Lactaire cireux, Lactaire à odeur de bougie

Le Lactaire cireux, de la famille des Russulacées dégage une odeur aromatique que certains associent à une odeur de bougie.

Lactaire cireux, Lactaire à odeur de bougie, Lactarius hysginus
Lactaire cireux, Lactaire à odeur de bougie, Lactarius hysginus

Botanique

N. scientifique Lactarius hysginus
Synonymes Agaricus hysginus, Lactarius chrysophyllus, Lactarius curtus
Famille Russulacées
Chapeau convexe puis déprimé, visqueux à glutineux, brun clair à brun-rose
Hyménium lames, crème pâle
Spores sporée crème pâle
Anneau absent
Pied court, cylindrique, crème ou gris rosâtre, H. 4 à 6 cm
Chair blanc crème; lait abondant, blanc, immuable et âcre
Volve absente
Odeur aromatique assez forte

Habitat et usages

Répartition France, Europe
Périodefin été, automne
Habitatsous épicéas et bouleaux, milieux humides
Confusions possiblesLactarius ilicis, Lactarius zonarioides
Toxicitéaucune
Intérêt culinairesans intérêt ou indigeste
Usagesaucun
Lactaire cireux, Lactaire à odeur de bougie, Lactarius hysginus

Comme son nom l'indique le Lactaire cireux, de la famille des Russulacées dégage une odeur aromatique que certains associent à une odeur de bougie.

Ce Basidiomycète à chapeau concentrique nous intrigue parfois par ses formes saugrenues. En effet on peut observer certains spécimens très différents de leurs congénères. Le chapeau de Lactarius hysginus forme parfois des replis, se creuse en relevant sa marge vers le ciel, retenant ainsi notre attention dans les forêts de bouleaux et d'épicéas.

Description de Lactarius hysginus

Les Lactaires, tout comme les Russules ont pour caractéristiques communes d'être mycorhiziques et d'avoir une chair non filamenteuse de texture grenue, très cassante. Cependant les Lactaires ont un lait, coloré ou blanc immuable qui s'échappe des cassures. Chez le Lactaire cireux le lait s'échappant des blessures est assez abondant, blanc, immuable et âcre. Son chapeau visqueux, brun rosâtre de 4 à 10cm de diamètre est marqué de zones concentriques nettes. Au départ le chapeau de Lactarius hysginus est convexe avec une marge nettement enveloppante qui devient vite droite et même relevée. La marge relevée donne au Lactaire cireux une posture étonnante. Le pied plutôt court de couleur crème ou gris rosâtre porte souvent des fossettes brun orangées. Sa chair cassante, de couleur crème dégage une odeur plutôt forte et son goût est piquant.

Détermination de Lactarius hysginus

Lactarius hysginus se reconnait avec son chapeau visqueux et sa chair piquante qui dégage une odeur aromatique ou particulière de cire. Il faut toutefois faire attention car le chapeau peut parfois présenter des formes qui ne correspondent pas au chapeau à marge enroulée. Le Lactaire cireux peut se confondre avec le Lactarius ilicis qui a la même chair parfumée et piquante, mais qui pousse sous les chênes-verts. Une autre confusion possible avec Lactarius zonarioides qui pousse sous épicéas et sapins mais son chapeau est plus brun orangé et plus zoné. Son odeur est différente, plutôt fruitée.

Milieu de vie du lactaire cireux

Le Lactaire cireux pousse particulièrement sous les épicéas et les bouleaux avec lesquels il développe une mycorhize, symbiose à bénéfices réciproques. On le trouve parfois sous les feuillus. Il affectionne les lieux humides et se trouve sur des sols à tendance acide.

Lactarius hysginus pousse souvent dans des endroits perturbés par l'homme, par exemple au bord des chemins. On le trouve aussi en montagne.

Espèces et variétés de Lactarius

Les Lactaires sont nombreux et certains d'entre eux sont rares

  • Lactarius repraesentaneus : le Lactaire remarquable, chapeau jaune barbu-laineux au bord et dont le lait devient violacé
  • Lactarius aquizonatus : Lactaire citron pâle, lait devenant vite jaune soufre à l'air
  • Lactarius mairei : Lactaire de Maire, chapeau brun-fauve à brun-rougeâtre, lait blanc immuable
  • Lactarius picinus : Lactaire enfumé, chapeau mat et velouté, lait devenant lentement rose
  • Lactarius spinosulus : Lactaire épineux, chapeau rose lilas à rouge lilas, velouté puis rapidement recouvert de petit poils retroussés
  • Lactarius obscuratus : Lactaire olivâtre, chapeau strié avec un petit mamelon au centre, brun orangé avec un centre plus sombre, olivâtre
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Lactaire sanguin, Catalan, Lactarius sanguifluus Lactaire sanguin, Catalan, Lactarius sanguifluus

Le Lactaire sanguin trouve son nom dans la couleur rouge vineuse du lait exsudé par sa chair. Proche du Lactaire délicieux, ce champignon est réputé comestible.

Lactaire saumon, Lactarius salmonicolor Lactaire saumon, Lactarius salmonicolor

Le lactaire saumon, facilement identifiable quand on connait ses caractères propres est un champignon commun dans nos forêts de sapins et peu récolté. De ce fait les promeneurs qui apprécient[...]

Bougie d’eau, Plante à bougies, Oronte, Flamme d’eau, Cryptocoryne américaine, Orontium aquaticum Bougie d’eau, Plante à bougies, Oronte, Flamme d’eau, Cryptocoryne américaine, Orontium aquaticum

Orontium aquaticum, la plante à bougies, est une plante aquatique de la famille des Aracées. Unique espèce du genre Orontium, la bougie d'eau est originaire des zones de tourbières et[...]

Meunier, Clitopile petite-prune, Mère de Cèpe, Clitopilus prunulus Meunier, Clitopile petite-prune, Mère de Cèpe, Clitopilus prunulus

Parmi la trentaine des meilleurs champignons comestibles français figure le Meunier, à si bonne odeur de farine.

Vos commentairesAjouter un commentaire