Salicaire commune, Herbe aux coliques

Salicaire commune, Herbe aux coliques, Lythrum salicaria
Salicaire commune, Herbe aux coliques, Lythrum salicaria

Botanique

Nom latin  : Lythrum salicaria
Famille  : Lythracées
Origine  : Europe, espèce française
Période de floraison : juin à septembre
Couleur des fleurs  : rose, violet-rose
Type de plante : plante de bassin, plante médicinale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 0,60 à 1,50 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -39 °C
Exposition  : mi-ombre à plein soleil
Type de sol : sol argileux lourd, sol marécageux, limon
Acidité du sol  : neutre à alcalin
Humidité du sol  : frais à inondé
Utilisation : zone humide, bassin, potée, phytoépuration
Plantation, rempotage : toute l'année
Méthode de multiplication : semis au printemps, bouturage au printemps, division des touffes en mai
Taille : pas de taille nécessaire
Maladies et ravageurs : les escargots et les limaces qui dévorent les jeunes pousses

Lythrum salicaria, la salicaire officinale est une plante vivace appartenant à la famille des Lythracées. La salicaire officinale est une plante indigène, répandue en France et plus largement en Europe et Asie. Elle s’est également naturalisée en Amérique. C’est une plante de lieu humide que l’on peut rencontrer dans les fossés, au bord des étangs ou dans les prairies humides, mais profitant également des milieux perturbés. La salicaire est une bonne plante de jardin solide et élégante, mais vigoureuse en milieu humide.

Description de la salicaire officinale

Lythrum salicaria est une plante haute et étroite. Ses multiples tiges s’élèvent d’une souche compacte jusqu’à 1,50 m. Les tiges sont robustes, anguleuses et portent des feuilles sessiles, lancéolées généralement opposées, longues de 4 à 10 cm. Ce feuillage se teinte joliment de rouge orangé en automne.

Les fleurs se développent en hautes inflorescences terminales. Des épis pourpres, longs et étroits s’épanouissent de juin à septembre attirant une faune diversifiée. Les fleurs sont larges de 15 mm, à 6 pétales chiffonnés, disposés par 3, elles semblent verticillées. Les graines produites sont dispersées par les oiseaux. Lythrum salicaria est favorable à la biodiversité du jardin.

La forme sauvage montre des épis un peu effilés tandis que les cultivars sont sélectionnés pour leurs épis denses et longs, aux couleurs plus prononcées :

  • Lythrum salicaria ‘ Blush’, a des inflorescences rose tendre, tandis que ‘Nora Barlow’ à des fleurs rose pâle qui blanchissent peu à peu.
  • Lythrum salicaria ‘Robin’ est d’un rose pétant, tirant plus sur le rouge que le pourpre.
  • Lythrum salicaria ‘Alba’ est une rare forme blanche.
  • Lythrum salicaria ‘Robert’ arbore des inflorescences denses et pourpres.
  • Lythrum salicaria ‘Rosy Gem’ montre de très longs épis.
  • Lythrum salicaria ‘Lady Sackville’ est la variété naine, de 60 cm de hauteur.
  • Lythrum salicaria ‘The Beacon’, a des inflorescences plus denses, qui semblent donc plus épaisses, rose vif. La plante a un port également plus compact.

Comment cultiver la salicaire ?

Lythrum salicaria est une plante qui aime les sols lourds et humides, voire inondés de quelques centimètres. Elle supporte les argiles lourdes, les limons argileux ou sablonneux, tout sol riche, de légèrement acide à basique. En revanche, elle ne peut se développer dans les sols trop acide ou tourbeux

La salicaire demande un minimum d’humidité dans la terre en été, reste sage en sol frais, mais devient entreprenante en sol humide en permanence. Elle a besoin d’ensoleillement au moins la moitié de la journée.

Tant que le sol est humide (bassin ou zone marécageuse), elle peut transplantée toute l’année. En terrain seulement frais, elle sera installée au printemps et copieusement arrosée son premier été.

Chaque automne ou printemps, la souche est nettoyée de ses anciennes tiges. Les épis de fleurs défleuris peuvent être coupées pour éviter l’auto ensemencement, mais les feuilles sont laissée pour profiter de leurs couleurs automnales.

Comment utiliser la salicaire ?

La salicaire met de la hauteur dans les massifs. Elle ne devient envahissante que si le sol est vraiment humide.   En pourtour de bassin, si elle est placée à côté de plantes moins vigoureuses, il vaut mieux qu’elle soit contrainte par une limite physique (pot, bâche) et on ne la laisse pas venir en graines, car celles-ci germent spontanément sur un sol humide et nu. Elle ne prend pas le dessus cependant sur les joncs, massettes ou phalaris.

Avec sa silhouette rigide et dressée, la salicaire fait une excellente plante de conteneur, à maintenir toujours humide.

La salicaire est une plante médicinale reconnue, cultivée pour la pharmacologie. Elle est astringente, tonique, antibiotique et anti-hémorragique.

Lythrum salicaria est également une plante utilisée pour la phytoépuration.

Comment multiplier la salicaire ?

Les variétés de salicaires sont divisées au printemps. Les tiges basales de 10 cm de hauteur au printemps s’enracinent facilement.

Le saviez-vous ?

La salicaire commune peut-être envahissante, introduite en amérique du nord, elle conquiert les zones humides au point qu'un programme a été mis en place pour limiter son développement.

Espèces et variétés de Lythrum

Le genre comprenant 250 espèces

  • Lythrum virgatum, le lythrum effilé
  • Lythrum junceum, le petit lythrum faux-jonc
  • Lythrum alatum, salicaire d’Amérique du Nord
Lire aussi
La faucille, du blé à l'herbe La faucille, du blé à l'herbe

La faucille, un outil qui rend encore de bons services au jardin L'apparition de la faucille remonte au néolithique. Les premiers agriculteurs inventent un instrument composé de plusieurs lames de...

L'herbe à sucre, Stevia rebaudiana L'herbe à sucre, Stevia rebaudiana

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous parle de l'herbe à sucre L'herbe à sucre ou Stevia rebaudiana est originaire du Paraguay. Elle a un très fort pouvoir sucrant qui est même...

L'herbe à chat L'herbe à chat

Le terme « herbe à chat » regroupe plusieurs plantes n'ayant pas toutes les mêmes effets sur nos chats. Elles offrent un alternative aux plantes vertes pour les chats d'appartement trop souvent...

Entretenir l'herbe de la pampa Entretenir l'herbe de la pampa

Magnifique graminée de grande envergure, l'herbe de la pampa, orne de sa présence ondulante et de ses inflorescences plumeuses le centre d'une pelouse ou un coin dégagé du jardin. Voyons comment...

Vos commentairesAjouter un commentaire