Comment entretenir un guzmania ?

Différents guzmanias sont disponibles à la vente
Différents guzmanias sont disponibles à la vente

Faisant partie de la famille des broméliacées, le guzmania est une plante d'intérieur très ornementale par ses magnifiques bractées colorées et son feuillage brillant. Exotisme et originalité sont au programme !

Une belle tropicale

Vivace épiphyte originaire des forêts tropicales d'Amérique Centrale et du Sud, le guzmania fait partie de la même famille que l'ananas, c'est à dire de celle des Broméliacées.

Son feuillage vert franc luisant, disposé en rosette, accueille en son centre des bractées aux couleurs vives et flamboyantes jaunes, orangées ou rouges.

On trouve souvent cette plante en jardineries en hiver, période où elle sera idéale pour donner un peu de gaieté à votre intérieur.

Pour la conserver longtemps, quelques gestes seront les bienvenus.

Comment entretenir le guzmania ?

  • L'idéal est toujours de recréer les conditions de culture de la plante dans son milieu naturel.

Sous nos latitudes le guzmania ne sera conservé qu'en intérieur car il s'agit d'une plante très frileuse qui ne supporte en aucun cas le gel. En dessous de 15°C la plante commence déjà à souffrir, offrez-lui toujours une température comprise entre 18 et 25°C pour qu'elle pousse dans les meilleures conditions.

  • Une bonne luminosité sans soleil direct aux heures les plus chaudes est indispensable à sa croissance. Placez le guzmania au plus près d'une fenêtre exposée à l'Est ou à l'Ouest pour qu'il profite des faibles rayons de la matinée et du soir mais qu'il ne brûle pas sous le soleil de midi.

  • Évitez les emplacements situés près d'une source de chaleur en hiver ou directement exposés à des courants d'air.

  • Le guzmania apprécie une atmosphère très humide (70 % d'humidité). Placez le pot sur une large coupelle remplie de billes d'argile maintenues humides et vaporisez le feuillage deux fois par jour avec de l'eau à température ambiante.

  • L'arrosage se fait à l'intérieur de la rosette surtout lorsque la température dépasse les 20 °C. Si la température baisse, videz la rosette et arrosez seulement le substrat mais sans jamais qu'il ne soit détrempé complètement. Ajoutez de l'engrais à l'eau d'arrosage d'avril à juin tous les 15 jours.

  • L'inflorescence reste belle très longtemps sur le guzmania. Lorsqu'elle est fanée, coupez-la à sa base, la plante produira alors des rejets autour du pied mère. Détachez ces rejets pour les planter dans des pots individuel contenant un mélange composé pour 1/3 de tourbe, 1/3 de terre de bruyère et 1/3 d'écorce de pin. Placez les pots à la chaleur et à une bonne luminosité pour assurer la reprise des plantules.

Traitez-les ensuite comme des sujets adultes.

Lire aussi
Comment multiplier le guzmania ? Comment multiplier le guzmania ?

Somptueuse plante inspirant l’exotisme, le guzmania peut être multiplié très facilement pour obtenir de nouveaux sujets. N'hésitez pas à tenter l'expérience car elle est à la portée de tous !...

Comment bouturer le frangipanier ? Comment bouturer le frangipanier ?

Le frangipanier est un arbuste d'une incroyable beauté dont la floraison embaume la véranda d’effluves tropicaux. Gardant un port relativement compact, très résistant tant qu'il est cultivé...

Comment augmenter le taux d'humidité pour vos plantes exotiques ? Comment augmenter le taux d'humidité pour vos plantes exotiques ?

Nombre de nos plantes d'appartement sont originaires des tropiques, zone où la chaleur et l'humidité règnent en maîtres. Dans nos habitations ces plantes trouvent la plupart du temps la chaleur,...

Comment hiverner un hibiscus ? Comment hiverner un hibiscus ?

L'hibiscus des fleuristes (Hibiscus rosa-sinensis) est une plante frileuse qui ne sera cultivée en pleine terre que dans les régions au climat très privilégié. Partout ailleurs, un hivernage hors...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Pasteur (Champagne Ardennes)
    Merci infiniment pour les conseils que vous prodiguer à l'encontre des soins apporter aux guzmania, continuez ainsi, c'est parfait
    Répondre à Pasteur
    Le 22/12/2018 à 17:32