Puceron

Pucerons verts
Pucerons verts

Les dégâts en résumé

Responsable : La famille des pucerons comprend plus de 8000 espèces ! Aphis pomi, un puceron vert aux antennes et pattes noires,  Aphis nerii, un puceron jaune et pattes noires, Eriosoma lanigerum, le puceron lanigère,  Dysaphis Plantaginea, le puceron cendre
Dégâts apparents : Les feuilles se crispent et s'enroulent suite à leurs piqures pour y extraire la sève. Des boursouflures peuvent apparaîtrent accompagnées de coloration rougeâtre. Les feuilles deviennent collantes.
Période des dégâts : Printemps et été.
Plantes les plus sensibles : un grand nombre dont le pêcher, le prunier, le cerisier, le rosier, l'épicéa…
Conditions favorables : Des températures élevées ralentissent leur multiplication.
Pucerons verts Pucerons jaunes, Aphis nerii » Proposer une photo

Les traitements

Traitement préventif

Les insecticides à base de purin comme le purin d'ortie

Traitement biologique

Les insecticides végétaux tels que les purins d'absinthe, de feuilles de fougères sont efficaces contre les pucerons. Les larves de coccinelles se nourrissent des pucerons. Utilisez aussi les insecticides à base de pyréthrine naturelle ou de roténone. Les pucerons sont très souvent élevés par les fourmis pour le miellat qu'ils sécrètent en suçant la sève. Lutter contre l'accès des fourmis aux branches de vos arbres ou de vos arbustes, évitera le développement des colonies de pucerons.

Traitement chimique

Insecticides à base de bifenthrine, de cyperméthrine ou de pyrimicarbe.

Conseils

Dès le début du printemps, un grand nombre de plantes sont attaquées par les pucerons. Vert, noir, laineux, les variétés de pucerons sont nombreuses. En inspectant les plantes vous les trouverez en retournant les feuilles. Souvent agglutinés par dizaines, les pucerons provoquent des symptômes typiques tels que l'enroulement des feuilles ou l'apparition de boursouflures. Plus tard les feuilles deviennent collantes (sécrétion de miellat par les pucerons eux-mêmes) et attirent les fourmies.

Les insecticides naturels sont à utiliser de manière abondante contre les pucerons en début ou en fin de journée et au tout début de l'attaque. Une fois le traitement débuté et les insectes éliminés, les nouvelles pousses apparaîtront saines. Vérifiez régulièrement vos plantes, car ces petits insectes, dont la taille est variable sont toujours très facilement repérables. Ils ont un corps en forme de poire, portent deux antennes et, si vous regardez de plus près, vous trouverez deux cornicules à l'arrière du corps.

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire