Lactaire velours, Lactaire couleur de suie

Champignon se raréfiant dans son milieu de prédilection, les épicéas, le lactaire velours est une espèce comestible qu'il est aujourd'hui nécessaire de protéger.

Lactaire velours, Lactaire couleur de suie, Lactarius lignyotus
Lactaire velours, Lactaire couleur de suie, Lactarius lignyotus

Botanique

N. scientifique Lactarius lignyotus
Synonymes Lactariella lignyota, Lactifluus lignyotus
Famille Russulacées
Chapeau hémisphérique puis déprimé, brunâtre à brun-noirâtre, velouté et mamelonné, D. 2 à 10 cm
Hyménium lames assez serrées, blanches puis ochracées
Spores sporée pâle, ochracée
Anneau absent
Pied plein, souvent ridé, concolore au chapeau ou plus pâle, H. 4 à 10 cm
Chair blanche, rosie lentement à la coupe
Volve absente
Odeur faible ou légèrement fruitée

Habitat et usages

Répartition France, Hémisphère Nord
Périodeen été, principalement de mi-juillet à septembre
Habitatforestier, sous les épicéas en montagne
Confusions possiblesLactarius picinus, Lactifluus gerardii
Toxicitécomestible mais espèce à préserver
Intérêt culinairebon comestible mais cueillette à éviter
Usagesà la poêle, intérêt possiblement médicinal
Lactaire velours, Lactaire couleur de suie, Lactarius lignyotus

Basidiomycète de la famille des Russulacées, le Lactaire velours se distingue par sa surface sombre et veloutée. Se raréfiant dans son milieu de prédilection, les épicéas, Lactarius lignyotus est une espèce comestible qu'il est aujourd'hui nécessaire de protéger.

Description du Lactaire couleur de suie 

D'abord hémisphérique, le chapeau du Lactaire velours, au centre souvent mamelonné, arbore ensuite une forme déprimée. La surface autour de ce mamelon est régulièrement ridée. La taille du chapeau, plus ou moins imposante, est comprise entre 2 et 10 cm. Sec et velouté, ses teintes varient du brunâtre à brun-noirâtre et sa marge cannelée est blanchâtre. Les lames, plutôt serrées, sont blanches puis ochracées à arêtes blanchâtres pouvant se colorer de brun-noir. Elles sont parfois finement décurrentes.

Le pied, plein, est globalement concolore au chapeau ou plus pâle mais sa base est blanche. D'une hauteur de 4 à 10 cm, sa surface est souvent ridée sous les lames. La chair blanche rosie très légèrement en vieillissant ou à la coupe. Cette espèce exsude un lait blanc presque immuable, il peut lentement se colorer de rose orangé lorsqu'une blessure lui est infligée. Son odeur est très faible ou légèrement fruitée et sa saveur est douce, parfois un peu amère.

Détermination de Lactarius lignyotus 

Ce champignon est facile à reconnaître de par sa localisation sous les épicéas en montagne mais aussi par sa surface brun-noirâtre et veloutée. Il est toutefois comparable avec le Lactaire enfumé, Lactarius picinus qui se développe également en zone de montagne sous épicéas. Il est parfois retrouvé à proximité de Lactarius lignyotus et se différencie par un port plus trapu, robuste et par un lait blanc qui se teinte d'un rose plus prononcé.

Une autre confusion est possible avec le Lactaire de Gérard, Lactifluus gerardii. Ce dernier pousse plus largement sous conifères ainsi que sous feuillus et ses lames sont moins serrées et plus décurrentes.

Milieu de vie 

Ce lactaire est une espèce peu commune qui ne se développe que sous les épicéas. Cette association mycorhizique lui confère une répartition exclusivement en zones montagneuses ou bien à plus haute latitude. Grégaire ou solitaire, la période la plus propice à son développement se situe principalement en été, de mi-juillet à septembre.

Toxicité et intérêt culinaire

Considéré comme bon comestible, ce lactaire est peu commun et se raréfie. Toutes cueillettes et consommations sont alors à éviter.

Usages  du lactaire velours

Pour être consommé, ce champignon est notamment cuisiné à la poêle. Il semble également renfermer des propriétés drainantes et anti-infectieuses.

Espèces et variétés de Lactarius

Certaines espèces de lactaires possèdent un lait blanc immuable :

  • Lactarius mairei : Lactaire de Maire, chapeau à bord barbu, brunâtre à brun-roux ou brun-rougeâtre
  • Lactarius musteus : Lactaire pâle des tourbières, chapeau blanchâtre à ochracé-rosâtre
  • Lactarius pallidus : Lactaire pâle, chapeau blanchâtre à crème rosâtre
  • Lactarius pubescens : Lactaire pubescent, chapeau barbu au bord, rose pâle puis blanc-crème
  • Lactarius tesquorum : Lactaire des maquis, chapeau barbu au bord, brun-ochracé, nuancé de rosâtre
  • Lactifluus vellereus : Lactaire velouté, chapeau velouté et blanchâtre
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Lactaire cireux, Lactaire à odeur de bougie, Lactarius hysginus Lactaire cireux, Lactaire à odeur de bougie, Lactarius hysginus

Le Lactaire cireux, de la famille des Russulacées dégage une odeur aromatique que certains associent à une odeur de bougie.

Lactaire sanguin, Catalan, Lactarius sanguifluus Lactaire sanguin, Catalan, Lactarius sanguifluus

Le Lactaire sanguin trouve son nom dans la couleur rouge vineuse du lait exsudé par sa chair. Proche du Lactaire délicieux, ce champignon est réputé comestible.

Lactaire saumon, Lactarius salmonicolor Lactaire saumon, Lactarius salmonicolor

Le lactaire saumon, facilement identifiable quand on connait ses caractères propres est un champignon commun dans nos forêts de sapins et peu récolté. De ce fait les promeneurs qui apprécient[...]

Gynure orange, Plante de velours, Gynura aurantiaca Gynure orange, Plante de velours, Gynura aurantiaca

Gynura aurantiaca, la plante de velours, est une plante d'intérieur ou pour potée extérieure en été qui est extrêmement réjouissante : quelle couleur ! Idéale pour débutant, elle est facile à...

Vos commentairesAjouter un commentaire