Le compostage de surface

Le compostage de surface constitue une solution de choix comme paillage pendant l'hiver ou entre deux cultures
Le compostage de surface constitue une solution de choix comme paillage pendant l'hiver ou entre deux cultures

Facile à mettre en œuvre, le compostage de surface constitue une solution de choix comme paillage pendant l'hiver ou entre deux cultures. Il permet en outre, de recycler les déchets de cuisine tout comme ceux du jardin.

En quoi consiste le compostage de surface ?

Le compostage de surface est une méthode de couverture du sol qui allie compost et paillage.

Il consiste en la mise en place d'une couche de déchets végétaux frais directement sur le sol et à les couvrir d'une couche de déchets carbonés (paille, BRF...). Ceux-ci se décomposeront peu à peu, activant les micro-organismes tout en fertilisant le sol en vue des cultures futures.

La terre ainsi couverte ne sera ni soumise à la pousse des adventices, ni au lessivage des nutriments.

Quels sont les intérêts du compost de surface ?

Le compostage de surface combine les avantages du paillage et les atouts du compost.

  • Les déchets frais sont directement consommés par la pédofaune et les micro-organismes du sol, le rendant plus vivant et plus fertile. En sautant l'étape du compostage en tas ou en silo, ces déchets sont beaucoup plus riches lorsqu'ils sont mis à disposition des micro-organismes car dans le premier cas, ce sont les décomposeurs présents dans le tas de compost qui en bénéficient.

  • Le compostage de surface demande bien moins de travail, car il suffit d'épandre directement les divers éléments sur le sol. Nul besoin d'aérer, d'arroser ou de contrôler son évolution comme on le ferait pour un compostage classique.

  • Le compostage de surface remplace le paillage avec tous les avantages qu'il comporte (couverture du sol, fertilisation, frein à la pousse des herbes sauvages...).

Comment mettre en place un compostage de surface ?

Commencez par désherber manuellement la parcelle et laissez les cultures précédentes au sol après arrachage. Si la parcelle n'était pas cultivée et qu'il s'agit d'adventices, veillez à ce qu'elle ne soient pas montées en graines.

Passez la lame de la tondeuse sur ces déchets végétaux pour les broyer. Ajoutez des résidus verts de tonte, des feuilles mortes broyées et tous les déchets végétaux de la cuisine (fanes de carottes, feuilles de poireaux, de choux, pelures en tous genres...). Plus la variété des déchets sera ample plus le compost sera équilibré et aéré, l'idéal étant de trouver un équilibre entre déchets verts et carbonés.

Pour des raisons esthétiques, il est préférable de recouvrir vos déchets de cuisine d'une couche de BRF ou de paille. Ils seront bien mieux dégradés sous cette couche protectrice qui préserve la pédofaune tout en gardant une bonne humidité à la terre.

Au printemps avant la mise en culture de la parcelle, il vous suffira d'enlever la paille résiduelle pour trouver une terre meuble, fertile, vivante et prête à être ensemencée ou plantée !

Lire aussi
Compost ou compostage Compost ou compostage

Un bon moyen d'apporter de l'engrais de qualité à votre potager ou à votre jardin d'ornement est de réaliser un compost dans un coin de votre jardin. Le compost apportera l'humus nécessaire au...

Le compostage en tas Le compostage en tas

Nul besoin d'équipement de pointe pour produire son compost ! Un grand tas dressé au fond du jardin fera fort bien l'affaire. Voyons comment réaliser votre compost en toute simplicité avec cette...

Le compostage collectif Le compostage collectif

Belle initiative  sur le plan écologique et humain le compostage collectif se développe un peu partout en France : une aventure permettant aux habitants des villes d’être unis sur un même...

Vert Provence, le compostage industriel Vert Provence, le compostage industriel

La société Vert Provence répond à nos question concernant le compostage industriel Depuis quand avez-vous développé votre plateforme de compostage ? Le compostage est l'un des plus anciens procédés...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Mikaëla (Ile-de-France)
    Je me suis lancée dans le compostage de surface et en suis satisfaite !
    Répondre à Mikaëla
    Le 02/12/2018 à 22:43