Le bouturage d'été

Les mois d'été assurent les conditions idéales pour bouturer vos plantes préférées. Les tiges sont gorgées de sève puis commencent à se lignifier et les températures sont clémentes ; Vos boutures en profiteront à coup sûr !

Prélèvement d'une tige de laurier rose d'une quinzaine de centimètres pour faire une bouture
Prélèvement d'une tige de laurier rose d'une quinzaine de centimètres pour faire une bouture

Le choix des tiges à bouturer

De nombreuses plantes sont bouturées par prélèvements d'extrémités de tiges de 15 à 20 cm de longueur. Certaines restent vertes sur les plantes herbacées, d'autres se lignifient progressivement notamment chez nombre d'arbustes. On parle de 'boutures semi-aoûtées' lorsque les tiges vertes se transforment en bois. Ce phénomène se produit vers la mi-août lorsque les journées raccourcissent et que le temps commence à changer. La plante alertée par ces stimuli se prépare à l'hiver et les tiges seront à ce moment là, plus enclines à produire des racines, il faut donc en profiter !  Pour obtenir une bonne lignification, il est préférable de stopper les apports d'engrais et les gestes de taille dès la fin juillet et de porter une attention particulière à l'arrosage qui devra être bien dosé au cas par cas.

Dans le cas des arbustes, la tige choisie devra idéalement être lignifiée à sa base, semi-aoûtée en son centre et verte à son extrémité. Elle doit comporter au moins deux à 4 bourgeons (yeux).

Préparation de la bouture

  1. Passez les lames de votre sécateur à l'alcool à brûler pour les désinfecter.

  2. Choisissez une tige saine, exempte de maladies ou de parasites.

  3. Coupez de façon nette une extrémité de 15 à 20 cm.

  4. Ôtez toutes les feuilles à la base de la bouture ainsi que les fleurs ou les graines.

  5. Conservez seulement les deux feuilles à l’extrémité de la bouture.

  6. Taillez sa base en biseau à l'aide d'un greffoir bien aiguisé et préalablement désinfecté.

Hormones de bouturage

Pour favoriser la reprise de certaines boutures, il est possible d’utiliser de la poudre d'hormones de bouturage ou de l'eau de saule que vous aurez confectionnée vous-même. Dans un cas comme dans l'autre, trempez les deux ou trois centimètres de la base de la bouture dans la substance choisie et n'attendez pas pour la planter.

Plantation de la bouture

  • Préparez des petits pots en les remplissant d'un mélange léger composé pour 1/3 de sable et pour 2/3 de bon terreau.

  • Tassez bien le mélange dans le pot, puis arrosez abondamment pour que le mélange soit bien détrempé.

  • Laissez égoutter, puis à l'aide d'un crayon réalisez un petit trou dans lequel vous introduirez la base de la bouture.

  • Tassez la terre autour de la tige.

  • Placez le pot dans un lieu ombragé et abrité du vent.

Entretien de la bouture

Arrosez votre bouture souvent pour que le substrat ne sèche jamais complètement entre deux arrosages. Lorsque la plante commence à émettre de nouvelles feuilles, placez-la dans un pot contenant un mélange adapté à l'espèce et traitez-la comme un sujet adulte jusqu'à sa plantation en pleine terre au jardin le printemps suivant.

Lire aussi
Le bouturage Le bouturage

Le bouturage consiste à multiplier vos plantes en replantant dans certaines conditions un fragment de celles-ci.

Le bouturage Le bouturage

Caroline LEGRAND et Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous explique pourquoi et comment multiplier par bouturage ?

L'hormone de bouturage L'hormone de bouturage

Dans les livres spécialisés ainsi que sur les sites dédiés au jardinage, il est souvent mentionné que l'hormone de bouturage doit être utilisée lors de la multiplication d'une la plante.[...]

Le bouturage de racines Le bouturage de racines

Méthode très simple se pratiquant en hiver, le bouturage de racines est pourtant méconnu. Voyons comment procéder.

Vous aimerez...
Le bouturage

Le bouturage

Le bouturage

Le bouturage

L'hormone de bouturage

L'hormone de bouturage

Le bouturage de racines

Le bouturage de racines

Vos commentairesAjouter un commentaire