Les plantes de terre de bruyère

Les rhododendrons sont des plantes classiques de terre de bruyère
Les rhododendrons sont des plantes classiques de terre de bruyère

Les plantes de terre de bruyère ont la réputation d’être difficiles à cultiver, pourtant il suffit de quelques connaissances sur leurs préférences pour que le jardin se trouve couverts de coloris et de feuillages originaux et flamboyants.

Petits conseils pour y parvenir.

Le sol

La terre de bruyère est un substrat acide, léger qui contient une forte part de sable, elle est pauvre en éléments fertilisants. Dans son milieu naturel, on la trouve dans les landes où poussent les bruyères dont elle tire son nom ; Elle convient à toutes les plantes dites de terre de bruyère, son PH est inférieur à 6.

Tous les sols ne sont pas à tendance acide, dans certaines régions la terre est trop calcaire pour ces plantes il faudra donc la travailler pour que les plantations survivent. Si votre amour pour les camellias et autres rhododendrons vous pousse à en planter malgré tout, creusez une fosse assez profonde que vous habillerez de feutre géotextile avant de la remplir de plusieurs sacs de véritable terre de bruyère. Vous pourrez ainsi créer tout un massif avec vos plantes favorites. Pensez à constituer un paillage à base d’aiguille de pin, qui en se décomposant apportera encore de l’acidité au sol.

L’arrosage

Attention à l’eau d’arrosage : si elle est trop calcaire vous risquez de voir dépérir vos plantes préférées. Pour y remédier, stockez l’eau de pluie dans de gros récupérateur et utilisez- la pour arroser vos plantes. Les plantes de terre de bruyère aiment un sol humide mais jamais détrempé. La terre ne doit pas complètement sécher entre deux arrosages au risque de voir les boutons floraux se dessécher et tomber.

La lumière

Les plantes de terre de bruyère aiment recevoir une bonne luminosité mais pas le plein soleil des rayons de midi. La plupart tolèrent la mi-ombre ou même l’ombre où elles se développeront bien mieux. Renseignez-vous toujours lors de l’achat d’une plante et observez les jardins du voisinage pour vous en inspirer et ainsi éviter les erreurs.

Le choix des plantes

AzaléeDu plus majestueux des arbres à la plus petite plante vivace, un éventail riche et diversifié s’offre à vous.

Pour les grands jardins, le Magnolia grandiflora, l’Erable rouge, et même certains Rhododendrons feront de magnifiques sujets isolés sur une pelouse bien entretenue.

Comptant parmi les plus beaux arbustes fleuris qu’un jardin puisse produire, les azalées, rhododendrons et camellias formeront de véritables massifs couverts de fleurs et ce, même durant la période automnale et hivernale. Choisissez vos variétés de camellias afin d’étaler la floraison sur une très longue période parmi les 250 espèces existantes vous trouverez certainement celles qui conviendront à votre jardin et à vos goûts.

Les feuillages somptueux sont aussi au programme avec les Acer palmatum : la variété « atropurpureum » au feuillage pourpre profond ou encore «butterfly » au feuilles finement ciselées vert pâle maculé de crème s’embraseront dès l’automne de somptueux coloris rougeoyants. De même les Pieris, ou les leucothoe auxquels on pense moins mais qui constituent tout de même des sujets de choix.

Pour constituer une haie basse ou pour habiller le pied d’un mur les Hydrangéas et leurs fleurs portées en gros pompons n’ont pas leurs pareils. Là encore, nombreuses sont les variétés, il ne vous reste qu’à faire votre choix.

Lire aussi
Les amis des plantes de terre de bruyère Les amis des plantes de terre de bruyère

Les plantes de terre de bruyère exigent un sol acide au PH inférieur à 6,5. Les rhododendrons, azalées, camélias et bruyères agrémentent déjà votre massif, mais savez-vous que d'autres plantes ont...

Les plantes vivaces Les plantes vivaces

Les vivaces constituent, avec les arbres et arbustes, la structure du jardin. Hauteurs variées allant de quelques centimètres à plusieurs mètres, choix considérable de formes, de couleurs et de...

Les plantes toxiques Les plantes toxiques

Le monde végétal est si vaste, qu'il comporte bien des merveilles pouvant masquer un danger potentiel. Nous passons souvent à côté de nombreuses plantes sans savoir si elles peuvent avoir des...

Acheter ses plantes au meilleur moment Acheter ses plantes au meilleur moment

La tentation est trop forte mais vous êtes-vous demandé si c'était le bon moment pour acheter des pélargoniums fin mars ou des bulbes de printemps en promotion en janvier ? Il convient d'acheter...

Vos commentairesAjouter un commentaire