A LA UNE »
10 plantes chameaux

Xylaire du bois

Xylaire du bois, Xylaria hypoxylon
Xylaire du bois, Xylaria hypoxylon

Botanique

Nom latin  : Xylaria hypoxylon
Synonymes  : Xylaria cornuta, Sphaeria hypoxylon
Famille  : Xylariacées
Chapeau : rameaux dressés se ramifiants à maturité
Hyménium  : spores émises par la face extérieure du chapeau
Spores  : sporée noire, mars à mai
Anneau  : absent
Pied : noir et duveteux, 1 à 3 cm
Chair : assez coriace
Volve  : absente
Odeur : insignifiante

Habitat et usages

Répartition  : France, Europe
Periode : pérenne
Habitat : bois de feuillus
Confusions possibles : Xylaria oxyacanthae, Xylaria carpophila, Xylaria filiformis
Toxicité : non comestible
Intérêt culinaire : aucun
Usages : non référencés

La Xylaire du bois, petit champignon de la famille des Xylariacées est remarquable par sa présence dans nos forêts tout au long de l'année. Son organe de reproduction, le sporophore dont l'apparence est changeante, passe d'une forme plutôt cylindrique à une allure ramifiée, évoquant des bois de cervidés. Bois émergeant de la mousse et des bois morts, en troupes groupées... Xylaria hypoxylon, champignon ascomycète dont la présence est commune en Europe centrale se teinte de noir à maturité, ce qui la rend difficilement visible une partie de l'année.

Description de Xylaria hypoxylon

La Xylaire du bois forme des rameaux de 2 à 7 cm de haut dont l'allure évolue avec l'âge, ils sont au départ plus ou moins cylindriques. Xylaria hypoxylon présente une base noire et un sommet blanchi par les spores asexuées pour ensuite se ramifier tels des bois de cervidés et devenir entièrement noire à maturité, c'est la forme sexuée. La partie blanche assure la multiplication végétative, elle ne forme donc pas de spores. Quand les périthèces, fructifications des ascomycètes, se forment, la partie blanche de Xylaria hypoxylon devient noire et elle passe ainsi inaperçue sur les branches et souches de bois morts. Le sporophore est munis d'un petit pied de 1 à 3 cm de haut, noir et finement duveteux. La chair est blanche et coriace, elle ne présente pas d'odeur significative.

Le mycélium, partie invisible, colonise rapidement les surfaces et fissures du bois mort pour se nourrir.

Détermination de la Xylaire du bois

Au niveau du chapeau de cet ascomycète se trouve de minuscules bouteilles, les périthèces, où se développent les spores. A leur libération les spores se répandent en une poudre noire.

Xylaria hypoxylon peut être confondu avec quelques autres Xylaires au niveau de l'aspect mais elles se différencient toutes par leur habitat. La Xylaire du bois ressemble fortement à Xylaria oxyacanthae mais celle-ci pousse généralement sur des fruits pourrissants. Xylaria filiformis ne pousse pas sur les branches mortes mais sur les feuilles de différents feuillus ainsi que sur les tiges de plantes herbacées. Enfin on peut la confondre avec Xylaria carpophila, qui pousse cependant sur les faînes de hêtre.

Milieu de vie

La Xylaire du bois est très fréquente en Europe centrale, dans les bois de plaine et de moyenne montagne. Xylaria hypoxylon est saprophyte, c'est-à-dire qu'elle se développe sur du bois mort et s'en nourrit. Elle pousse en petits groupes sur les souches et branches de bois morts de feuillus tout le long de l'année. Elle sera particulièrement visible lors de sa phase asexuée blanche, du printemps à l'automne.

Espèces et variétés de Xylaria

Il existe une centaine d'espèces de Xylaires mais rares sont celles décrites :

  • Xylaria polymorpha : Xylaire polymorphe, en forme de massues irrégulières, avec un sommet arrondi et une surface noirâtre. Pousse sur bois de feuillus, surtout sur le hêtre
  • Xylaria longipes : en forme de gros doigt avec un pédoncule arrondi et une surface noirâtre. Pousse sur branches mortes d'érable
  • Xylaria carpophila : Xylaire carpophile, filiforme et peu ramifiée, à surface noirâtre. Pousse sur les faînes de hêtres
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Polypore en ombelle, Poule-des-bois, Liévrot, Polypore fidèle, Dendropolyporus umbellatus Polypore en ombelle, Poule-des-bois, Liévrot, Polypore fidèle, Dendropolyporus umbellatus

en forme de chou-fleur, ramifié en nombreux petits chapeauxParmi les Polypores comestibles de France il en est un remarquable : Le Polypore en ombelle, Dendropolyporus umbellatus, expose sur un...

Xylaire à long pied, Xylaria longipes Xylaire à long pied, Xylaria longipes

cylindrique, granuleux, 3 à 6 cm de haut, 1 cm de diamètreEtranges, ces petits cônes noirs émergeant des tapis de mousse recouvrant des troncs morts. Une observation rapprochée nous révèle un petit...

La terrasse en bois La terrasse en bois

Quoi de plus agréable qu’une terrasse en bois pour prendre le temps de vivre pleinement dans son jardin ? Esthétique, assez facile à mettre en œuvre, c’est une option intéressante...

Les jardins du bois des Moutiers (76) Les jardins du bois des Moutiers (76)

Si vous vous promenez en Normandie dans la région de Dieppe, arrêtez-vous à Varengeville-sur-Mer pour visiter un parc merveilleux, le Bois des Moutiers, très influencé par les jardins anglais. Le...

Vos commentairesAjouter un commentaire