Le campagnol

Rat d'eau, campagnol terrestre, Arvicola amphibius
Rat d'eau, campagnol terrestre, Arvicola amphibius

D'aspect très mignon, le campagnol se révèle parfois un redoutable ennemi pour le jardinier. Vorace herbivore, il est friand de tout ce qu'un potager peut offrir. Sa propension à se multiplier en masse n'arrange pas les choses. Apprenons à mieux le connaître pour l'éloigner de nos parcelles cultivées.

Campagnol qui es-tu ?

Le campagnol est un petit rongeur de couleur brune mesurant une dizaine de centimètre. Microtus arvalis, le campagnol des champs apprécie tout particulièrement les bulbes, les racines, les céréales et les graines. Il ne rechigne pas non plus à s'attaquer aux jeunes pousses. Il colonise les champs d'herbes rases et peut aussi s'installer bien à l'abri dans les granges. Sa maturité sexuelle est atteinte à 1 mois. La femelle peut avoir jusqu'à 5 portées par an, chacune constituée de 3 à 10 petits.

Le campagnol terrestre (Arvicola terrestris) est un peu plus grand que le précédent puisqu’il peut atteindre jusqu'à 22 cm. Il est aussi nommé 'Rat taupier' car il colonise souvent le réseau de galeries des taupes. Il se plaît dans les jardins, les vergers et les prairies où il trouve toute l'alimentation nécessaire à son vorace appétit. Il adore les racines charnues des légumineuses et les rhizomes. Là encore, il s'agit d'un champion de la reproduction puisque la maturité sexuelle est atteinte à l'âge de 2 mois. La femelle peut donner naissance à 5 ou 6 portées par an chacune constituée de 2 à 8 petits. La durée de vie d'un campagnol n’excède jamais 1 an.

Les deux espèces de campagnols consomment jusqu'à deux fois leur poids en végétaux chaque jours, autant dire que si ces petits rongeurs prospèrent, les dégâts seront conséquents !

Comment repérer les campagnols ?

Ces petits rongeurs creusent des galeries dont les ouvertures sont bien visibles au sol, celles des campagnols terriers présentent des petits monticules de terre semblables à ceux des taupes.

Au verger, les campagnols peuvent grignoter le collet des jeunes arbres, au potager, il s'attaquent aux jeunes pousses, il mangent les tubercules de pommes de terre et tirent les poireaux par la racine. Il n'est pas rare de trouver des feuilles coupées au sol ou des végétaux qui dépérissent mystérieusement. Le campagnol détruit de manière souterraine des champs entiers de légumineuses ou de céréales si la population est importante.

Comment éloigner les campagnols du jardin ?

Il est utile en un premier temps de favoriser la biodiversité pour que les prédateurs du campagnol soient nombreux. Plantez des haies variées et de grands arbres : les buses, les milans, mais aussi les hiboux s'en donneront à cœur joie. Les corbeaux, les corneilles et les pies mettent aussi le campagnol à leur menu.

Certains chats peuvent aussi être d'une redoutable efficacité contre ces petits rongeurs mais cela reste aléatoire, comme tout ce qui concerne nos chers félins !

Montez des murets en pierres sèches pour abriter des reptiles, des fouines ou des belettes tous très friands de ces petits rongeurs. Les hermines sont aussi de redoutables prédateurs de campagnols.

Il est important d'éloigner les taupes de votre jardin pour éviter que les campagnols ne colonisent leurs galeries et ne trouvent un terrain propice à leur installation.

Évitez la proximité de prairies d'herbes hautes tout près de votre potager où verger car le campagnol apprécie ces zones où il peut se déplacer à l'abri du regard de ses prédateurs.

En cas d'attaque avérée, passez la grelinette pour détruire les galeries le plus souvent possible.

Vous pouvez aussi installer des pièges dans les galeries les plus récentes mais en plus d'être quelque peu cruel, c'est un travail fastidieux qui, pour être efficace, demande plusieurs vérifications et poses journalières.

Les purins de plantes appliqués très souvent en arrosage du sol les feraient fuir. Euphorbe épurge, fritillaire ou rue, plantées non loin de la zone de culture les éloigneraient également.

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire