Vergerette, Erigéron

Vergerette, Erigeron

Botanique

Nom latin  : Erigeron
Origine  : Nord des États-Unis
Période de floraison : de mai à juillet
Couleur des fleurs  : violet, rose
Type de plante : fleur
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : de 10 à 60 cm selon les espèces

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique
Exposition  : plein soleil
Type de sol : leger, fertile, bien drainé
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal, elle craint l'humidité surtout l'hiver
Utilisation : bordure, rocaille, muret, couvre-sol
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, division de la touffe en automne
Maladies et ravageurs : mildiou, limaces sur Erigeron aureus.

Avec un genre composé de plus de 200 espèces, les Erigérons sauront trouver une place de choix au jardin. Les espèces alpines plus trapues, se plairont dans les anfractuosités des roches et orneront à merveille les escaliers en pierres naturelles et les murets.

Les plus grands cultivars trouveront quant à eux une place de choix dans les massifs ; Ils pourront même constituer d'excellentes fleurs à couper dans les bouquets. Certaines variétés comme Erigéron karvinskianus « profusion » peuvent être intégrées aux corbeilles anglaises et autres suspensions.

Les vergerettes sont originaires des prairies et des zones montagneuse du Nord des États-Unis. De nombreux hybrides sont apparus sur le marché proposant des tiges plus longues et des inflorescences de fort beaux diamètres ( jusqu'à 6 cm). Ces plantes offrent généralement des coloris plus vifs et parfois des fleurs semi-doubles.

Cultivez les Erigérons au plein soleil, avec un léger ombrage aux heures les plus chaudes de la journée. Le sol devra être fertile et bien drainé et ne devra pas trop sécher entre deux arrosage, excepté pour les espèces alpines qui supportent des situations plus arides et ne tolèrent pas une humidité stagnante à leurs pieds qui risquerait de faire apparaître le mildiou.

Les grandes variétés devront être tuteurées surtout en zone ventée.

Supprimez les fleurs fanées pour induire une nouvelle floraison et prolonger le spectacle le plus longtemps possible.

Un rabattage drastique sera nécessaire dès la fin de la floraison en automne ; ceci permettra de fortifier la plante et de lui conserver une belle forme. Tous les deux ou trois ans vous pouvez profiter de la division des touffes pour multiplier facilement la plante. Le semis s'effectue en caissette sous châssis froid au mois d'avril.

Espèces et variétés de Erigeron

Il existe plus de 200 espèces et de nombreux hybrides
- Erigeron alpinus
aux fleurs roses
- Erigeron aurantiacus
aux fleurs oranges
- Erigeron
'Felicity' aux fleurs roses
- Erigeron
'Prosperity' aux fleurs mauves
- Erigeron
'Violetta' aux fleurs violettes
- Erigeron aureus fleurs jaune d'or,
- Erigeron 'Dunkelste Aller' très haute variété (60cm) portant des fleurs violet fonçé,
- Erigeron 'Rosa Triuph' fleurs semi doubles rose brillant.

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire