aquatique, de bassin, plante indigène
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur30 à 100cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -20 °C
Exposition ensoleillée
Solvase riche, argilo-limoneuse
Acidité neutre à basique
Humidité submergée ou très humide
Utilisationétang, bassin, zone humide, phytoépuration, lagunage
Plantationprintemps
Multiplicationbouturage
Sagittaire à feuilles en flèche, Flèche d'eau, Sagittaria sagittifolia

Sagittaria sagittifolia, la sagittaire à feuilles à en flèche ou plu simplement flèche d’eau est une plante vivace appartenant à la famille des Alismatacées, donc apparentée au plantain d’eau. C’est une monocotylédone.

La sagittaire flèche d’eau est une plante indigène, présente en France, dans les zones humides, les fossés et les étangs, ou le long des cours d’eau à faible courant. Sa distribution est large, d’Europe jusqu’en Asie, elle est également introduite en Amérique ou en Australie, considérée alors comme invasive.

Bien que vigoureuse, cette sagittaire est parfois protégée, puisque les fossés et les zones humides sont en très forte régression. Ornementale, la flèche d’eau est couramment proposée comme plante de bassin, facile à cultiver.

Description de la flèche d’eau

Sagittaria sagittifolia est une plante rhizomateuse de zone humide, dont la morphologie des feuilles est particulièrement adaptable à la quantité d’eau dont elle dispose. Elle peut vivre en milieu aquatique profond, soit jusqu’à sous 90 cm d’eau, alors complètement aquatique avec de longues feuilles rubanées et souples atteignant jusque 1 m de longueur et produisant alors un herbier sous l’eau.

Elle produit ensuite plus brièvement des feuilles flottantes à la manière des nénuphars, cordée à sagittées, mais larges et plates.

Et enfin dans une hauteur d’eau comprise entre 5 et 40 cm, elle élève ses feuilles au-dessus de l’eau ; ces dernières prennent cette forme en flèche si caractéristique : les 3 lobes très anguleux sont plus ou moins effilés selon la luminosité. Le pétiole long et très raide se tient presque vertical, le limbe mesure près de 15 cm.

Ce polymorphisme montre combien cette plante est adaptable à la variation du niveau d’eau, mais aussi qu’elle sera capable de se développer dans divers types de zones humides.

La sagittaire peut montrer les 3 types de feuilles, ou se spécialiser dans l’une d’elles.

Les inflorescences émergent au-dessus de l’eau, car elles ont besoin des insectes pour être pollinisées. Une ou plusieurs hampes florales s’érigent nettement au-dessus du feuillage, portant de 5 à 8 fleurs à 3 pétales ronds et blancs : celles du bas sont mâles, montrant des anthères rougeâtres et des pétales à la base pourpre, tandis que les fleurs femelles bien blanches et parfois plus larges, au centre vert, sont disposées en haut de la tige florale. Fécondées, elles produisent de petits fruits arrondis et rugueux qui s’ouvrent sur de grandes graines plates et flottantes, dispersées par l’eau.

Les rhizomes se ramifient volontiers et produisent des organes de réserves en bout de croissance : des tubercules. Lorsque la vase est remuée, ces derniers peuvent se détacher. La sagittaire flèche d’eau fait ainsi une importante multiplication végétative.

Variétés de sagittaires flèche d’eau

Sagittaria sagittifolia ‘Flore Pleno’, est une forme ornementale à fleurs doubles, tout à fait extraordinaire : ses hautes inflorescences portent de petits pompons blancs, plus ou moins lavés de rose, des fleurs en forme de mini-rosettes très bien formées et très denses. Ces sagittaires ne produisent plus de graines et leurs fleurs durent plus longtemps. C’est une plante extrêmement décorative, qui justifie de la cultiver simplement, dans une bassine d’eau, par exemple, avec un petit lotus (variété naine) si vous n’avez pas de bassin.

Il existe une autre espèce de sagittaire à fleurs doubles dans les pépinières : Sagittaria japonica ‘Flore Pleno’. Ses feuilles sont plus larges et les fleurs doubles aussi, mais elles sont moins régulières et ne donnent pas le même effet.

Sagittaria sagittifolia subsp. leucopetala, subtropicale, produit des bulbes comestibles plus gros, consommés en Asie. Elle y est cultivée sous de nombreux cultivars nommés. Cette plante a besoin d’une longue saison chaude ; ses tubercules se développent en 6 mois environ, récoltés à la fin de l’été quand les feuilles déclinent. Ils peuvent être alors très épais (15 cm), se cuisent et se consomment comme une pomme de terre avec un goût distinct et davantage de croquant.

