Renoncule d'eau, Grenouillette, Renoncule aquatique

Renoncule d'eau, Grenouillette, Renoncule aquatique, Ranunculus aquatilis
Renoncule d'eau, Grenouillette, Renoncule aquatique, Ranunculus aquatilis

Botanique

Nom latin  : Ranunculus aquatilis
Synonymes  : Ranunculus diversifolius, Ranunculus heterophyllus. Ranunculus radians
Famille  : Renonculacées
Origine  : Europe, presque tout l'hémisphère nord
Période de floraison : mai à août
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : plante aquatique, plante indigène
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 10 cm à 1 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -23°C
Exposition  : ensoleillée, mi-ombre
Type de sol : vase riche, argilo-limoneuse
Acidité du sol  : moyennement acide moyennement basique
Humidité du sol  : saturé d'eau
Utilisation : plan d'eau, bassin, berge humide
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouturage

Ranunculus aquatilis, la renoncule aquatique est une espèce vivace indigène appartenant à la famille des Renonculacées. Elle se rencontre en France dans les mares, étangs ou cours d’eau de faible courant. Elle est très largement distribuée en Europe, et même dans presque tout l’hémisphère nord tempérée. Plutôt qu’une espèce, on peut dire que le terme renoncule aquatique rassemble tout un complexe d’espèces. En effet Ranunculus aquatilis est assez variable et se divise en plusieurs sous-espèces ; de plus, il existe d’autres espèces qui lui ressemblent, voire avec laquelle elle s’hybride. Il en résulte une certaine variabilité morphologique, ainsi que parfois, des variations dans ses exigences.

Description de la renoncule aquatique

Ranunculus aquatilis est une plante aquatique capable de croître sous l’eau, en surface, ou même sur une berge humide. Donc selon la profondeur d’eau, elle se montrera sous différentes formes. En eau profonde de plus de 60 cm, elle développe un feuillage filiforme. Ses branches sont très ramifiées, et elle est capable de former de vaste herbier, propice à la vie et à la reproduction animale. Les racines adventices se développent de l’axe des feuilles et ancre la plante dans la vase.

À une profondeur moindre, la renoncule aquatique produit d’autres types de feuilles, soient celles-ci flottent, très plates, rondes et lobées, parfois réniformes, soit en profondeur moindre, une tige aérienne émerge, dont les feuilles sont alors plus typiques des Renonculacées, globalement arrondies et lobées.

Les fleurs émergent le plus souvent, portées au-dessus de l’eau par un long pédoncule. Elles mesurent de 1,5 à 3 cm de large, montrent 5 pétales blancs et un cœur jaune. Un large herbier en floraison montre une multitude de fleurettes blanches qui dansent au-dessus de la surface de l’eau.

La renoncule aquatique dans le bassin ou dans un étang

La renoncule aquatique est une bonne plante oxygénante, elle bien plus intéressante que l’élodée du Canada c’est une plante indigène et elle est plus ornementale. Elle sera bien adaptée au climat, complètement rustique et une fois installée peut être très vigoureuse.

Par contre, elle peut se montrer un peu fragile lors de son acclimatation dans un nouveau milieu. Il n’est pas rare que l’on doive tenter la plantation plusieurs fois. Il faut bien observer la plante que l’on a et l’installer telle qu’elle était avant : les feuilles aquatiques ne supportent pas d’être à l’air libre par exemple, les feuilles aériennes seront laissées hors de l’eau, au moins en partie. Même ainsi, la renoncule aquatique s’est tellement adaptée à son milieu d’origine qu’elle a parfois du mal à être transplantée.

Il lui faut généralement un pH de l’eau aux environs de neutre et une exposition ensoleillée au moins la moitié de la journée. Elle apprécie un sol vaseux, de moyennement riche à riche (par exemple un sol argilo-limoneux), apprécie une eau relativement riche en matière organique, ce qui implique qu’elle devra être nourrie (engrais ou terre riche) si on l’installe dans un bassin neuf.

Entretien de la renoncule aquatique

Une fois bien installée, Ranunculus aquatilis peut avoir besoin d’être limitée en développement. À la fin de l’été, une partie du feuillage peut être exporté hors de la mare. La masse est soulevée au-dessus de l’eau puis laissée une heure durant sur l’extrême bord du bassin, ce qui permet aux larves de libellules, tritons et autres animaux de repartir vers l’eau. Puis elle est compostée.

Prélever ainsi une partie d’une masse de végétaux permet de réguler ainsi la matière organique contenue dans le bassin.

Espèces et variétés de Ranunculus

250 espèces dans ce genre dont seules quelques-unes sont aquatiques

  • Ranunculus ficaria, la ficaire
  • Ranunculus acris, le bouton d’or
  • Ranunculus bulbosus, la renoncule bulbeuse
  • Ranunculus aconitifolius, la renoncule à feuilles d’aconit, un petit bijou lorsqu’elle est double.
  • Ranunculus asiaticus, qui a donné nos renoncules horticoles
  • Ranunculus alpestris, une charmante montagnarde
  • Ranunculus ophioglossifolius, autre renoncule aquatique
Nos fiches
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

La fleur se décomposent en différentes parties : Anthère : partie terminale de l'étamine contenant le pollen Bractée : élément à la base du pédoncule ou de la fleur Calice : l'ensemble des sépales...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire