Reine-des-prés, Ulmaire

Reine-des-prés, Ulmaire, Filipendula ulmaria

Botanique

Nom latin  : Filipendula ulmaria
Synonyme  : Spiraea ulmaria
Famille  : Rosacées
Origine  : Europe, France
Période de floraison : juin à septembre
Couleur des fleurs  : crème
Type de plante : herbacées, ornementale, médicinale, comestible
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 80 cm à 1,70 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -25°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : moyennement acide à très basique
Humidité du sol  : humide à frais
Utilisation : massif humide, bord de bassin, sous-bois frais
Plantation, rempotage : automne et printemps
Méthode de multiplication : division, semis

Filipendule ulmaria, la reine-des-prés est une plante herbacée appartenant à la grande famille des Rosacées. C’est une plante fréquente en France, elle pousse naturellement dans les fossés, au bord des cours d’eau, dans les prairies ou forêts humides. La reine-des-prés est utilisée comme plante médicinale ou en cuisine, et également en tant que plante ornementale, sous quelques variétés améliorées, un peu moins vigoureuse que l’espèce. Cette plante indigène se cultive aisément.

Description de la reine-des-prés

Filipendula ulmaria est une plante vivace haute de 0,80 à 1,70 m de hauteur, lors de sa floraison, large de 40 cm environ. Elle développe de multiples tiges rigides, portant de longues feuilles composées imparipennées, comportant 2 à 9 paires de folioles sessiles, espacées, doublement dentées. La foliole terminale est trilobée. Le feuillage est vert clair, les tiges sont rougeâtres. La tige se termine en floraison apicale.

Les fleurs sont petites mais nombreuses, blanc jaunâtre, disposées en plusieurs corymbes nuageux. Elle dégage un parfum agréable et sucré.

Fécondées par les insectes, elles produisent très facilement des graines qui s’ensemencent en nombre.

Cultiver la reine-des-prés

Filipendula ulmaria croît en zone humide en plein soleil, ou terre fraiche à mi- ombre. Elle se plait au bord des bassins, ou en massif bien arrosé. Elle est tolérante pour le type de sol, sauf pour les sols tourbeux. Elle supporte les terres très calcaires.

En terrain humide, elle se transplante toute l’année, dès qu’il ne gèle pas. En sol frais, non humide, préférez l’installer au printemps, ou en automne, aidée par de copieux arrosages durant les premiers printemps et l’été. Elle devient d’autant plus haute que le sol est humide et riche. 

Les quelques variétés horticoles sont beaucoup plus attrayantes que l’espèce type, qui s’ensemence un peu trop spontanément. La forme aux fleurs doubles est bien moins haute et surtout, porte une superbe floraison mousseuse, plus blanche. De plus, elle est stérile.

Les autres ont un feuillage décoratif vert-jaune ou panaché. Ils restent fertiles et donc peuvent potentiellement produire des semis spontanés. Il faudra enlever tout semis de type sauvage, susceptible de déborder la forme horticole moins vigoureuse.

Autres utilisations

En dehors de son aspect ornemental, la reine-des-prés est une plante médicinale qui est diurétique, sudorifique, astringente et tonique, parfois utilisée pour traiter la diarrhée des enfants. Une huile essentielle peut être extraite de ses boutons floraux.

Elle est également utilisée comme condiment ; les fleurs parfument les boissons, les jeunes feuilles assaisonnent les plats ; parfument les tisanes ou servent d’édulcorant. Les racines peuvent être consommées cuites.

Multiplication de Filipendula ulmaria

La reine-des-prés se multiplie par divisions pour les formes horticoles.

La forme sauvage se sème facilement. Les graines germent dans les 3 mois, déposées à la surface d’une terre humide à 20 °C. Comme beaucoup d’espèces aquatiques, elles ont besoin de lumière pour germer.

Espèces et variétés de Filipendula

  • Filipendula vulgaris, jolie petite espèce bulbeuse
  • Filipendula purpurea, la filipendule pourpre
  • Filipendula palmata, la filipendule palmée
  • Filipendula ulmaria ‘Aurea’, au feuillage doré
  • Filipendula ulmaria ‘Plena’, à fleurs doubles
  • Filipendula ulmaria ‘Variegata’, au feuillage panaché
Lire aussi
La propolis, reine des produits de la ruche La propolis, reine des produits de la ruche

Des températures qui baissent, un soleil qui se fait plus capricieux, des jours qui raccourcissent, l’hiver arrive. et qui dit hiver, dit nez bouché, dit rhume, angine, gorge irritée, des...

Pâquerette, Fleur de Pâques, Bellis perennis, Pâquerette des prés Pâquerette, Fleur de Pâques, Bellis perennis

La pâquerette est une petite plante herbacée vivace. L'espèce la plus commune, dans nos régions, est la pâquerette des prés que l'on trouve, dès la fin de l'hiver, dans toutes les pelouses de nos...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

Vos commentairesAjouter un commentaire