Favoriser les auxiliaires au jardin

L'abeille domestique fait partie des insectes pollinisateurs indispensables au jardin
L'abeille domestique fait partie des insectes pollinisateurs indispensables au jardin

La bonne santé d'un jardin dépend de nombreux facteurs générant un équilibre indispensable à l'interactivité entre plantes et animaux. Cette diversité biologique va aider le jardinier à lutter de façon naturelle contre les parasites et les maladies. Comment instaurer cet équilibre ? Quels sont les animaux auxiliaires du jardinier et comment les attirer dans son jardin : c'est très simple, il suffit de laisser faire la nature...

Quels sont les animaux utiles au jardin ?

Outre les insectes pollinisateurs comme les abeilles et les papillons qui favorisent la biodiversité par le transfert du pollen, d'autres animaux vont vous aider à protéger votre jardin. C'est le cas des coccinelles, des syrphes ou des bombyles prédateurs directs des pucerons, mais aussi, d'animaux habituellement chassés comme les taupes qui nettoient le sol  de nombreux parasites dont elle se nourrissent comme les vers gris, les limaces, les tipules ou encore les redoutables courtilières. Autres animaux peu appréciés mais ô combien utiles, la couleuvre et la belette qui régulent les populations de rongeurs.

Les batraciens, quant à eux, se nourrissent de larves de moustiques et d'insectes alors que le sympathique hérisson débarrassera le jardin des gastéropodes friands de jeunes pousses et de feuilles tendres. N'oublions pas les oiseaux, merveilleux alliés chantants qui se nourrissent de petits insectes.

Comment favoriser l'installation durable des auxiliaires au jardin ?

Une biodiversité importante est la clé d'un bon équilibre au jardin. Quelques gestes faciles à mettre en œuvre permettront aux animaux de s'y sentir bien et donc de s'y installer durablement.

  • Privilégier la biodiversité en évitant les traitements à base de produits phytosanitaires chimiques et en privilégiant une approche raisonnée à base de produits moins agressifs comme les purins de plantes en traitement de prévention et utilisant uniquement des engrais bio.
  • Ménager des refuges à la faune en acceptant que la jardin ne soit pas systématiquement tiré au cordeau, ce qui implique de laisser un tas de bois au fond du jardin pour permettre aux hérissons mais aussi aux batraciens et insectes d'y trouver refuge, de construire des murets de pierres sèches, abri de choix pour les reptiles et les belettes, mais aussi de laisser çà et là quelques brindilles et feuilles mortes qui hébergeront une faune minuscule mais indispensable à l'équilibre général.
  • Privilégier les haies mixtes comportant des arbustes à baies pour nourrir les oiseaux et des espèces à feuillage persistant qui leur permettront de nicher. Ces haies fleuries attireront en outre les papillons et autres insectes pollinisateurs.
  • Aménager un point d'eau car tous les animaux ont besoin d’eau surtout en été. Créer un point d'eau, même de petite taille, est une manière sûre de fixer la faune au jardin. Si vous avez la chance de pouvoir installer un bassin, un écosystème complexe se mettra en route : batraciens, poissons, libellules, mais aussi oiseaux et insectes profiteront de ce lieu de vie hors pair.
  • Laisser un espace en jachère, ou semer une prairie fleurie pour attirer les insectes pollinisateurs.
  • Créer des aménagements spécifiques comme des hôtels pour les insectes ou des nichoirs pour les oiseaux.

Lire aussi
La biodiversité au jardin La biodiversité au jardin

Dans le jardin, l'équilibre entre ravageurs et prédateurs repose sur la biodiversité. Pour favoriser la venue des uns et ainsi lutter naturellement contre les autres, il suffit d'un peu...

Le jardin en mouvement Le jardin en mouvement

Selon le créateur du concept, Gilles Clément, le jardin en mouvement est un nouvel état d'esprit du jardinier qui doit 'conduire à observer plus pour intervenir moins'. La nature occupe donc une...

Inviter la Nature au jardin Inviter la Nature au jardin

Cela peut paraître paradoxal de parler de Nature au jardin et pourtant... Un jardin constitue un espace de nature certes, mais maîtrisé, parfois à outrance, par le jardinier qui désire garder son...

Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Vos commentairesAjouter un commentaire