Les bienfaits d'une haie

Gérard BOURGES nous explique ce qu'est une haie, sa composition en arbustes et quels sont ses bienfaits

Je m'abonne 

Persistant, caduc, à fleurs...

Pour savoir de quoi on parle, et à quel type d'arbre on fait appel pour réaliser une haie, revenons sur quelques définitions.

Un arbre persistant est un arbre qui conserve ses feuilles en hiver. En revanche, un arbre caduc les perd dès l'automne. Les arbres à fleurs peuvent appartenir, quant à eux, aux deux catégories, persistant ou caduc.

Arbres ou arbustes ?

Il faut également faire la différence entre les arbres et les arbustes. Même sur les grands terrains, où il y a la place d'installer de grandes haies bocagères favorables à la biodiversité, on a recours principalement aux arbustes, moins encombrants que les arbres.

Un arbuste peut facilement faire plus de 2, 3 ou 4 mètres de hauteur. Aussi, à l'échelle d'un jardin modeste (500 à 1000 m2), on s'oriente davantage sur des sujets de 1m à 1,50m, ou qu'on va maintenir à cette taille-là (en général, une taille d'entretien tous les 2 ou 3 ans suffit).

De la diversité pour favoriser la biodiversité

Pour planter une haie, il faut avoir à l'esprit la biodiversité. Cela passe par une diversité des arbustes plantés. Il est important de mélanger les espèces et les variétés, avoir recours à des persistants, des caducs et des fleuris, avec des floraisons échelonnées tout au long de l'année. Grâce à la diversité végétale, on favorise la diversité animale et donc, la venue des auxiliaires terrestres et aériens.

Les avantages de la haie végétale

  • Contrairement à une haie minérale, la haie végétale apporte de la fraicheur au jardin quand il fait chaud.
  • Les feuilles des arbustes caducs nourrissent le sol et la biodiversité du sol lorsqu'elles tombent par terre et se décomposent.
  • Elle limite l'effet du vent, l'érosion des sols pentus, etc.

Un 'inconvénient' : l'entretien

L’inconvénient d'une haie végétale, c'est qu'il faut l'entretenir un minimum pour bénéficier de tous ses avantages, dans la durée. Certains arbustes demandent une seule taille par an, d'autres tous les deux ou trois ans. De temps en temps, il faudra intervenir de façon plus drastique, c'est à dire rabattre pour laisser repousser.

Bonus : les tailles vous permettront d'avoir un peu de bois de chauffage ou de faire quelques abris à auxiliaires (par exemple, pour un hérisson), en faisant quelques tas que vous installerez sous la haie.

Lire aussi
Composer une haie à thème Composer une haie à thème

Une haie ne doit pas forcément être un mur vert uni et sans surprise ! Écologique, parfumée, fleurie, champêtre... La haie se décline en de multiples possibilités et autant de[...]

Conseils pour la plantation d'une haie libre Conseils pour la plantation d'une haie libre

La haie libre apporte une haie variée qui vous gratifiera de couleurs et de formes différentes tout au long de l'année.

Eric JOURDAIN, de l'association La haie donneurs Eric JOURDAIN, de l'association La haie donneurs

Bénéfique à l'agriculture par ses multiples fonctions et à la biodiversité, la haie doit retrouver la place qu'elle n'aurait jamais dû perdre dans l'écosystème. Eric JOURDAIN de l'association La...

Quels sont les bienfaits de la tomate ? Quels sont les bienfaits de la tomate ?

"Quels sont les bienfaits de la tomate ?", Gérard BOURGES répond à votre question

Vos commentairesAjouter un commentaire