Hibiscus bleu d'Australie, Faux hibiscus

Hibiscus bleu d'Australie, Alyogyne huegelii

Botanique

Nom latin  : Alyogyne huegelii
Synonymes  : Hibiscus huegelii
Famille  : Malvacées
Origine  : Australie
Période de floraison : du printemps jusqu'aux gelées
Couleur des fleurs  : mauve à bleu
Type de plante : plante méditerranéenne
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 1 à 2,5 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -12°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : potée, pleine terre dans le sud
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : bouture, semis

Alyogyne huegelii est une plante arbustive de la famille des Malvacées. Cette plante arbustive semi-persistante est originaire des zones sableuses et gravières d’Australie du sud et d’Australie occidentale. C’est donc plutôt une plante à cultiver en pleine terre en région non gélive ou en potée ailleurs. Bien qu’il soit appelé couramment hibiscus Bleu, il n’appartient plus au genre Hibiscus, et sa floraison n’est pas vraiment bleue non plus. C’est néanmoins un très bel arbuste, à la longue floraison des plus charmantes dans les tons de mauve.

Description de l’hibiscus bleu d’Australie

Alyogyne huegelii est un arbuste de croissance vigoureuse. Ses branches très rameuses se développent rapidement : sans une taille de forme, il peut devenir dégingandé. Il atteint une taille de 1 m dans tous les sens, voire monter jusqu’à 2, 50m. Il est souvent maintenu beaucoup plus compact à l’aide d’une taille sévère, il est ainsi cultivé sans difficulté en pot. Ses feuilles sont très découpées, au limbe crispé, d’un vert grisâtre. La principale époque de floraison se situe vers la fin du printemps, cependant il fleurit en continu le reste de l’année. Les fleurs à 5 pétales d’un beau violet intense sont turbinées, d’un diamètre de 7 à 10 cm. Ce qui le différencie du genre Hibiscus, c’est en autre le pistil proéminant non divisé avant le stigmate. Il existe également des formes aux fleurs blanches, roses et pourpre foncé.

Culture de l’hibiscus bleu d’Australie

Alyogyne huegelii ne se cultive en pleine terre que dans les régions méditerranéennes, en lui assurant un drainage très important : lit de gravier sous les racines et sable mélangé à la terre. Un paillis de débris végétaux déposé en dôme, à la fin de l’été, écarte les pluies hivernales vers l’extérieur tout en le nourrissant de sa décomposition lente.

Il supporte des gelées courtes jusqu’à -12°C, s’il ne fait pas humide. Il craint beaucoup l’humidité hivernale, c’est pourquoi il est souvent cultivé en pot, abrité pour l’hiver. Il existe aussi sous forme greffée sur un hibiscus, ce qui le rend bien plus résistant à l’humidité et plus facile à introduire dans les jardins. Alyogyne huegelii est planté en pleine terre plutôt au printemps. Bien que relativement résistant au sec, il demande durant la première année de plantation, des arrosages qui s’espacent peu à peu.

La culture en pot est plus aisée, mais il demande alors des arrosages réguliers durant la belle saison pour bien fleurir. Il est capable de fleurir maintenu dans un pot de 15 cm de diamètre. Pour des conteneurs plus grands, un lit de gravier au fond lui offre le drainage si important.

Alyogyne huegelii doit être rabattu après la floraison afin de rajeunir le bois, et de lui donner une belle forme. Les apports d’engrais sont très délicats car cette plante d’origine australienne ne supporte pas le phosphore. Il vaut mieux le nourrir avec un paillage ou de la matière organique (corne).

Multiplier l’hibiscus bleu d’Australie

Par semis. Les graines sont récoltée fraiches sur l’arbuste. Elles sont semées soit au printemps, soit en automne, protégées des gelées. Les graines, au tégument coriace, germent beaucoup plus vite si elles sont frottées sur de la toile Emery : ainsi l’humidité les pénètre plus rapidement.

Par bouture. De jeunes rameaux semi-lignifiés ou pas sont prélevés au printemps ou en automne. Ils s’enracinent facilement, mais demande une protection contre le froid le premier hiver.

Espèces et variétés de Alyogyne

Quelques espèces endémiques d’Australie

  • Alyogyne cuneiformis, alogyne cunéiforme
  • Alyogyne lilacina ou Alogyne hakeifolia, aux fleurs blanches
  • Alyogyne huegelii ‘West Coast Gem’ et Alyogine huegelii ‘Monterey Bay’ sont deux formes pourpres
Lire aussi
L'hibiscus des marais, conseils de culture L'hibiscus des marais, conseils de culture

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous donne quelques conseils de culture de l'hibiscus des marais L'Hibiscus moscheutos ou hibiscus des marais est un hibiscus qui va nous régaler de ses...

Comment hiverner un hibiscus ? Comment hiverner un hibiscus ?

L'hibiscus des fleuristes (Hibiscus rosa-sinensis) est une plante frileuse qui ne sera cultivée en pleine terre que dans les régions au climat très privilégié. Partout ailleurs, un hivernage hors...

Les hibiscus vivaces et rustiques  Les hibiscus vivaces et rustiques 

Le vaste genre Hibiscus se divise en près de 200 espèces dont certaines sont vivaces et rustiques. Pouvant être plantés au jardin, ces hibiscus fleurissent encore plus abondamment chaque année....

Interview d'Olivier de la pépinière du charbon bleu Interview d'Olivier de la pépinière du charbon bleu

Bonjour Olivier, pouvez-vous nous présenter votre entreprise ? La pépinière est née en 1999 dans le village de Chevrières, proche de Saint-Marcellin entre Grenoble et Valence. Les plantes vivaces,...

Vos commentairesAjouter un commentaire