Morelle douce-amère

Morelle douce-amère, Solanum dulcamara

Botanique

Nom latin  : Solanum dulcamara
Famille  : Solanacées
Origine  : Europe et Asie
Période de floraison : mai à septembre
Couleur des fleurs  : violet
Type de plante : plante sauvage
Type de végétation : plante vivace semi-arbustive
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 0.30 à 2 m
Toxicité : plante toxique

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -19°C
Exposition  : soleil
Type de sol : humifère, riche en azote
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : humide à frais
Utilisation : plante mellifère, médicinale
Plantation, rempotage : semis

Généralités

La morelle douce-amère, Solanum dulcamara est une plante semi-grimpante appartenant à la famille des Solanacées. Solanum dulcamara est autochtone, assez répandue de l’Europe jusqu’en Asie. Elle est facilement reconnaissable lors des promenades par ses délicates fleurs violettes et ses baies rouges : elle ne manque pas de charme.

Description de Solanum duclamara

La douce-amère est un sous-arbrisseau sarmenteux : ses tiges d’abords dressées s’allongent puis deviennent semi-grimpantes, plus ou moins volubiles et retombantes, car elle ne comporte aucun dispositif pour s’accrocher. Elles peuvent atteindre ainsi 2 à 3 m de longueur, en s’appuyant sur d’autres plantes. Toute en finesses, les tiges, aux longs entrenœuds, portent des feuilles alternes, entières ou trilobées. Dans ce cas deux petits lobes latéraux entourent un grand lobe central cordé. Les fleurs s’épanouissent de juin à aout, en bouquets terminaux. Les jolie petites fleurs sont régulières, plus longues que large, à 5 pétales violets triangulaires entourant des étamines proéminentes jaune vif.

Les fleurs fécondées produisent de petites baies ovoïdes vertes qui murissent en rouge. Il n’est pas rare que l’on voit les fleurs et les fruits rouges simultanément sur un même pied.

Biotope et données écologiques

La morelle douce-amère se rencontre dans les sous-bois humides, en bordure de cours d’eau, lorsque le sol est riche en humus et de ph neutre à basique. Elle est distribuée dans les plaines jusqu’en moyenne montagne. Mais la douce-amère est aussi une espèce qui profite d’environnements perturbés, pionnière dans les coupes forestières ou en milieu plus sec de friches et, surtout, dans les milieux rudéralisés, qui sont enrichis en azote par pollution. Solanum dulcamara est donc une plante rudérale, indicatrice de milieux riche en azote, car nitrophile.

La morelle douce-amère est une plante mellifère. Ses graines sont dispersées par endozoochorie : les oiseaux se nourrissent des baies, qui perdent leur toxicité pour les oiseaux lorsqu’elles sont bien mures. Les oiseaux déposent ainsi les graines plus loin après digestion.

Usage et utilisation

La douce-amère peut être la base de médicaments homéopathiques ou autres, cependant la plante elle-même est toxique et mérite d’être appréhendée avec précaution. La solamine, contenu dans ses tissus est un poison à forte dose : il paralyse le système nerveux central, ralentie le cœur et la respiration, et fait baisser la température.

Les baies sont toxiques pour les enfants.

La morelle douce-amère est utilisée généralement en solution pour les maladies de peau récalcitrantes, ou les affections bronchiques, autrefois aussi pour les rhumatismes. Les tiges sont parfois utilisées comme médication dépurative, qui augmente les sécrétions et aide le corps à éliminer les toxines

Le saviez-vous ?

Solanum dulcamara, en tant que plante autochtone comporte un grand nombres de noms vernaculaires, elle est appelée aussi : morelle, vigne de Judée, loque, herbe à la quarte, crève-chien, réglisse sauvage, bois de ru, bronde, morelle grimpante..

Espèces et variétés de Solanum

Le genre comprend environ 150 espèces
Solanum nigrum, la morelle noire
Solanum lycopersicum, la tomate
Solanum tuberosum, la pomme de terre
Solanum quitoense, espèce tropicale aux énormes feuilles
Solanum rantonnetii, la gentiane en arbre
Solanum jasminoides, une espèce ornementale grimpante

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Panelle styptique, Huître amère, Panellus stipticus Panelle styptique, Huître amère, Panellus stipticus

semi-circulaire ou forme de reinLes vieilles souches du fond du jardin, les piles de bûches exposées aux intempéries, se couvrent rapidement de divers champignons se nourrissant de bois mort. Parmi...

Mini-flans à la patate douce Mini-flans à la patate douce

Préchauffez le four à 180°C. Lavez les patates douces. Placez-les dans le panier du cuit vapeur et faites-les cuire une dizaine de minutes. Épluchez les patates douces à l'aide d'une fourchette et...

Muffins patate douce et petits pois Muffins patate douce et petits pois

Préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier mélangez la purée de patate douce avec les farines, la fécule de pomme de terre, le bicarbonate et une pincée de sel. Dans un bol, battez les ufs avec...

Pancakes salés à la patate douce Pancakes salés à la patate douce

Épluchez la patate douce et coupez-la en morceaux, puis faites cuire les morceaux dans une casserole d'eau bouillante pendant 20 minutes. Lorsque les morceaux sont cuits, égouttez-les dans une...

Vos commentairesAjouter un commentaire