Agir pour la biodiversité

Régulatrice du climat, productrice d'oxygène, garante de la fertilité des sols et de notre sécurité alimentaire, la biodiversité produit également l'oxygène ainsi que les matières premières dont nous avons besoin pour vivre, autant de bonnes raisons pour la préserver par des gestes simples !

Accueillez les oiseaux en leur offrant le gîte
Accueillez les oiseaux en leur offrant le gîte

Mieux consommer

Des produits bio de votre région

Préférez les produits bio cultivés dans votre région afin de réduire l'impact des produits phytosanitaires sur les insectes pollinisateurs, les oiseaux et les êtres vivants qui composent le sol. En choisissant des produits locaux et de saison vous limiterez également l'impact carbone dû aux transports des marchandises.

Des produits sans emballage

Optez pour les produits en vrac, des fruits et légumes, du poisson et de la viande, des liquides non emballés dans du plastique.

Moins de plastique jetable

Évitez la vaisselle jetable, les pailles, et préférez un panier en matière naturelle pour faire vos courses. Le plastique issu de l'industrie pétrochimique constitue une véritable catastrophe écologique puisque ce matériau mets 8 siècles à se désagréger et pollue l'air, l'eau et le sol.

Au niveau des mers, c'est plus de 8 millions de tonnes de plastiques qui sont déversés impliquant la mort de nombreux animaux marins et s'instillant dans le plancton, base de la chaîne alimentaire.

Nous sommes donc touchés indirectement lors de notre consommation puisque nos corps contiennent des traces de ces micro-plastiques.

Recycler et réparer 

De nombreux objets quotidiens sont jetés alors qu'ils pourraient être réparés ou trouver une seconde vie. En changeant nos habitudes de surconsommation et de culture du jetable, nous aurons forcement un impact positif sur la surexploitation des ressources et le réchauffement climatique.

Donner, échanger, réparer, utiliser les plateformes de recyclage et de reconditionnement d'objets permet de limiter notre impact sur notre environnement déjà fortement malmené par une consommation effrénée et la surproduction qu'elle implique.

L'élevage intensif, source de pollution

L'élevage intensif est un souci majeur dont il est nécessaire de prendre rapidement conscience. Outre les horreurs commises sur les animaux qui ne sont plus considérés comme des êtres vivants mais comme des objets de consommation, l'élevage intensif est responsable de nombreux déséquilibres sur la planète.

Une bonne partie des céréales et du soja produits mondialement, sous grands renforts de pesticides déversés abondamment, est destinée à l'alimentation animale. Les insecticides et herbicides provoquent une disparition de la biodiversité, laissant place aux vastes déserts verts que sont les champs de cultures. Déforestation, chute drastique du nombre d'insectes, d'oiseaux de petits mammifères, déséquilibre des écosystèmes, sol appauvri et demandant toujours plus d'intrants en sont les conséquences.

Autre problème : les nitrates issus de ce type d'élevage se propagent dans les nappes phréatiques les polluant, le méthane dégagé par les ruminants n'arrange pas l'effet de serre (14,5 % des gaz à effets de serre découlent directement de ce type d'élevage), il est donc urgent de revenir à un élevage plus raisonné où les animaux sont mieux traités et ont accès à l'extérieur en bénéficiant d'une zone de pâturage étendue.

Comment obtenir ce résultat ? Tout simplement en utilisant la loi de l'offre et de la demande. Si le consommateur réduit sa consommation de viande et de poisson, demande de la qualité et des animaux bien traités nourris naturellement dans les près, alors la tendance pourra enfin s'inverser !

Avoir la main verte même en ville

Cultivez des plantes pour les pollinisateurs

Sur un balcon ou sur une terrasse, il est possible de favoriser la biodiversité en cultivant des plantes attirant les insectes pollinisateurs, mais aussi des plantes vivrières pour une consommation personnelle par le biais des tables de cultures ou les carrés potagers. Pensez également à avoir sous la main quelques plantes médicinales pour traiter dans l'immédiat les bobos du quotidien.

Mettez à disposition un point d'eau

Même sur un balcon, il est possible d'installer un petit point d'eau qui servira de bain d'oiseaux et attirera de nombreux petits animaux favorables à l’équilibre des écosystèmes. Une biodiversité abondante permet de se passer de nombreux produits phytosanitaires car l'équilibre prédateurs/proies est ainsi récréé.

Des jardins partagés

En ville, si une culture sur le balcon est impossible, pensez aux jardins partagés. Sur les toitures des immeubles ou à leurs pieds, de nombreux projets permettent de cultiver ses propres plantes tout en favorisant la biodiversité. Outre l'intérêt premier de ces types de jardins, vous y trouverez du lien social, des partages de savoir, mais aussi une solidarité qui manque cruellement dans nos sociétés si individualistes. Îlots de fraîcheur et de vie en pleine ville, ces jardins améliorent la qualité des sols et de l'air, avec à la clé une qualité de vie retrouvée. Si les jardins partagés n'existent pas encore chez vous, pourquoi ne pas devenir l'initiateur du projet !

Réduisez les déchets compostables

Réduire les déchets en favorisant la biodiversité, voilà une bonne idée à la portée de tous ! 40 à 60 % du contenu des poubelles est composé de déchets organiques compostables. Le compost obtenu fertilisera ensuite le sol et favorisera sa vie en nourrissant les micro-organismes et les champignons indispensables à l'équilibre de la terre.

Compostage urbain en ville, compost au jardin et paillage du sol pour favoriser la biodiversité en campagne, lombricompostage même en appartement : les solutions sont nombreuses !

Lire aussi
Je favorise la biodiversité Je favorise la biodiversité

Le concept de biodiversité englobe aussi bien les espèces animales que végétales et les écosystèmes qui les accueillent. Pour la favoriser chez vous, il existe quelques astuces faciles à mettre[...]

La biodiversité au jardin La biodiversité au jardin

Dans le jardin, l'équilibre entre ravageurs et prédateurs repose sur la biodiversité. Pour favoriser la venue des uns et ainsi lutter naturellement contre les autres, il suffit d'un peu...

Cohab, des solutions pour favoriser la biodiversité en ville Cohab, des solutions pour favoriser la biodiversité en ville

L'association Cohab est née suite au constat généralisé de la crise environnementale. L'impact de l'Homme est aujourd'hui si fort et généralisé qu'il engendre une disparition de la vie sauvage...

Le lierre, une plante bienfaitrice pour la biodiversité Le lierre, une plante bienfaitrice pour la biodiversité

Plante commune, parfois même peu appréciée et coupée dès qu'elle lance ses tiges à l'assaut des arbres ou des façades, le lierre a pourtant de nombreuses qualités insoupçonnées et parmi[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire