Aménager les allées pour joindre l'utile à l'agréable

Une allée stabilisée qui chemine
Une allée stabilisée qui chemine

Tout le monde aime avoir un jardin à son image, ses goûts, ses envies. On se fait une joie d’y passer un moment pour se détendre à l’ombre d’un arbre remarquable, ou près d’un massif fleuri. 

Les végétaux jouent un rôle de premier ordre dans nos jardins mais certains éléments tels que des cheminements ou des allées permettent de les mettre en valeur ou tout simplement d’y accéder pour mieux en profiter.

Au fil des massifs

Bien souvent lorsqu’on aménage notre jardin, il est préférable de situer nos massifs de manière à masquer des points de vues indésirables, obtenir les meilleures vues de nos pièces de vie mais aussi pour mettre en valeur l’entrée de notre logement ou bien habiller une masse engazonnée trop importante. Des massifs fleurissent alors ici et là pour finalement créer une harmonie et des ambiances différentes qui poussent à la curiosité et donnent envie de circuler sur ce terrain au gré des ambiances. Plusieurs solutions s’offre alors à vous pour répondre à tous vos besoins.

Les pas japonais

Discrets mais également très décoratifs, les pas japonais permettent de vous promener dans votre jardin sans contrainte d’entretien, il suffit de passer la tondeuse afin de tondre le gazon intégré entre les dalles. Il s ‘agit en effet de dalles en pierre reconstituée ou de pierres naturelles disposées sur un lit de sable et entre lesquelles du gazon est semé afin de créer un cheminement. Actuellement le palis d’ardoise est fréquemment utilisé pour ce type d’aménagement, mais les plaques de gneiss sont tout aussi esthétiques.

Les allées pavées

Les allées plus fréquentées et qui doivent répondre à un besoin de mise un valeur d’un bâtiment doivent plutôt être réalisées en dalles ou pavés. Ces matériaux, posés sur sable ou chape maigre nécessitent une plus grosse préparation du fond de forme mais représentent également une durée de vie plus importante avec une résistance à la charge bien supérieure.

Les dalles en pierre reconstituée et les pavés sont souvent préférés à la pierre naturelle, plus longue à mettre en place et plus onéreuse. Ce type d’allée large d’au moins un mètre doit desservir des endroits bien précis pour trouver son utilité.

Souvent il s’agit d’accès à une porte d’entrée, à une dépendance mais aussi de passage facilitant le contournement d’une maison. Dans ce cas elle joue également le rôle de bande de propreté, elle évite les salissures du bas du mur et assainit les fondations en évitant à l’eau de stagner.

Les allées stabilisées et sablées

Les allées stabilisées ont comme principale avantage d’être beaucoup moins coûteuses à la mise en place, souvent moins larges qu’une allée en dalles, elles permettent de faire des courbes et des bifurcations beaucoup plus facilement.

Cependant l’entretien sur ce type d’aménagement est plus important et les remises en état doivent être réalisées lorsqu’il s’agit de cheminements souvent fréquentés. De plus, elles sont à proscrire des terrains en forte pente pour éviter le ravinement du sable sous les fortes pluies.

Bien que de nouveaux produits en matière de stabilisé semblent plus efficace, ce type d’allée s’applique principalement sur de grandes propriétés car les coûts de réalisation sont plus faibles et permettent de réaliser de plus grandes longueurs.

Quelques conseils

Lors de l’implantation d’un cheminement sur votre terrain pensez bien au rôle qu’aura ce dernier, s’il s’agit d’un simple passage d’agrément utile aux beaux jours pour profiter de l’ambiance paysagère, nul besoin d’allée imposante. Plus coûteuse à la création, demandant plus d’entretien et pas forcément plus esthétique, elle n’est pas justifiée.

Si, en revanche il s’agit de zone à forte fréquentation, n’hésitez pas à mettre une allée digne de ce nom qui vieillira beaucoup mieux et aura en plus de la fonction esthétique un coté très pratique. Le ton pierre étant une couleur très demandée pour les maisons anciennes alors que le gris commence à percer pour les maisons plus modernes.

Une allée doit en général débuter et se terminer à angle droit de manière à faciliter la tonte du gazon. De plus, lorsque celle-ci fait un changement de direction il est préférable de le justifier pas un massif, un arbre ou un aménagement, de manière à bien l’intégrer, à accentuer l’attirance de l’oeil plus loin et pousser la curiosité à continuer notre découverte du jardin.

Lire aussi
Toiture végétale : un atout écologique pour les constructions durables Toiture végétale : un atout écologique pour les constructions durables

Peu connue en France, la toiture végétale cumule pourtant tous les avantages. Installée sur les terrasses ou les toits peu pentus, elle s'inscrit dans une démarche de développement durable en...

Optimiser l'espace pour créer un petit jardin Optimiser l'espace pour créer un petit jardin

L'aménagement un espace extérieur perdu ou d’une ancienne cour en jardin est souvent affaire d'organisation et d'optimisation de l'espace. Jouez avec les effets de perspective, les couleurs,...

Trois arbres pour un automne coloré Trois arbres pour un automne coloré

Nombreuses sont les essences caduques offrant de belles colorations automnales mais certaines sont très spectaculaires… Ambiance "sous-bois de charme" avec le Parrotia De la famille des...

Un massif opulent pour longtemps Un massif opulent pour longtemps

La création d'un massif fleuri qui dure longtemps est une affaire de bon sens. Une fois les paramètres de base respectés, vous profiterez de sa beauté sur une longue durée avec un entretien limité....

Vos commentairesAjouter un commentaire