Thym laineux

Thym laineux, Thymus pseudolanuginosus

Botanique

Nom latin  : Thymus pseudolanuginosus
Synonymes  : Thymus lanuginosus, Thymus praecox pseudolanuginosus
Famille  : Labiacées, Lamiacées, Labiées
Origine  : Europe, Asie
Période de floraison : juin, août
Couleur des fleurs  : rose
Type de plante : plante à fleur herbacée, aromatique
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 2 à 3 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -30°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : tolérant
Humidité du sol  : sec à normal
Utilisation : rocaille, couvre-sol
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : division, bouture, semis

Thymus pseudolanuginosus, le thym laineux est une formidable plante vivace rampante de la famille des Lamiacées. L’origine du thym laineux semble horticole, sans doute un descendant des espèces Thymus praecox et Thymus serpyllum, mais la classification des thyms étant difficile, le thym laineux est souvent considéré comme une espèce à part entière.

C’est une plante couvre-sol d’une vigueur appréciable et très basse. Elle forme de grand tapis de feuilles, homogène et très couvrant, aux contours francs. Le thym laineux peut être également utilisé dans les scènes d’art topiaire, parfait couvre-sol net contrastant avec les arbres taillés. Il se plait en rocaille, dégoulinant d’un pot ou d’un muret, il peut remplacer la pelouse en situation peu piétinée comme les talus, ou autour de pas japonais ; le paysage en est très adouci. C’est aussi une plante adaptée pour les toits végétalisés.

Description du thym laineux

Thymus pseudolanuginosus, est une plante cespiteuse basse et très ramifiée, peu lignifiée à la base par rapport aux autres thyms. Ses tiges sont quadrangulaires aux côtes peu marquées et très velues, les feuilles non pétiolées, sont petites, ovales, relativement arrondies, de 4 à 10 mmm, serrées sur les tiges aux entrenœuds courts. Les feuilles sont couvertes d’une pilosité dense et soyeuse : ce velouté donne une couleur gris vert au feuillage. Ce tapis duveteux est doux au toucher, d’autant plus agréable qu’il dégage un parfum aromatique.

Les tiges horizontales s’enracinent facilement au contact de la terre. Le thym laineux s’étale donc rapidement, sans doute la croissance la plus rapide pour un thym rampant. Thymus pseudolanuginosus forme un tapis épais de quelques centimètres pouvant s’étaler sur 60 à 100 cm.

Thymus pseudolanuginosus fleurit peu, et même parfois pas du tout ! Les fleurs sporadiques sont couleur lavande disposées en petits épis courts. Le thym laineux est davantage cultivé pour son feuillage que pour les fleurs.

Culture du thym laineux

Le thym laineux demande un sol drainant de ph neutre à très basique. Il supporte sans problème les sols très calcaires. Il demande un minimum de plusieurs heures d’ensoleillement par jours. Il aime les expositions chaudes et sèches, devenant résistant à la sécheresse dès qu’il est bien enraciné.

Par contre le thym laineux craint l’humidité au niveau du sol et même l’humidité atmosphérique trop importante. En effet ses feuilles duveteuses doivent sécher rapidement après la pluie ou la rosée, thymus pseudolanuginosus doit être suffisamment aérée et ensoleillée pour se débarrasser de l’humidité : on évite ainsi de l’installer dans un creux, il sera mieux plutôt en hauteur, et s’il doit couvrir une potée, le sol doit affleurer les rebords du pot.

Multiplier le thym laineux

Chaque morceaux de tige racinée est susceptible de produire un nouveau pied de thym laineux. Les boutures enracinées sont mises en pépinière ou repiquées en place directement au printemps lorsque la terre est réchauffée. Elles demandent alors des arrosages réguliers pour favoriser un bon enracinement et quelques chose qui les ombre aux heures les plus chaudes au moins les quelques premiers jours : par exemple une ardoise plantée verticalement à côté des boutures.

Espèces et variétés de Thymus

300 espèces dans ce genre, et de nombreuses espèces horticoles décoratives
Thymus serpyllum, le thym serpolet
Thymus vulgaris, le thym vulgaire
Thymus nitens, le thym luisant
Thymus citriodorus, le thym citron
Thymus praecox, le thym couché
Thymus hirsutus, le thym hirsute

Nos fiches
Lire aussi
Les bienfaits du Thym Les bienfaits du Thym

Le thym évoque la chaleur et les douces odeurs de la Provence. Plante aromatique par excellence, elle donne un accent méridional à nos plats. Mais ce petit sous-arbrisseau vivace et persistant...

Le thym hirsute Le thym hirsute

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous parle du thym hirsute Le thym hirsute est un thym très vigoureux qui résiste un peu mieux à l'humidité que le thym de Provence. Il est très...

Récolte et conservation du thym Récolte et conservation du thym

Le thym, contrairement à d'autres plantes aromatiques est vivace et peut donc se récolter toute l'année durant, cependant certaines périodes seront plus propices à son ramassage et à sa...

Patates douces tapées au thym citron Patates douces tapées au thym citron

Pelez et lavez les patates douces. Coupez-les en rondelles de 2 cm d'épaisseur. Placez les rondelles dans le panier du cuit vapeur et laissez cuire 20 minutes. Préchauffez le four à 200°C. Sortez...

Vos commentairesAjouter un commentaire