Il existe environ une trentaine d’espèces de sagittaires, dont plusieurs sont très proches visuellement de Sagittaria sagittifolia, ne se différenciant parfois que par une certaine pilosité.

Sagittaria latifolia, par exemple, l’espèce américaine, lui ressemble beaucoup, elles se différencient notamment par ses fleurs mâles. Les fleurs mâles de Sagittaria sagittifolia montrent des anthères roses et des pétales à base pourpre, celles de Sagittaria latifolia ont des pétales entièrement blancs et des anthères jaunes.

Comment cultiver la sagittaire flèche d’eau ?

Très tolérante et adaptable, la sagittaire est facile à cultiver.

Sagittaria sagittifolia est cultivé dans une zone humide en permanence : fossé ou endroit marécageux, bassin ou mini bassin, tel qu’une grande bassine posée sur le sol. En pleine terre, il ne faudra pas qu’elle manque d’eau sous peine de ne pas la voir fleurir ou l’obliger se mettre en repos végétatif.

Pour l’utiliser comme plante oxygénante, elle sera très immergée, mais en tant que plante ornementale, elle sera plus intéressante sous 5 à 20 cm d’eau seulement. Elle demande un sol argileux ou limoneux, riche en matière organique. Elle apprécie un ensoleillement maximum, mais supporte la mi-ombre également.

Le pied s’élargit assez rapidement sans intervention.

Couper les hampes florales lorsqu’elles sont défleuries l’oblige à refleurir et empêche un éventuel ensemencement spontané.

Autres usages de la sagittaire

Les tubercules de cette sagittaire indigène peuvent être consommés comme légumes. Il faut les éplucher puis les cuire à l’eau bouillante, ou les frire.

Si dans votre bassin, la flèche d’eau se développe particulièrement rapidement, ça signifie que l’eau est très riche en matière organique. En ôter une partie chaque printemps permet alors d’exporter la matière organique, et d’éviter une eutrophisation excessive du bassin.

La flèche d’eau est une excellente plante de lagunage ou de phytoépuration. Elle est donc plantée dans les stations d’épuration. Elle est parfois utilisée aussi comme plante dépolluante.

Comment multiplier la flèche d’eau ?

  • la plante se multiplie aisément grâce à ses tubercules, au printemps ou en automne, quand la plante est au repos (sans feuilles). Ces tubercules produits en bout de rhizome peuvent être facilement ‘cueillis’ et transplantés ailleurs

  • les graines sont semées dès qu’elles sont mûres : enfoncées dans un terreau imbibé d’eau avec chaleur et soleil. Puis sous 5 cm d’eau lorsque ça germe.

Espèces et variétés de Sagittaria

30 espèces environ dans ce genre

  • Sagittaria subulata et Sagittaria lancifolia espèces utilisées en aquarium d’eau douce
  • Sagittaire filiformis, plante toujours immergée
  • Sagittaria latifolia, espèce très proche, mais nord-américaine
  • Sagittaria japonica, sagittaire du Japon
Lire aussi
Saule à feuilles étroites, Saule à feuilles de romarin, Salix rosmarinifolia Saule à feuilles étroites, Saule à feuilles de romarin, Salix rosmarinifolia

Salix rosmarinifolia, le saule à feuilles étroites ou saules à feuilles de romarin est un arbuste caduc appartenant à la famille des Salicacées. Il est originaire d'Europe centrale ainsi que[...]

Pulmonaire à longues feuilles, Pulmonaire à feuilles étroites, Pulmonaria longifolia Pulmonaire à longues feuilles, Pulmonaire à feuilles étroites, Pulmonaria longifolia

Pulmonaria longifolia, synonyme de Pulmonaria angustifolia est appelée couramment pulmonaire à longues feuilles ou pulmonaire à feuilles étroites. C'est une plante vivace européenne, qui croît à la...

Papyrus à feuilles alternes, Souchet à feuilles alternes, Plante ombrelle, Cyperus involucratus Papyrus à feuilles alternes, Souchet à feuilles alternes, Plante ombrelle, Cyperus involucratus

Le papyrus à feuilles alternes, Cyperus involucratus, est une plante vivace de la famille des Cypéracées, proche des Graminées. Originaire des Iles de Madagascar, de la Réunion, et de Maurice,[...]

Bourdaine à feuilles de fougères, Bourdaine à feuilles découpées, Rhamnus frangula 'Asplenifolia' Bourdaine à feuilles de fougères, Bourdaine à feuilles découpées, Rhamnus frangula 'Asplenifolia'

Rhamnus franfula 'Asplenifolia', ou Frangula alnus 'Asplenifolia', la bourdaine à feuilles de fougère est un arbuste appartenant à la famille des Rhamnacées, au même titre que les jujubiers ou...

Vos commentairesAjouter un commentaire