Collybie à pied velouté

Les teintes chaudes de ce champignon, la collybie à pied velouté dénotent l'hiver, ce comestible commun offre de savoureuses récoltes inhabituelles en cette saison.

Collybie à pied velouté, Flammulina velutipes
Collybie à pied velouté, Flammulina velutipes

Botanique

N. scientifique Flammulina velutipes
Synonymes Collybia velutipes, Agaricus nigripes
Famille Physalacriacées
Chapeau jaune orangé, visqueux, convexe puis étalé, 1 à 6 cm de diamètre
Hyménium lames crème puis jaune-orangé
Spores sporée blanche
Anneau absent
Pied jaunâtre puis brun, velouté, 4 à 13 cm
Chair blanchâtre, molle
Volve absente
Odeur odeur agréable mais faible

Habitat et usages

Répartition France, Europe
Périodefin de l'automne jusqu'au début du printemps
Habitatforestier, pousse sur bois de feuillus plus rarement sur conifères
Confusions possiblesFlammulina elastica, Flammulina populicola, Flammulina ononidis
Toxicitéaucune
Intérêt culinairecomestible
Usagesculinaires
Collybie à pied velouté, Flammulina velutipes

La Collybie à pied velouté porte le joli nom latin de « petite flamme », Flammulina, et « veloutée », velutipes. Les teintes chaudes de ce Basidiomycète de la famille des Physalacriacées dénotent l'hiver, ce comestible commun offre quelques savoureuses récoltes inhabituelles en cette saison.

Description de la Collybie à pied velouté

Le chapeau de la Collybie à pied velouté mesure entre 1 et 6 cm de diamètre, d'abord convexe il s'étale avec l'âge pour finir légèrement déprimé. Ses teintes varient du jaune orangé au roux orangé avec une marge régulière plus claire, qui tend vers le jaune. La cuticule est lisse et visqueuse. Les lames, peu serrées, sont plus claires que le chapeau, elles varient du blanc au crème puis tendent vers le jaune pâle. Le pied est fin, il ne mesure que 0,4 à 1 cm de diamètre pour une hauteur pouvant varier de 4 à 13 cm. Brunâtre à la base, cette couleur gagne le pied pour prendre la place du jaune, qui persistera cependant au sommet du pied. Il est fin mais coriace et recouvert d'un léger velours. La chair est blanchâtre ou crème dans le chapeau contrairement au pied où elle est plus sombre, brune. Sa saveur est douce mais parfois amère, son odeur bien que faible est agréable.

Détermination de Flammulina velutipes

Sa période de développement et ses couleurs caractérisent cette espèce, permettant des identifications fiables. Cependant de nombreuses variétés de Collybies se développent l'hiver et quelques confusions sont donc possibles.

Flammulina elastica, espèce blanche qui pousse sur saules et trembles peut être confondue avec la variété lactea de la Collybie à pied velouté. Flammulina populicola, elle, pousse sur peupliers, elle est légèrement plus grande et son pied s'enfonce dans le bois mort. Flammulina ononidis se différencie facilement de par son développement sur pelouses calcaires, proche de la Bugrane épineuse, une plante de la famille des Fabacées.

Milieu de vie

Flammulina velutipes est un champignon saprophyte ou parasite qui se développe sur les bois de feuillus et parfois de conifères. Elle est retrouvée sur le sol parasitant directement les racines ou bien à la base des troncs d'arbres encore vivants. Elle pousse aussi sur les souches de bois mort. C'est une espèces assez commune en France, qui est souvent aperçue en touffes serrées composées de nombreux individus. Elle est très rarement trouvée seule.

Toxicité et intérêt culinaire

La Collybie à pied visqueux est un champignon comestible, sa consommation n'est pas très répandue en France. Sa chair tendre mais légèrement caoutchouteuse incite peu à la consommation. De plus son pied trop coriace est à éliminer pour toute dégustation.

Usages de la collybie à pied velouté

Tout comme le Shiitaké, un champignon très consommé dans le monde, il est possible d'assaisonner de nombreux plats avec la Collybie à pied velouté.

Le saviez-vous ?

Flammulina velutipes est un champignon très apprécié au Japon, sa culture y est répandue.

Espèces et variétés de Flammulina

  • Strobilurus esculentus : Collybie des cônes d'épicéa, chapeau brun-bai à gris, pousse uniquement sur cônes d'épicéas
  • Strobilurus tenacellus : Collybie tenace, chapeau brun à brun rouge, pousse uniquement sur cônes de pins
  • Strobilurus stephanocystis : Collybie des cônes de pins, chapeau brun ocre à beige ocre, pousse uniquement sur cônes de pins
  • Baeospora myosura : Collybie queue-de-souris, chapeau brun pâlissant, pousse sur les cônes de pins et d'épicéas

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Collybie à pied en fuseau, Souchette, Gymnopus fusipes Collybie à pied en fuseau, Souchette, Gymnopus fusipes

Gymnopus fusipes présente souvent une silhouette élancée et forme de belles touffes claires dans nos forêts. Le pied caractéristique de cette Collybie lui a conféré son nom de Collybie à[...]

Collybie visqueuse, Mucidule visqueuse, Oudemansiella mucida Collybie visqueuse, Mucidule visqueuse, Oudemansiella mucida

La chair blanche très mince du chapeau de la Collybie visqueuse laisse la lumière la traverser à contre-jour. Ce phénomène confère un côté féerique à ce champignon, lui donnant un[...]

Velouté de persil et millet Velouté de persil et millet

Le persil est un bienfait pour la santé. Pour le consommer en grande quantité, afin de profiter au mieux de ces vertus, rien de tel qu'un bon velouté. Onctueuse ,[...]

Velouté de tomates, poivrons et basilic Velouté de tomates, poivrons et basilic

Tomates, poivrons, basilic : non, ce ne sont pas les ingrédients pour préparer une pizza, mais ceux du velouté de l'été ! Juteux et gorgés de soleil, les tomates et les[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire