Que faire ou ne pas faire au jardin en hiver ?

Gérard BOURGES nous parle du jardin en hiver. Que peut-on y faire ? Quand peut-on intervenir ? Que peut-on planter ? Quel entretien ? Que peut-on tailler ?

En hiver, les activités de jardinage font une pause, ou presque ! Tout vit au ralenti, le jardinier, avec quelques sorties de temps à autre pour récolter quelques légumes et profiter des rayons de soleil quand il y en a, mais aussi le sol.

Mais lorsqu'il gèle, plus rien ne se passe et on ne touche plus à rien ; ni aux plantes, ni au sol. C'est d'autant plus important de respecter cela lorsque plusieurs journées aux températures négatives se suivent.

Côté potager

Semis et plantations

Dans la plupart des régions, les jardiniers ne sèment plus à cette saison : le sol est froid et humide, deux conditions défavorables à la germination des graines.

Quelques semis et plantations peuvent cependant être faites chez ceux qui jardinent sous un climat clément : ail, échalotes, fèves, petits pois...

Nettoyage et compostage de surface

On ne sème plus mais on peut s'occuper de ce qui reste encore en place : par exemple supprimer les plantes qui sont en fin de végétation et qui s'abiment, comme les dahlias,ou bien enlever les feuilles abimés de certains légumes... Tous les déchets verts enlevés peuvent rester sur place : on les enlève et on les laisse composter à même le sol auxquels on pourra rajouter des feuilles mortes sèches pour faire un compost de surface équilibré composé de matières organiques brunes/sèches et de matières organiques vertes/fraîches.

Paillage

Que ce soit un paillis ou un compost de surface, la mise en place d'une couverture organique sur le sol nu contribue à le nourrir. En hiver, la vie sous terre continue. La preuve en est qu'au printemps, les feuilles tombées au sol à l'automne ont disparu, « digérées » par le sol.

Côté verger

Plantations

L'hiver est la bonne saison pour planter les arbres et arbustes, notamment les sujets à racines nues, mais également ceux en conteneur (tout le monde connait le dicton « À la sainte Catherine, tout bois prend racine ! » ; profitez-en !), hors période de gel bien sur. À cette période, les racines ont tout leur temps pour faire leur chemin dans le sol sans que l'arbre n'ait à subir d'évaporation foliaire.

On peut planter des arbres ou arbustes ornementaux et, bien sur, des arbres fruitiers : pommiers, poiriers, petits fruits...

Tailles

À la fin de l'automne, les gros travaux de taille peuvent être effectués, toujours en dehors des grandes périodes de gel. C'est notamment le moment de s'occuper des arbres à noyaux (le tout début d'hiver est l'époque à privilégier par rapport à celle de printemps, où on s'occupe davantage des arbres à pépins).

En hiver, les activités de jardinage font une pause, ou presque ! Tout vit au ralenti, le jardinier, avec quelques sorties de temps à autre pour récolter quelques légumes et profiter des rayons de soleil quand il y en a, mais aussi le sol.

Mais lorsqu'il gèle, plus rien ne se passe et on ne touche plus à rien ; ni aux plantes, ni au sol. C'est d'autant plus important de respecter cela lorsque plusieurs journées aux températures négatives se suivent.

Côté potager

Semis et plantations

Dans la plupart des régions, les jardiniers ne sèment plus à cette saison : le sol est froid et humide, deux conditions défavorables à la germination des graines.

Quelques semis et plantations peuvent cependant être faites chez ceux qui jardinent sous un climat clément : ail, échalotes, fèves, petits pois...

Nettoyage et compostage de surface

On ne sème plus mais on peut s'occuper de ce qui reste encore en place : par exemple supprimer les plantes qui sont en fin de végétation et qui s'abiment, comme les dahlias,ou bien enlever les feuilles abimés de certains légumes... Tous les déchets verts enlevés peuvent rester sur place : on les enlève et on les laisse composter à même le sol auxquels on pourra rajouter des feuilles mortes sèches pour faire un compost de surface équilibré composé de matières organiques brunes/sèches et de matières organiques vertes/fraîches.

Paillage

Que ce soit un paillis ou un compost de surface, la mise en place d'une couverture organique sur le sol nu contribue à le nourrir. En hiver, la vie sous terre continue. La preuve en est qu'au printemps, les feuilles tombées au sol à l'automne ont disparu, « digérées » par le sol.

Côté verger

Plantations

L'hiver est la bonne saison pour planter les arbres et arbustes, notamment les sujets à racines nues, mais également ceux en conteneur (tout le monde connait le dicton « À la sainte Catherine, tout bois prend racine ! » ; profitez-en !), hors période de gel bien sur. À cette période, les racines ont tout leur temps pour faire leur chemin dans le sol sans que l'arbre n'ait à subir d'évaporation foliaire.

On peut planter des arbres ou arbustes ornementaux et, bien sur, des arbres fruitiers : pommiers, poiriers, petits fruits...

Tailles

À la fin de l'automne, les gros travaux de taille peuvent être effectués, toujours en dehors des grandes périodes de gel. C'est notamment le moment de s'occuper des arbres à noyaux (le tout début d'hiver est l'époque à privilégier par rapport à celle de printemps, où on s'occupe davantage des arbres à pépins).

Lire aussi
Faire son terreau bio Faire son terreau bio

Florian DUROUSSET de la pépinière BIO JARDINS nous explique comment faire son propre terreau bio.  Faire un terreau soi-même est relativement simple. Pour cela, il suffit d'avoir des branchages et...

Les joies du jardin en hiver Les joies du jardin en hiver

Gérard BOURGES nous parle des joies du jardin en hiver et ses rencontres imprévues avec les petits animaux du jardin Un jardinier qui se rend au jardin, ce n'est pas forcément pour y travailler,...

Le paillage, secret de réussite au jardin Le paillage, secret de réussite au jardin

Gilles COLINET de la pépinière Jean HUCHET vous explique que le paillage est le secret de la réussite d'un jardin.  Le premier effet du paillage est de préserver l'humidité du sol, le deuxième...

Pourquoi bêcher en hiver ? Pourquoi bêcher en hiver ?

Gérard BOURGES nous explique quelle est la raison pour laquelle un bêchage peut-être utile en hiver Jardiner sans retourner le sol Gérard Bourges n'est pas un défenseur du bêchage : comme beaucoup...

Vos commentairesAjouter un commentaire