Bolet granulé, Vachette

Le Bolet granulé est un champignon qui se remarque par les étonnantes gouttelettes laiteuses s'écoulant de ses pores.

Bolet granulé, Vachette, Suillus granulatus
Bolet granulé, Vachette, Suillus granulatus

Botanique

N. scientifique Suillus granulatus
Synonymes Ixocomus granulatus, Boletus circinans var. leptopus
Famille Suillacées
Chapeau hémisphérique puis s'aplatit, visqueux, jaunâtre à brun orangé, 6 à 15 cm
Hyménium pores et tubes jaune pâle à jaune vif
Spores sporée brun ochracé
Anneau absent
Pied cylindrique, jaune pâle à brunâtre, H. 4 à 10 cm
Chair ferme puis molle, blanchâtre à jaune pâle
Volve absente
Odeur légère, acidulée mais agréable

Habitat et usages

Répartition Europe et hémisphère Nord
Périodedu printemps jusqu'à la fin de l'automne
Habitatforestier, sous les pins ou à proximité, dans l'herbe
Confusions possiblesSuillus bovinus, Suillus luteus, Suillus grevillei
Toxicitélégère (possiblement laxatif)
Intérêt culinairecomestible
Usagesculinaires
Bolet granulé, Vachette, Suillus granulatus

Le Bolet granulé, champignon Basidiomycète de la famille des Suillacées, se remarque par les étonnantes gouttelettes laiteuses s'écoulant de ses pores. Autre particularité, les granulations laiteuses recouvrant finement son pied, à l'origine de son nom d'espèce, Suillus granulatus.

Description du Bolet granulé

Mesurant entre 6 et 15 cm, le chapeau du Bolet granulé est hémisphérique puis convexe et il finit par s'aplatir. Sa couleur varie entre le jaunâtre et le brun orangé. La marge lisse devient sinueuse avec l'âge. A la surface du chapeau, la cuticule est facilement séparable, brillante et visqueuse par temps humide. Les pores, fins et réguliers sont jaune pâle à jaune vif. Chez les jeunes individus, des gouttes laiteuses s'échappent des pores et du haut du pied. Élancé et cylindrique, le pied est d'abord ferme puis il se ramollit en prenant de l'âge. Mesurant entre 4 et 10 cm de haut, sa base tend vers le brunâtre alors que son sommet est davantage jaune pâle. Sa surface est finement recouverte de granulations laiteuses. La chair blanchâtre à jaune pâle est ferme puis devient molle en vieillissant. Son odeur est légère, acidulée mais agréable.

Le mycélium, partie végétative invisible, se répand dans le sol en fins filaments qui entrent en contact avec les racines des pins environnants.

Détermination de Suillus granulatus

Plusieurs caractéristiques permettent d'identifier Suillus granulatus sans grandes difficultés. Notamment son chapeau brun très visqueux, ses granulations claires présentes sur le pied ainsi que les gouttes laiteuses s'échappant des pores. Sans ces indications il est possible de le confondre avec Suillus bovinus, le Bolet des bouviers qui tend parfois vers le verdâtre et qui ne présente pas de gouttes sortant des pores. Deux autres confusions sont possibles avec des Bolets à anneau plus ou moins persistant, tels que Suillus luteus, la Nonnette voilée ou Bolet jaune, et Suillus grevillei, le Bolet élégant.

Milieu de vie

Retrouvé communément dans nos forêts de conifères, le Bolet granulé pousse principalement sous les pins ou à proximité, dans les herbes. Il forme une association à bénéfices réciproques avec les racines des pins environnants et apprécie les sols calcaires. Il est essentiellement grégaire et se développe à partir du printemps jusqu'à la fin de l'automne.

Toxicité ou intérêt culinaire

Suillus granulatus est comestible à l'état juvénile mais il est nécessaire de retirer la cuticule amère et visqueuse avant toute dégustation. De plus, la cuticule serait davantage chargée en substances laxatives que le reste du champignon. Cette espèce peut alors présenter une légère toxicité et tous les consommateurs ne présenteront pas les mêmes sensibilités.

Usages du bolet granuleux

Du fait de sa légère toxicité il est préférable de consommer Suillus granulatus en petites quantités.

Espèces et variétés de Suillus

La plupart des espèces appartenant au genre Suillus possèdent un pied plein :

  • Suillus brevipes : Bolet à pied court, chapeau brun à brun orangé puis brun jaunâtre, pousse sous les pins
  • Suillus glandulosus : Bolet glanduleux, chapeau brun rougeâtre à orange brunâtre, pousse sous sapins et épinettes noires
  • Suillus grevillei : Bolet élégant, chapeau brun rougeâtre à orange brunâtre, pousse sous les mélèzes
  • Suillus neoalbidipes : Bolet à pied blanc, chapeau jaune ochracé, pousse sous les pins
  • Suillus salmonicolor : Bolet saumon, chapeau saumon ochracé à brun-jaune, pousse sous les pins
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Bolet élégant, Suillus grevillei Bolet élégant, Suillus grevillei

Un Bolet de belle couleur, jaune-orangé vif, très visqueux et portant un anneau ? Et appréciant particulièrement les mélèzes ? Nul besoin d'éplucher les livres de détermination pour identifier le...

Bolet des bouviers, Suillus bovinus Bolet des bouviers, Suillus bovinus

Le Bolet des bouviers aurait été au Moyen-Âge réservé aux bouviers qui gardaient et conduisaient les boeufs, les seigneurs délaissant ce champignon du fait de son intérêt culinaire médiocre.

Bolet de Bellini, Suillus bellinii Bolet de Bellini, Suillus bellinii

C'est dans un milieu forestier de pins uniquement que l'on y trouvera en particulier, sur le littoral, le Bolet de Bellini, comestible à consommer avec modération.

Bolet rude, Bolet raboteux, Leccinum scabrum Bolet rude, Bolet raboteux, Leccinum scabrum

Voici sous un chapeau de Bolet classique, en coussin, s'élance un pied non ventru, raboteux. Un Bolet rude. Apprenez à le reconnaître.

Vos commentairesAjouter un commentaire