Collybie à pied en fuseau, Souchette

Gymnopus fusipes présente souvent une silhouette élancée et forme de belles touffes claires dans nos forêts. Le pied caractéristique de cette Collybie lui a conféré son nom de Collybie à pied en fuseau.

Collybie à pied en fuseau, Souchette, Gymnopus fusipes
Collybie à pied en fuseau, Souchette, Gymnopus fusipes

Botanique

N. scientifique Gymnopus fusipes
Synonymes Collybia fusipes, Agaricus fusipes
Famille Marasmiacées
Chapeau 2-8 cm, brun rougeâtre à brun ochracé, large mamelon
Hyménium lames blanchâtres
Spores sporée blanche
Anneau absent
Pied crème, en fuseau, coriace
Chair blanche, coriace
Volve en touffes sur les racines et souches de feuillus
Odeur Gymnopus erythropus

Habitat et usages

Répartition France, Europe
Périodeété, automne
Habitaten touffes sur les racines et souches de feuillus
Confusions possiblesGymnopus erythropus
Toxiciténon comestible, excepté les jeunes sujets
Intérêt culinaireintérêt variable
Usagesnon référencés
Collybie à pied en fuseau, Souchette, Gymnopus fusipes

La Collybie à pied en fuseau montre une étrange capacité de reviviscence, lors d'une promenade durant une période sèche, on trouvera son sporophore, partie reproductive visible, sec, craquant au toucher. Mais étonnamment à la première pluie, ce basidiomycète aura retrouvé un aspect de champignon en parfaite santé ! De la famille des Marasmiacées, Gymnopus fusipes présente souvent une silhouette élancée et forme de belles touffes claires dans nos forêts. Le pied caractéristique de cette Collybie lui a conféré son nom de Collybie à pied en fuseau.

Description de la Collybie à pied en fuseau

Le chapeau de la Collybie à pied en fuseau est hémisphérique, il s'étale ensuite avec l'âge, tout en gardant un large mamelon. De couleur roussâtre à brun ochracé le chapeau s’éclaircit progressivement et se tache vite de rouille. La marge est souvent lobée ou échancrée. Les lames épaisses présentes sous le chapeau de Gymnopus fusipes sont blanchâtres puis envahies de roussâtre. Ces lames sont soudées au pied, elles sont adnées. Le pied souvent crème en haut et brun-roux à la base mesure entre 5 et 15 cm de haut, il est en fuseau, souvent torsadé et coriace. La chair est peu épaisse, blanche et ferme. L'odeur de Gymnopus fusipes est douce mais faible, elle évoque une légère odeur de champignons mais rancit chez les sujets âgés.

Détermination de Gymnopus fusipes

Il est difficile de confondre la Collybie à pied en fuseau, l'absence d'anneau, sa forme et son pied en fuseau la rendent facilement identifiable. Cependant certaines formes plus petites peuvent être trompeuses. Une variété de collybie, Collybia fusipes var. rugosa ressemble nettement à la Collybie à pied rouge, Gymnopus erythropus. Pour différencier ces deux espèces, des nuances de teinte : Collybia fusipes var. rugosa se caractérise par un pied taché de rouille moins rouge que celui de la Collybie à pied rouge.

Milieu de vie

La Collybie à pied en fuseau est une espèce commune que l'on retrouve en touffes, particulièrement sur les racines et les souches de chênes et parfois de hêtres. C'est un champignon capable de survivre aux périodes de sécheresse.

Le mycélium, partie végétative invisible, colonise les souches ou les racines d'arbres pour se nourrir, la Collybie à pied en fuseau se comporte donc typiquement comme un parasite ou un saprophyte.

Toxicité ou intérêt culinaire

La Collybie à pied en fuseau est peu réputé pour sa comestibilité mais certains mycologues avertis la consomment jeune. C'est un champignon qui reste longtemps en place et des cueillettes trop tardives peuvent se révéler indigestes.

La saviez-vous ?

La Collybie à pied en fuseau est un parasite qui peut s'attaquer à des arbres non affaiblis et provoquer des lésions racinaires. Il s'agit d'un parasite commun en chênaie. Il entraîne une dégradation du système racinaire des chênes vivants, cependant dans certaines conditions les arbres sont capables de supporter cette destruction partielle.

Espèces et variétés de Gymnopus

Les Gymnopus présentent pour la plupart des odeurs particulières et identifiables, pour certains c'est une odeur forte de chou et d'ail :

  • Gymnopus hariolorum : Collybie des devins, chapeau beige brunâtre, pied blanc et poilu
  • Gymnopus impudicus : Collybie fétide, chapeau brun vineux, pied concolore au chapeau
  • Gymnopus graveolens : chapeau brun noirâtre à brun rougeâtre, pied brun rougeâtre couvert d'une pruine blanche
  • Gymnopus brassicolens : Marasme à odeur de chou, chapeau strié au bord, brun roux puis s'éclaircissant avec l'âge, pied roux et noirâtre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Collybie visqueuse, Mucidule visqueuse, Oudemansiella mucida Collybie visqueuse, Mucidule visqueuse, Oudemansiella mucida

La chair blanche très mince du chapeau de la Collybie visqueuse laisse la lumière la traverser à contre-jour. Ce phénomène confère un côté féerique à ce champignon, lui donnant un[...]

Pied-bleu, Lepista nuda Pied-bleu, Lepista nuda

Les premières gelées automnales annoncent la fin des récoltes, les retours de balades avec les paniers vides... Mais le pied-bleu fait partie des champignons qui prolongent leur saison, et le[...]

Décorer le pied d'un gros arbre Décorer le pied d'un gros arbre

Souvent dénudé, le pied d'un arbre imposant offre un spectacle peu réjouissant à moins que son écorce ne soit décorative. Pour palier à ce manque, nous vous proposons ici quelques[...]

Des tuiles au pied des tomates Des tuiles au pied des tomates

Pour que les tomates poussent davantage et dans de meilleures conditions, les protéger du vent du Nord en plantant au pied une tuile normande (demi-ronde), donc, côté Nord. Celle-ci protégera[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire