Séneçon de Rowley, Plante collier de perles, Kleinia à groseilles

Séneçon de Rowley, Plante collier de perles, Kleinia à groseilles, Senecio rowleyanus

Botanique

Nom latin  : Senecio rowleyanus
Synonymes  : Kleinia rowleyana, Kleinia rowleyanus
Origine  : Afrique du Sud
Espèces proches : Senecio herreianus
Période de floraison : hiver
Couleur des fleurs  : blanche et violette
Type de plante : plante succulente retombante
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1m en retombant

Planter et cultiver

Rusticité  : gélive, 2°C
Exposition  : lumière sans soleil direct
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : moyennement sec
Utilisation : plante d’intérieur, serre, véranda
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : boutures, semis

Généralités

Le séneçon de Rowley, Senecio rowleyanus, est une petite plante succulente de la famille des astéracées, originaire d’Afrique australe, et de Namibie. Parmi cet énorme genre très cosmopolite, Senecio rowleyanus nous surprend par sa forme, rampante ou retombante, ponctuée de feuilles en forme de groseille verte, et ses inflorescences délicates et parfumées. Rampant, ce sont des perles vertes déposées sur le sol, retombant, les perles semblent enfilées sur un collier.

Description de la plante collier de perles

Senecio rowleyanus montrent de frêles tiges cassantes et ramifiées qui s’allongent parfois au-delà du mètre.

Les feuilles sont succulentes et persistantes, adaptées pour faire des réserves d’eau dans un milieu aride. Les feuilles de 3 à 8 millimètre de diamètre sont sphériques, marquées par une minuscules pointe apicale non piquante et striées de bandes translucides, qui piègent les rayons du soleil.

Les fleurs sont regroupées en un capitule unique de 2 cm de large, portée par un long pédoncule dressé vers le haut. Les fleurs tubulaires sont blanches et contrastent joliment avec les pistils violets et les anthères orange. Elles dégagent un délicat parfum de cannelle. Fécondées, elles produisent de petits akènes (fruits secs) avec une aigrette soyeuse pour être disséminés par le vent.

Culture du séneçon de Rowley

Cette plante aime une terre pauvre et minérale, très bien drainée, de type terre à cactées. On peut lui offrir un terreau bien décomposé mélangée à de la terre de type argileuse, et une bonne proportion de sable grossier. Ou encore, le terreau peut être mélangé au sable et rendu encore plus drainant avec de la vermiculite.

Il lui faut un ensoleillement de quelques heures par jour, donc dans une maison, Senecio rowleyanus sera placé devant une fenêtre bien ensoleillée.

Les arrosages sont réguliers du printemps à l’automne en laissant sécher entre deux arrosages. En hiver, les arrosages sont très limités, à peine de quoi humidifier le substrat une fois par mois, pour éviter le flétrissement trop important des feuilles : la plante doit connaitre une saison de repos, où elle cesse toute croissance. Vers la fin de l’hiver, avec une saison de repos et suffisamment de lumière le séneçon de Rowley va fleurir.

La température minimale qu’il supporte est de 2 °C et il doit donc être cultivé, soit comme plante d’intérieur, en serre ou en véranda, soit en rocaille extérieure, et rentré l’hiver. Sa croissance est relativement lente.

Multiplication du séneçon de Rowley

Les boutures sont prélevées à partir de mai jusqu’à aout, lorsque la plante est bien regonflées. Les fragments doivent comporter au moins 3 nœuds de longueur et quelques feuilles. Les boutures doivent cicatriser 2 à 3 jours avant d’être enterrées pour éviter une pourriture de la plaie au contact de la terre. Elles sont installées ensuite à plat, nœuds légèrement enterrées dans le substrat humidifié et feuilles au-dessus, ou 2 nœuds sans feuille enterrés, et le reste avec les feuilles qui dépassent. La reprise s’effectue en une dizaine de jours à 25 °C.

Le saviez-vous ?

Une espèce ressemble beaucoup à Senecio rowleyanus, c’est Senecio herreianus, le séneçon de Herre. Ce dernier montre cependant des feuilles ovales plutôt que sphériques.

Espèces et variétés de Senecio

un millier d’espèces dans ce genre contenant des annuelles, des vivaces, des arbustives, des plantes succulentes.
Senecio barbertonicus, aux belles feuilles vert vif
Senecio macroglossus, une jolie plante grasse ressemblant à un lierre
Senecio articulatus une étrange plante grasse Senecio cineraria, la cinéraire
Senecio vulgaris, une plante annuelle adventice des cultures

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le bambou, une plante facile à vivre Le bambou, une plante facile à vivre

Muriel NEGRE, présidente et propriétaire de LA BAMBOUSERAIE nous présente les bambous et nous conseille sur leur culture. La bambouseraie est un parc très ancien construit en 1956 par Eugène Mazel,...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante, l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire